AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

CALLEVA


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
5edefidesheros
  15 décembre 2019
Le Voyage vers l'ouest de Sylvie de Mathuisieulx
Mon personnage est un singe qui a de multiples pouvoirs. Le jour où il a reçu ses pouvoirs, il est devenu irrespectueux envers les autres êtres magiques.

Il pratique toutes sortes d'arts martiaux et comme il est puissant, on l'appelle le roi des singes.
Commenter  J’apprécie          11
Theobaldine
  14 août 2019
Ulysse de Sylvie de Mathuisieulx
Un Ulysse versifié, comme du temps d'Homère. Très agréable à lire. Je recommande !
Commenter  J’apprécie          00
LourseLit
  24 novembre 2018
Écoute de Mélanie Hamm
Mélanie Hamm est née malentendante. Ça veut dire quoi ? Et bien elle n’est pas sourde mais elle n’entend pas parfaitement. Elle nous explique très vite comment le fait qu’elle ne soit « que » malentendante et pas sourde lui a compliqué les choses. D’abord parce qu’il a fallu du temps pour qu’un diagnostic soit posé. En effet, il y a le constat qui a été fait par son entourage, mais c’est difficile à expliquer, parfois elle entendait, d’autres non. Résultat, ce n’est qu’à 7 ans que son diagnostic a été posé. Si vous saviez comme ça me parle ! La malentendance est déjà compliquée pour les professionnels de santé… Alors pour l’entourage, les gens que l’on peut côtoyer… Le malentendant est cette personne anormale que personne ne comprend parce que personne ne sait ce qu’il / elle entend ou non.



Mélanie Hamm va confier les difficultés qu’elle a eues pour réussir son parcours scolaire, la concentration qu’il faut pour ces heures d’écoute intensive en classe, le stress des dictées en primaire, la fatigue plus intense que pour un entendant car il faut y mettre tellement plus de concentration. Et puis, il y a le caractère qui s’affirme, l’exclusion que crée le handicap va souvent isoler. Alors je ne sais pas si c’est une réaction naturelle et fréquemment rencontrée mais Mélanie réagit à cela en se construisant une personnalité forte, avec une certaine rébellion face à ses enseignants parfois. Comment vous dire, j’aurais voulu surligner mille fois ce passage… La malentendance nous construit. Et notre caractère ne serait pas le même avec 2 oreilles en parfait état de marche. Le malentendant se construit aussi, je crois, un mur autour du cœur pour faire face à ce monde qui isole. Quand bien même on voudrait ne pas être dans une bulle, faire tout pour vivre comme les autres, avoir les mêmes capacités qu’eux, nous restons isolés quoi qu’on fasse. Il y aura toujours des situations où nous n’entendrons pas.



J’ai quand même un regret, une fois ma lecture achevée. Il est beaucoup question dans le roman du parcours scolaire puis étudiant de Mélanie. Elle a montré une volonté d’acier pour réussir et le fait est là : elle a réussi, elle a de quoi être fière du parcours surmonté. Mais finalement, les détails de la scolarité étaient peu intéressants pour moi. J’ai un peu trop ressenti le fait que c’est possible, qu’il faut s’accrocher et qu’on y arrive. Comme un autre. Et bien non, je regrette mais je ne partage pas ce point de vue. Réussir sa scolarité dans un milieu normal d’entendants quand on est sourd ou malentendant c’est très difficile. Trouver sa place dans le monde de l’entreprise aussi. Et puis même la vie quotidienne est difficile, nous luttons chaque jour contre l’isolement que le handicap crée. Même si autour de nous on a la chance d’avoir des gens qui font des efforts, qui font attention à nous, ça ne suffit pas. Et je regrette ne pas avoir lu dans ce livre la facette de l’isolement social, Mélanie a peu d’amis, elle a toujours trouvé refuge dans les livres (tiens, tiens…) mais n’a-t-elle donc jamais souffert de cela ? J’en doute…
Lien : https://liseusehyperfertile...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10