AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le Castor Astral

Le Castor astral est une maison d`édition française fondée en 1975. Elle est spécialisée dans l`édition de livres de musique, de littérature, poésie et essais. Elle a notamment publié le prix Nobel de littérature 2011 Thomas Tranströmer

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Le Castor Astral



Dernières parutions chez Le Castor Astral


Dernières critiques
theanonymousreader
  29 octobre 2020
Les ronces de Cécile Coulon
Ben moi, j'ai kiffé.
Lien : https://brutleblog.wordpress..
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2
  25 octobre 2020
L'exercice de la disparition de Mathieu Brosseau
Retourner le corps et la poésie qui s’y incarne, pour confesser la possibilité d’une nouvelle échappée. Un langage intime et cinglant, foisonnant et pourtant redoutablement ciblé.



Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2020/10/25/note-de-lecture-lexercice-de-la-disparition-mathieu-brosseau/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          20
Davpunk
  23 octobre 2020
Narcisse et moi de Nicolas d' Estienne d'Orves
Auteur qui apprécie changer de genre régulièrement, Nicolas d’Estienne d’Orves a écrit de nombreuses nouvelles. En voici 10 rassemblées dans ce livre pour le moins… original !



Et ce parceque l’auteur a de sacrés idées ! Ainsi, Le sourire des enfants morts parle de tableaux qui semblent être un autre monde, Corpus Christi d’une hostie qui parle, Petit Pierre d’un homme dont le pénis prend vie jusqu’à finir par le remplacer etc… Bref, on a de quoi être surpris en lisant ce recueil qui se dévore trés vite (hormis la première nouvelle qui dépasse les 80 pages, les autres ne dépassent jamais les 15 pages) et qui s’avére fort réussit pour le peu que l’on apprécie le genre, flirtant avec le genre, ou y entrant pleinement (comme la nouvelle titre). Le style de d’Estienne d’Orves, jamais trop complexe, sans être trop simpliste, s’adapte parfaitement à la nouvelle.



Alors c’est clair, on aurait apprécié voir certaines histoires développer plus longuement, et une ou deux sont un peu en deça, mais de maniére générale, voici une bien jolie découverte pour laquelle je ne m’attendais pas à prendre tant de plaisir à la lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00