AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Publibook [corriger]


Livres populaires du moment voir plus


Dernières parutions voir le calendrier des sorties


Dernières critiques
Les enfants du Potemkine

Très beau livre. La nostalgie qui en émane n'écrase pas l'intérêt de la découverte du monde et de la vie grâce aux pérégrinations de l'héroïne au travers des soubresauts d'un monde. Un monde qui s'éteint mais dont les racines continuent à ensemencer la vie actuelle avec d'étranges retours en arrière.

C'est construit comme un roman initiatique d'un(e) adolescent(e), mais avec une initiation qui prend toute une vie...

La description précise des lieux et des sentiments n'est pas lassante grâce à un style simple et sans verbiage. On peut toutefois regretter un peu le caractère un peu artificiel et répétitif du refus supposé de l'auteur de se plier aux exigences de sa mère de dire "son" vécu... pour mieux poursuivre son travail de scribe mi sceptique mi fasciné. Ce truc narratif n'ajoute rien au récit plein de vie et d'amour. heureusement que le récit est assez fort pour dépasser cette coquetterie.

Une belle découverte à savourer par petites lichettes





Commenter  J’apprécie          00
Terre de seigneurs

J’ai été invité à réaliser cette critique dans le cadre d’un partenariat avec Gleeph ( ouvrage reçu gratuitement de la part de la maison d’édition Publibook)



Ce livre a été écrit probablement avec plus d’enthousiasme pour l’époque et la région que de maîtrise littéraire. Sont absent de cette œuvre la plupart des éléments qui font une histoire !

Ce premier tome raconte l’histoire d’une famille de la noblesse du Cotentin au XVIème siècle, en mettant l’accent sur les deux fils de la famille et leurs histoires de cœurs, dans le contexte de l’époque. Ce livre se veut une sorte de fresque du Cotentin à l’époque moderne, mais peine à convaincre.



Premièrement, le rythme est lent, poussif, avec une attention marquée sur la description des paysages du Cotentin dans la première partie de l’œuvre et sans réel élément perturbateur, malgré une occasion manquée qui aurait pu en constituer un. De même l’intrigue manque de profondeur, les péripéties ne servent globalement à rien, et arrivent comme un cheveu sur la soupe. Néanmoins l’auteur tente dans les deuxièmes et troisièmes partie du livre, mais sans succès, de créer un suspens globalement absent.

Autre problème : les personnages manquent singulièrement de profondeur et de complexité, ils agissent toujours de la même façon, très simple, ils sont du coup extrêmement prévisible. Pour en rajouter dans l’ennui, les dialogues sont d’une extrême platitude : souvent ils se résument à quelques échanges, sans que l’auteur n’arrive à y faire rentrer grande émotion. On dirait du mauvais théâtre avec des dialogues peu crédibles.

De plus la narration est elle aussi problématique, les codes de celle-ci ne sont pas respectés, on peut observer pelle-mêle, des changements de point de vue narratif en plein milieu de chapitre, l’insertion brutale des pensées intimes des personnages , ou encore le narrateur qui anticipe les évènements a venir.



Pour le coté « roman historique » là aussi plusieurs choses sont à déplorer : on observe distinctement la projection de considération et de points de vue moderne au XVIème siècle, ce qui à titre personnel me pose problème. De plus au niveau des mœurs et des réalités de la vie quotidienne, on a un peu l’impression d’être dans la petite maison dans la prairie, en partie à cause des personnages et dialogues très simplistes, mais aussi par la façon d’aborder des enjeux qui sont certes très important à cette époque, mais maladroitement abordés.



Bref, une lecture très décevante de par le style à la fois lourd et maladroit de l’œuvre qui peine à faire preuve de réalisme.
Commenter  J’apprécie          00
Terre de seigneurs

Pour la second fois, Gleeph m’a proposé de lire et de rédiger une critique sur un roman qu’ils me fourniraient. Je me fais donc un plaisir de vous le commenter.



Ce roman commence au fin fond du Cotentin, au XVIe siècle. Nous allons suivre les aventures de 2 frères de noble famille qui habitent dans une seigneurie historique que l’auteur tient à nous faire découvrir.



À cette époque, troublée par le conflit entre la réforme et la religion catholique, les deux frères se confrontent au monde qui les entoure. Rapidement, nous suivrons leur apprentissage de la vie, avec ses peines de cœur, ses jalousies, ses questions de succession ou de mariage…



Le roman est voulu comme une grande fresque qui décrit les relations et la société de cette époque. L’accent est mis sur le côté « peinture » de ce paysage historique.



Le style est malheureusement un peu maladroit et le rythme de la lecture s’en ressent. Quelques maladresses n’ont pas non plus été corrigées par la relecture.



Pour l’apprécier au mieux, il faut donc l’aborder comme un témoignage, d’une région et d’une époque.
Commenter  J’apprécie          00

{* *}