AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Le Bord de l`eau

Fondées en 1993 autour de la revue littéraire éponyme, les éditions LE BORD DE L’EAU se sont progressivement installées comme un éditeur en Région. La ligne éditoriale, essentiellement consacrée aujourd’hui aux sciences humaines, se veut "pédagogique, ancrée dans le présent pour mieux faire connaître le passé, pour comprendre le monde afin de contribuer à « faire société » pour reprendre les mots de Jaurès"

Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Unhomosapiens
  13 août 2022
Pourquoi détruit-on la planète ? de Thierry Ripoll
« Le cerveau d'Homo Sapiens est-il capable de préserver la Terre ? » Peut-on lire en sous-titre. C'est toute la problématique qui est soulevée dans ce livre. Thierry Rippol est avant tout spécialiste de psychologie cognitive. C'est donc dans les archaïsmes de la psychologie de Sapiens qu'il va étayer sa thèse. Sommes-nous suffisamment cortiqués pour appréhender les conséquences de nos actions sur l'environnement dans le temps long qui est celui de la Terre ? En fait nous sommes toujours partagés entre notre faculté à raisonner que nous a donné l'évolution, et notre désir insatiable dû également à notre schéma évolutif. Le striatum, organe situé dans notre cerveau, nous incite à satisfaire notre plaisir immédiat et notre cortex pré-frontal qui nous donne la possibilité de réfléchir sur un temps plus long. Notre espèce est programmée pour ce déterminisme. Tout le reste n'est que le produit de ces deux antagonismes. Les avancées technologiques et scientifiques que nous ne maîtrisons pas, notre empathie seulement conçue pour nos groupes d'appartenance, nos jeux de pouvoir, notre déterminisme à nous reproduire inconsidérément… Tout cela nous mènera à notre perte, et celle de notre environnement. Seul un sursaut, improbable, pourrait changer les choses.

C'est brillamment développé, dans un langage simple et accessible à tous. L'auteur nous amène à nous interroger sur les déterminants de notre espèce et sur les raisons de notre impossibilité à changer de comportement. A l'aide d'exemples et de références tirés de domaines aussi variés que l'économie, l'anthropologie, la psychologie, la biologie, la géopolitique…

C'est évidement assez pessimiste. Je comprends que ce livre ne soit pas le best-seller de l'année tant il est dérangeant. Pourtant, c'est en prenant conscience de notre fonctionnement intrinsèque que nous pourrons peut-être envisager un autre avenir. Alors je vous encourage, vous qui vous sentez concernés par la destruction de notre planète, à lire ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
jullius
  09 août 2022
Demain, la guerre ? de Adrien Schu
La question peut-elle ne pas être posée ?

Est-ce céder aux sirènes de la peur que les médias aux mains des milliardaires sont toujours prompts à sonner que de la prendre au sérieux ?



Pour ce faire, autant lire un propos renseigné.



Ici, il n’est pas question de tirer des portraits sur qui est le plus fou ou le plus manipulateur, mais bien de dresser un état des lieux des forces et doctrines en présence.

Et si, comme souvent avec les vrais experts, la réponse est un peu celle que ferait un normand (d’après la légende : « peut-être bien que oui, peut-être bien que non »), on sait au moins pourquoi.



Une chose est certaine, le risque d’une conflagration nucléaire n’est absolument pas à exclure. Et ce risque est même de plus en plus grand. Car si les rivalités entre grandes puissances n’ont jamais cessé, le virage pris par les Américains qui ont décidé, unilatéralement, de sortir des traités qui permettaient à la force nucléaire de n’être que force de dissuasion sont le principal facteur de cette évolution. Désormais, Russes, Chinois et donc Américains en sont à chercher à faire de leurs arsenaux nucléaires respectifs et des technologies de détection et de neutralisation qui les accompagnent, des « armes » non pas de dissuasion mais bien d’offensive : depuis des années, la recherche et l'innovation (à coup de milliards à faire pâlir n'importe quel esprit un tant soit peu sensible aux inégalités galopantes et au désastre écologique en cours) sont presque exclusivement au service des « instruments » qui permettront d’envisager qu’une attaque nucléaire puisse aboutir sans qu’une éventuelle réaction de la puissance attaquée (elle aussi nucléaire) ne puisse venir la contrarier.



Un ouvrage qui se lit très bien, même si ça fait très mal (au bide).

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
louneraia
  02 août 2022
La Démocratie aux Marges de David Graeber
Je suis anarchiste de ventre. C'est à dire que les lois doivent être dedant pour que je les respecte. Et que je ne m'y tiens qui si elles y restent.

Une loi dehors est une loi morte. A quoi sert d'attendre au feu rouge s'il n'y a pas de voiture? Il est impensable comme la putain de Sartre de dénoncer "aux autorités" l'humain en fuite qui essaye de s'en cacher.

Je ne conçois l'autorité limitée que comme celle qui connait mieux que moi un domaine et celle là; je l'accepte jusqu'à ce que j'accède aux connaissances ou que je reçoive la preuve qu'elle se fourvoie.

J'ai construit et déconstruit un certain nombre de chose avec l'auteur : détricoté le mythe (grand récit dirait sans doute Lyotar) de la démocratie et celui de la république. Il m'a donné des outils pour penser ce que ma peau hérissée me hurlait quand elle entendait les prêcheurs républicains faire la moral au petit peuple et tenter l'endoctrinement.

C'est une lecture satisfaisante elle me carresse dans le sens du poil.
Commenter  J’apprécie          30