AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

afrique orient


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Bchara
  01 juillet 2016
L'apostasie en Islam de Farhat Othman
Je suis bien curieux de connaitre par quels moyens les académiques musulmans espèrent "moderniser" ou au moins "repenser" leur religion.

Ce petit livret se propose de changer la manière de laquelle l'apostasie est régie par le droit musulman. Il est à savoir que le Coran lui-même - source intangible de droit pour les musulmans - réprouvre l'apostasie mais ne lui associe que des peines dans l'au-delà. Ce sont certaines sunnas (actes ou paroles du Prophètes) qui sanctionnent l'apostasie par la peine de mort. D'ordinaire, ceux qui veulent dissocier la peine de mort de l'apostasie, arguent de la validit des sunnas en question (la Libye de Qaddafi par ex. n'appliquait pas la Sunna, et n'exécutait donc pas les apostats).



Mais l'auteur de ce bouquin prend un autre chemin. Loin de douter de la validité des Sunnas, il se prête à une gymnastique terminologique relative au sens d'"apostasie". Conclusion: l'apostasie, dans le sens de changement de conviction personnelle, n'est pas l'apostasie punie de mort. C'est l'apostasie assimilée à un désordre social et qui constitue un danger à la paix et l'ordre public qui mérite la peine de mort (l'auteur l'assimile à une haute trahison ...)

Deux questions que l'on peut poser:

Comment appliquer cette théorie dans un Etat non-musulman?

Et supposons que dans un Etat islamique, un musulman devienne athée (jusque là pas de peine de mort selon la théorie de l'auteur), mais continue en publiant des tracts defendant l'athéisme, ne serait-ce pas là un trouble à l'ordre public qui lui mériterait la peine de mort?

Ainsi, ce que l'auteur consent, c'est seulement le changement de religion, mais par contre, préconise de punir par la mort, quiconque use de la liberté d'expression pour propager une religion autre que l'Islam, dans la mesure que celà nuit à la paix de la société musulmane...



Notons, en outre, que l'auteur cite Ibn Taymiyya - l'inspirateur du wahhabisme, Sayyid Qutb, et Hassan el Banna, frères musulmans, ce qui ne laisse pas le lecteur raisonnable trop optimiste, si tells sont les maitres à penser de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
latrace
  14 octobre 2010
Une journée pas comme les autres de Mamoun Lahbabi
Elle appréciait ces histoires, les aventure de l’une, les extravagances de l’autre. Elle se délectait des blagues salaces débitées à longueur d’heures, du récit détaillé des prouesses scabreuses. Elle était fascinée par ce petit monde à la lisière de la société normée, aux confins indécis de l’univers professionnel. Un monde entre travail et plaisir, une sorte d’oscillation entre épreuve et loisir, nonchalance et violence, rire et tristesse, promesse et regret. Elle s’étonnait toujours de la reproduction implacable de ce métier au-delà des âges, malgré l’approche, malgré la condamnation et l’excommunication. Elle était hypnotisée par ces filles gloutonnes de hasard qui louent leur corps dans une indifférence obscène. Elle était magnétisée par leur aptitude insignifiante à l’égard du sexe, leur désinvolture face à la précipitation pitoyable des hommes, la frénésie fulgurante des uns, l’impotence des autre.
Lien : http://latrace.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          20