AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les 400 coups


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Erik_
  22 novembre 2020
Le suicide de la déesse de Simon Labelle
L'auteur était un parfait inconnu pour moi. C'est un québécois qui a un indéniable talent non pas dans le dessin où on pardonnera les quelques maladresses mais dans la constitution d'un scénario qui va se révéler assez passionnant par les thèmes traités.



Ainsi, un devoir collectif rendu par une bande de 5 jeunes va avoir une influence considérable sur le monde. Pourtant, le devoir avait eu une note à peine passable. On se rend compte que les notes ne sont pas constitutives de la portée d'une oeuvre. Il y a incontestablement de la recherche dans ce travail et une certaine profondeur. Le suicide de la déesse pose des questions fondamentales: l’homme faisant partie de la nature, est-il dans l’ordre des choses qu’il détruise son environnement ?



Cinquante ans plus tard, dans un monde transformé par les cataclysmes naturels, la pollution et les ravages provoqués par l’humain, Le Suicide de la Déesse diffusé sur le web, est devenu la bible d’une nouvelle secte, les Suicidistes. Ceux-ci aident la Déesse à accomplir son destin en détruisant la nature, en exterminant des espèces animales et en organisant des suicides de groupes. Bouleversés par les effets inattendus de cette oeuvre de jeunesse, les anciens étudiants se retrouveront pour savoir qui est à l’origine de la diffusion du Suicide de la Déesse. Auront-ils leur réponse ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Shaynning
  06 novembre 2020
Rose blanche de Roberto Innocenti
Ouf! Le moins qu'on puisse dire est que cet album jeunesse, au dessin de bois magnifique, ne laisse pas indifférent. Rose Blanche est une jeune citoyenne allemande au temps du troisième Reich et non loin de son village, elle découvre un camp de travail, dans lequel femmes et enfants portent l'étoile jaune au torse et la faim au ventre. Décidée à ne pas rester passive devant leur détresse, elle commence alors à leur livrer de la nourriture sous le nez des nazis, empruntant la forêt. Et puis, un jour, ils ont tous disparus. Alors qu'elle était sur place, dans un brouillard épais, deux soldats allemands passent par là. Croyant voir une forme humaine, l'un des deux soldats tire. La mère de Rose Blanche ne retrouva jamais sa fille qui avait disparue dans la forêt.

Alors, oui, Rose blanche a été fusillée par erreur. Même les prisonniers juifs qu'elle a nourris sont probablement été assassinés aussi. Mais ce qu'il reste, c'est son incroyable courage, sa bonté et son humanité, qui aura certainement adoucie le calvaire des prisonniers et qui contre la croyance selon laquelle tous les allemands approuvaient les nazis.

Vous aurez comprit que cet album n'est pas pour la très jeune jeunesse. Néanmoins, ce bel album qui n'illustre pas visiblement la violence ( on la devine) est certainement pertinent pour traiter du sujet avec les enfants d'âge scolaire. Rose avait des convictions, elle croyait faire ce qui était juste, ce qui était bien. C'est sans aucun doute un grand message d'espoir quand les gens autours de vous ont une vision contraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
des_livres_et_l_imagination
  02 novembre 2020
On dit du loup de Géraldine Collet
🐺 On dit du loup qu’il est méchant, qu’il peut croquer 3 hérissons en même temps, qu’il vole les sacs à main des vieilles dames et qu’il dévore les enfants mais Léon ne l’a jamais vu et voudrait vérifier par lui-même. Il file alors à sa rencontre, à travers la forêt. En chemin, tous les animaux qu’il croise essayent de l’en dissuader, en vain... à tort ou à raison ?



🐺 Encore une fois, j’ai craqué pour les illustrations toutes en rondeur et toutes mignonnes de la #couverturepleinepage L'intérieur est tout aussi mignon.



🐺Les apparences sont parfois trompeuses et il ne faut pas toujours s’y fier. Les rôles sont ici inversés puisque c’est le lapin qui recherche le loup. Cet album invite à la réflexion et je trouve le sujet bien mené et avec humour de surcroît. Il est parfait pour aborder les rumeurs et leurs conséquences avec les enfants. Les « on dit » méritent que l’on prenne le temps de se faire son opinion par soi-même. D’ailleurs la fin réserve une belle surprise au lecteur et à l’un des personnages 😅.



@des_livres_et_l_imagination
Lien : https://www.instagram.com/de..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00