AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Aubier Montaigne


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Aubier Montaigne



Dernières critiques
Neneve
  24 mai 2020
Walden ou La vie dans les bois de Henry David Thoreau ()
Écologiste engagné, Thoreau nous raconte les années passées dans les bois, près d'un étang. Une communion directe avec la nature, la forêt, les animaux. Un récit doux, où le sens de la vie peut prendre sa forme. C'est très beau à lire...
Commenter  J’apprécie          110
Cyranour
  24 mai 2020
Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare
William Shakespeare, malgré son grand nom, ne m'avait que partiellement convaincue à travers ses œuvres les plus renommées...jusqu'au grand jour où, ne sachant de quel livre me saisir parmi ceux dans ma bibliothèque, je décidai de choisir CE MAGNIFIQUE OUVRAGE !



Cela a été un plaisir. Des émotions. De la beauté.



Avant tout, pour les adeptes de poésie, c'est un des plus beaux recueils dans le théâtre.

Notre définition de l'amour change, et se transforme en "poème".



Pardon Shakespeare de n'avoir pas pris conscience de votre talent plus tôt.

Et merci !

Commenter  J’apprécie          10
virgile92
  22 mai 2020
Le paradis perdu de John Milton
C'est puissant, c'est beau, chaque ligne est une punchline du moyen age, c'est bien écrit de bout en bout et on se demande comment une telle intensité ne perd pas en puissance arrivé à un certain stade du livre, tout simplement du génie. C'est typiquement le genre de poésie qui développe au maximum l'imaginaire du lecteur. Du début à la fin on se mange des descriptions épiques de lieu, de personnages, d'objets célestes etc.



Dans cette relecture de la genèse, Lucifer est le personage principal. Après avoir été expédié en enfer en classe affaire, il délibère avec ses armées maléfiques de la marche à suivre pour prendre sa revanche sur le ciel et obtenir réparation. Au final, Lucifer, devenu Satan, déserte le trône de l'enfer dans le but de trouver et corrompre les deux premiers humains de la création, Adam et Eve. Voilà pour le pitch de départ. Et c'est justement Lucifer, ce personnage présenté comme un être torturé intérieurement et vraisemblablement dépressif, qui fait la force de la narration. Ses monologues, quand il s'adresse à lui même, ou à des objets célestes comme le soleil, sont un déferlement d'émotions, une véritable pièce de théâtre, où, dans accès de colère ou de désespoir, il maudit la fatalité. On s'attache assez rapidement au personnage, on suit son épopée à travers les mondes et on espère qu'il atteindra son but mais on sait dès le début comment cela va se terminer, on ne peut pas l'emporter contre Dieu, le lecteur le sait, et le personnage de Satan en a conscience lui aussi, mais malgré tout il continue à se battre contre cet ennemi intouchable qui voit présent et futur.



En résumé : de la poésie spectaculaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00