AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Drakoo


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Livheryn
  02 avril 2020
Les Artilleuses, tome 1 : Le vol de la sigillaire de Pierre Pevel
Ces dernières années, les héroïnes ont le vent en poupe dans l’univers de la bande dessinées. Les trois artilleuses parviendront sans problème à s’imposer à leur tour.



Chacune est quelque peu stéréotypée dans son apparence mais le trio fonctionne bien. Lady Remington, élégante dame blonde coiffée d’anglaises, est la leader du groupe. Miss Winchester avec ses bas résilles, son jupon et son grand décolleté semble tout droit sortie d’un saloon. Enfin, Mam’zelle Gatling, ses bretelles, son béret et son vocabulaire fleuri sont dans leur élément au sein de la capitale française.



Je n’ai lu aucun roman de Pierre Pevel mais l’ambiance et l’histoire offertes dans cette bande dessinée m’ont donné très envie de m’y mettre. Mélanger la populace parisienne avec des créatures fantastiques en tout genre (fées, dragons, gnomes, satyres, etc) plus des machines empruntées au monde steampunk fonctionne bien. De plus, le rythme est là, on ne s’ennuie pas un seul instant, on réfléchit grâce à une dimension policière solide et on rit beaucoup.



Le dessin contribue à tous ces points forts. Il y a beaucoup d’onomatopées pour intensifier les bruits de balles ou les démarrages en trombe. Les cadres sont souvent resserrés sur les visages pour marquer les moments de surprise. Les couleurs coïncident bien avec l’époque et le côté pétillant de l’histoire. Petit bonus pour les amateurs de moustaches : il y en a une ribambelle, de toutes les formes et toutes les teintes !



Ce premier tome est une belle mise en bouche. Les demoiselles rebelles ne sont pas au bout de leurs surprises quand on imagine leur rencontre avec les sombres individus qui sont à leur poursuite. Les policiers parisiens, c’était de la rigolade… La suite promet encore plus d’action et de prises de risque (série complète en trois volumes) !
Lien : https://bullesetchapitres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gyselinck_dominique
  28 mars 2020
Les Artilleuses, tome 1 : Le vol de la sigillaire de Pierre Pevel
Paris, 1911



Un siècle déjà depuis la découverte de l'outremonde, et la cohabitation entre les hommes et les peuples merveilleux.



Mais comme dans toute vie commune, tout n'est pas parfait, loin de là...



Les Artilleuses sont de retour.

Exilées aux Etats-Unis, elles sont bien à Paris, en témoignent encore les décombres de la Banque Paris Brocéliande.



Lady Remington, Miss Winchester et Mam'zelle Gatling ne font, malheureusement pas dans la dentelle. Et les quelques kilos de dynamite utilisés pour faire sauter le coffre et les murs de la Banque en attestent.



Mais ce contrat, voler ce qu'elle veulent en plus du contenu d'un coffre bien spécifique, risque bien de leur réserver quelques surprises, et autant se le dire tout de suite, ça risque bien de sentir la poudre encore un moment....
Commenter  J’apprécie          54
MissSherlock
  27 mars 2020
Les Artilleuses, tome 1 : Le vol de la sigillaire de Pierre Pevel
Quand j'ai vu le nom de Pierre Pevel sur la couverture des Artilleuses, je n'ai pas résisté bien longtemps. J'avais très envie de voir son Paris des Merveilles mis en images.



Mon enthousiasme est rapidement retombé. Tout d'abord, même si les dessins sont très beaux, je ne les trouve pas du tout adapté à l'univers. Je m'attendais à un graphisme « adulte » et je me retrouve avec des dessins de BD jeunesse. En plus, venant tout juste de lire le tome 1 de Lady Mechanika, j'avais de sacrées attentes en la matière. Pour ceux qui connaissent, le style me fait penser à ce que font Olivier Legrand et David Etien sur Les Quatre de Baker Street.



Ensuite, l'histoire est sympathique mais elle n'a rien de bien folichonne. C'est classique, il n'y a pas de surprises.

Les personnages sont caricaturaux et je n'ai pas réussi à m'attacher à eux sauf à Tiboulon.



Enfin, c'est court ! Quand je suis arrivée à la dernière page, j'ai tiqué. Je ne pensais pas que c'était déjà fini. Il y aura une suite mais pour une mise en bouche, c'est léger.



Peut-être que la suite sera plus rassasiante... En attendant, il vaut peut-être mieux lire les romans :-)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110