AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Kana

Kana est une société d`édition spécialisée dans le manga, créée en 1996 par le libraire bruxellois Yves Schlirf. Elle est devenue l`un des principaux éditeurs de manga sur le marché français et publie à la fois du shōnen manga, du shōjo manga ou encore du seinen.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Kana



Dernières parutions chez Kana


Dernières critiques
Tachan
  29 mai 2022
Yuyu Hakusho - Star edition, tome 4 de Yoshihiro Togashi
Ça y est la série semble avoir trouvé sa vitesse de croisière entre missions qui peuvent sembler anecdotiques et moments plus sérieux sur fond de tournoi. J'aime beaucoup ce mélange dans cet univers décalé de bozoku en mode fantastique.



Depuis le début de la série, j'avais l'impression que Togashi se cherchait un peu, testant plein de modes narratifs différents pour trouver la couleur à donner à sa saga, mais j'ai l'impression qui ça y est, il a trouvé où il voulait aller et du coup, je me mets à bien plus apprécier la série.



Je me suis ainsi autant plu à suivre Yusuke lors des petites missions confiées par Enma que lors des tournois où il va encore plus mettre sa vie en danger aux côtés des amis de sa fine équipe. L'humour de Togashi fait des ravages avec ce décalage savoureux de héros en mode cailleras et d'un monde où les esprits et les démons interagissent beaucoup avec nous. C'est un fantastique fort savoureux et je dois avouer que l'ambiance désormais old school pour le lecteur n'est pas pour rien non plus dans le plaisir que je prends à ma lecture, car ces codes datant des années 80-90, me rappelant mon enfance, sont hyper savoureux pour moi.



J'ai donc apprécié de voir la fin de l'affrontement contre Suzaku, qui va sceller la réputation de Yusuke dans le monde des esprits. C'était plaisant ensuite de le revoir dans le monde des humains et de suivre avec cocasserie les embûches qui surviennent sur son chemin suite à cela. Mais plus que ça, c'est la constitution progressive d'une vraie équipe entre lui Kuwabara, Hyei et Kurama, tandis que lui-même monte en puissance suite à un entraînement intensif, qui me séduit. C'est très shonenesque mais avec une belle maîtrise des codes du genre qui rend cela fort savoureux, car il y a à la fois la naissance d'amitiés fortes et l'évolution de héros qui se forgent une carapace physique et spirituelle solide. Pourtant, leurs adversaires n'ont pas à démériter mais la montée en puissance est là.



Là où Togashi est fort, c'est qu'il parvient à associer à cela un ton à la fois sérieux et humoristique. Le sérieux venant du fait que nos héros mettent sans cesse leur vie en danger et voient celle de leurs proches menacées avec de vraies poussées de violence parfois, l'auteur n'hésitant pas à nous offrir quelques décapitations et éviscérations avec des démons inspirés tout droit du folklore yokai japonais. Mais l'humour n'est jamais bien loin, comme lorsque le grand méchant de ce tome ressemble à s'y méprendre au Terminator d'un Schwarzenegger inimitable, c'est cocasse ; ou que le grand chef de l'Enfer est un bébé avec une tétine dans la bouche qui se transforme en ado gardant toujours cette tétine ; ou encore que les femmes mortelles de l'entourage de nos héros ressemblent à leur tour à des racailles en puissance. Tout cela détend agréablement l'atmosphère.



Avec ce quatrième tome, j'ai donc eu l'impression d'enfin découvrir le vrai visage de ce que Togashi a voulu faire dans Yuyu Hakusho et je me suis délectée à la fois des combats de ce héros en pleine évolution, de la naissance de son groupe de potes et de l'humour singulier de l'auteur dans cet univers fantastique pourtant sérieux inspiré du bestiaire japonais. Délectable.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sld09
  29 mai 2022
Otaku Otaku, tome 6 de Fujita
J'ai beaucoup aimé ce sixième tome qui voit nos otakus forcés de négliger pour un temps leurs mangas, jeux vidéo, cosplay et autres animés.



En effet, un voyage d'entreprise oblige nos quatre héros à délaisser leurs passions et à se glisser dans la "vraie vie" parmi leurs collègues qui les accapare. Les deux couples ne peuvent passer que peu de temps ensemble au cours de ce séjour, mais ces quelques instants partagés sont très mignons.



Fujita fait toujours preuve d'autant d'humour, notamment avec un chapitre consacré aux suggestions des lecteurs : l'auteur développe quelques unes de leurs idée les plus farfelues, ce qui constitue un parenthèse très amusante dans un récit qui est toujours aussi décousu, sans pour autant perdre de sa cohérence.



Le sixième tome m'a donc permis de passer à nouveau un très bon moment et j'espère que le septième tome sera aussi bon.

Commenter  J’apprécie          100
LeCoindAudrey
  26 mai 2022
5 minutes forward, tome 5 de Hiroshi Fukuda
Pour avancer tranquillement sans me précipiter, je me suis fixée un tome par semaine ☺ Enfin, j'essaie ... Cette série se dévore très facilement malgré une avancée peu flagrante ! Elle captive surtout pour la composition des protagonistes et nous avons tout ce qu'il nous faut : Un scientifique venant du futur, un autre étudiant le phénomène depuis des années déjà, puis des personnes lambda qui se soutiennent et qui luttent ensemble, pour le meilleur et pour le pire. D'ailleurs, dans ce genre de situation post-apo, les pertes sont à noter, mais pas uniquement quand tout va mal donc accrochez-vous bien à votre petit coeur... Il n'y aura plus rien après tellement il sera brisé ...





Comme je vous disais, l'histoire avance quand même : Les bouddhas sont étudiés comme les survivants peuvent. Nous apprenons donc qu'un protagoniste vient du futur, qu'il a vu les conséquences et apporte une première aide : l'Odd Genius. Le second scientifique, fraîchement débarqué dans le groupe, ne gagne pas ma confiance, bien au contraire, je m'en méfie entièrement ! A tort, sûrement, mais il est louche ... On apprends qu'il étudie cela depuis bien longtemps et c'est lui qui apportera quelques précieux éléments. C'est donc cela qui nous permet d'avoir une ouverture sur quelque chose de puissant : Pourquoi les bouddhas attaquent ? Bon, au tome 5, aucune réponse encore, mais nous allons forcément nous en approcher, ne restant que DEUX tomes ! Cela permet quelque chose de dingue pour le final, mais j'ai tellement peur que ce soit abrégé ... Cette peur me fait dire que l'histoire avance, mais sans rebondissements de ouf pour l'histoire et non pour les personnages.





En parlant d'eux, petit zoom sur Yamato et Yuto, les deux frangins. Si je vous ai parlé énormément de Yamato et sa non gestion des émotions, on le sent un peu plus sûr de lui, mais il en va de même pour son frère, Yûto. Etant séparés pour ce tome, on voit une belle évolution et une rage de s'en sortir qui fait chaud au coeur. Je suis quand même curieuse de voir Ren, suite aux derniers évènements qui m'ont brisés le coeur ... Il a légèrement mis en avant sur un chapire, mais c'est beaucoup trop léger pour que ce soit réellement ce que les auteurs souhaitent pour l'avancée du groupe. Enfin bon, j'en saurai plus la semaine prochaine avec le tome 6 dans ma PAL ♥
Lien : https://livres-et-compagnie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10