AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions de l`Idée Libre


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
PatrickCasimir
  27 octobre 2017
Traité des trois imposteurs de Paul Henry Thiry


J'ai fait la connaissance du Baron d'Holbach grâce à la lecture de Michel Onfray qui a la faculté de nous entraîner hors des sentiers battus de la philosophie.



Car le sulfureux d'Holbach ne s'enseigne pas dans les lycées ou ailleurs.



J'ai donc lu ce livre et un autre encore, par curiosité. Inutile de dire que je suis en complet désaccord avec d'Holbach qui utilise les facilités des athées de tout poil pour penser pis que prendre, de la foi en Dieu et de ses adorateurs.



Onfray aussi.



Pat



Commenter  J’apprécie          00
vincentf
  20 mars 2016
Traité des trois imposteurs de Paul Henry Thiry
Que les religions soient des supercheries, la raison semble le prouver facilement. Et pourtant, elles continuent à mener le monde (à sa perte). Ce livre aux origines mystérieuses met dos à dos les principaux fondateurs de religions en montrant qu'ils ne sont ni plus vertueux ni plus honnêtes que les autres hommes et que leur(s) Dieu(x) n'est pas crédible parce que trop ressemblant à l'homme. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil de Satan, dont le traité, bien entendu, nie l'existence avec bon sens. Pourquoi donc lire ceci? Parce que les Lumières sont en train de s'éteindre et qu'il est urgent de les rallumer.
Commenter  J’apprécie          00
Luniver
  31 juillet 2012
Traité des trois imposteurs de Paul Henry Thiry
Les trois imposteurs décrits dans ce traité à la paternité douteuse sont Moïse, Jésus et Mahomet. L'auteur affirme de manière catégorique la fausseté de la religion telle qu'elle est habituellement présentée, l'inexistence de l'âme éternelle, des anges et des démons, et refuse l'idée du Paradis et de l'Enfer. Les trois prophètes sont présentés comme des meneurs d'homme qui se sont servis de la religion pour accroître leur pouvoir sur le peuple.



Il ne faut pas chercher d'arguments dans ce livre, l'auteur nous livre ses opinions à l'état brut. Le ton ferme et péremptoire est tout de même très surprenant pour l'époque (l'ouvrage a été écrit entre 1500 et 1777 selon les différentes sources), qu'on nous présente toujours comme très religieuse.
Commenter  J’apprécie          80