AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Xo Editions

XO éditions est une maison d`édition fondée en 2000 par Bernard Fixot. Editeur de Guillaume Musso, cette maison propose des livres de littérature populaire accessible au plus grand nombre et connaissant des succès publics importants.

Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Xo Editions


Dernières critiques
nathf
  23 janvier 2019
Erectus de Xavier Müller
Afrique du sud - Un éléphanteau avec 4 défenses est découvert dans une réserve.

Une paléontologue française, Anna Meunier, est appelée pour déterminer la nature de l'animal. Elle confirme que celui-ci est l'ancêtre des éléphants , le gomphotérium, vivant il y a 20 millions d'années.

Après avoir observé plusieurs espèces ayant régressé, la présence d'un virus est plus que probable.

Jusqu'à ce que celui-ci s'attaque à l'homme.....



Mon 1er coup de coeur de l'année!

Xavier Müller nous met face à un virus contaminant aussi bien la faune que la flore et fait revenir les espèces à leur état antérieur.

Comment mettre fin à ce fléau?

L'humanité risque-t-elle de disparaître?

Doit-on considérer ces hommes redevenus Homo Erectus en tant qu'humains ou animaux?

Quel serait votre point de vue si l'un des vôtres était infecté?

L'auteur pose toutes ces questions dans ce thriller d'anticipation.

Et là, vous commencez à paniquer!

Se situant entre "Zoo" de James Patterson et "La planète des singes", cette fiction est pourtant tout-à-fait crédible et fait craindre une pandémie à échelle mondiale.

Inutile de résister, dès les premières pages vous serez happés par le récit et les rebondissements incessants.

Avec un sujet si original que ce roman mériterait d'être porté à l'écran.

Alors, un conseil.......calfeutrez-vous et ne sortez surtout pas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Leslecturesdemamannature
  23 janvier 2019
Libre d'aimer de Olivier Merle
Le premier chapitre donne le ton, nous plongeons dans les affres de la guerre qui ne nous donne qu’une envie rester avec Esther et connaitre la suite. Puis nous prenons du recul avec le drame qui se joue sous l’occupation en entrant dans la maison des Dorval, qui grâce à leur commerce vivent loin des tracas. Pour « sauver » Esther, Mme Dorval va lui proposer de devenir leur bonne. Petit-à-petit un lien particulier va se tisser entre les deux femmes. Un amour sous le sceau de plusieurs interdictions, l’une étant mineure, l’autre mariée et surtout entre deux femmes!



Elles vont être obligées de fuir le mari violent de cette dernière pour pouvoir vivre leur amour. En quittant la capitale, elle vont pouvoir vivre cette relation loin de cet homme mais en allant à l’encontre des mœurs de l’époque. Thérèse souhaite vivre sa vie comme elle l’entend tout en gardant le train de vie aisée qu’elle a toujours eu. Mais un jour elle se retrouvera au pied du mur et devra choisir…



J’ai été happée par l’histoire et aurait aimée en avoir plus tout cela grâce à la plume juste et délicate de l’auteur qui a su retranscrire parfaitement cette histoire d’amour. Un livre prenant, intense et bouleversant.



Je ne peux que vous conseiller ce roman et cette très belle plume. Premier coup de cœur de ce début d’année, cette histoire m’a passionnée tant par la place et le droit des femmes qui sont omniprésents (interdiction pour une femme mariée de travailler sans l’accord de son époux et ce jusqu’en 1964 ou encore le port du pantalon prohibé) que par le fond sur la Seconde Guerre Mondiale qui est très intéressant dont entre autres la vie sous l’occupation ou les bombardements alliés lors de la libération. J’espère pouvoir lire d’autres romans d’Olivier Merle pour confirmer cette sensation.
Lien : https://leslecturesdemamanna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeSoir
  22 janvier 2019
Erectus de Xavier Müller
Un virus fait muter tous les êtres vivants. Un thriller qui ouvre la porte à quelques questions philosophiques.
Lien : http://www.lesoir.be/200920/..
Commenter  J’apprécie          00