AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

La Martinière Jeunesse


Livres les plus populaires voir plus


Collections de La Martinière Jeunesse



Dernières parutions chez La Martinière Jeunesse


Dernières critiques
RadioBooking
  09 août 2022
All our hidden gifts, tome 1 : La gouvernante de Caroline O'Donoghue
Ce livre est génial. Une histoire qui change des autres romans ado. Des personnages qui ont des doutes, à qui il arrive des choses vraiment bizarroïdes, et ils n'ont pas peur de le dire.

Le seul bémol pour moi, c'est que je sors du visionnage de Sex Education, une série où l'un des personnages s'appelle également Maeve, qu'elle ouvre un cabinet de sexologie au lycée (et non de tarot), qu'elle a un caractère similaire à l'héroïne de ce roman, que j'ai des impressions de déjà vus avec certaines citations ou jeux dans d'autres livres lus récemment (type 2 vérités pour 1 mensonge). Je crois que je lis et je vois trop de contenus culturels et que je commence à faire des parallèles partout.
Commenter  J’apprécie          20
Eleanara
  09 août 2022
Darkest Minds, tome 2 : Le chemin de la vérité de Alexandra Bracken
Je dois avouer que je ne sais pas si j'ai plus apprécié ce tome que son prédécesseur. Sur certains points, oui, sur d'autres non.



Alors, premièrement, les points positifs.



L'évolution de Ruby. Elle devient une leader et j'ai l'impression qu'elle a pris plus de force de caractère. Elle est moins peureuse. Evidemment, cette évolution n'est pas si frappante que ça, ni très importante... Elle conserve malgré tout son ancien caractère, mais on le remarque. C'est cohérent, elle grandit et mûrit, elle évolue comme n'importe quel être humain, ou plutôt, comme n'importe quel personnage. La chose qui ne change pas, par contre, c'est sa mi-acceptation mi-dégoût pour son pouvoir. Ce n'est pas vraiment quelque chose de mauvais. Après tout, chaque chose en son temps : On ne peut pas espérer que Ruby change radicalement du jour au lendemain, ce serait peu crédible.



On découvre de nouveaux personnages. Je ne m'attendais pas à ce que Vida soit aussi passionnée. Je croyais que j'allais tomber sur le personnage féminin timide typique, mais non. Tant mieux. Jude est ... chou, je n'ai pas d'autre mot. Pour les autres, je n'ai rien de spécial à écrire. Ce sont les seuls personnages qui ont retenu mon attention. Toutefois, je ne me suis pas tant attachée à eux que ça. Puisqu'un événement particulier survint à la fin de ce tome et qui ne m'a pas touchée plus que ça, c'est bien la preuve que mon attachement envers les personnages est plutôt superficiel. Oh, et pour Clay... Il reste lui-même. On en apprend un petit peu plus sur son passé, c'est agréable. J'ai été heureuse de retrouver ce personnage.



On en apprend plus sur les Rouges. Un point intéressant. De plus, même si j'ai trouvé certains événement prévisibles, d'autres ont réussi à me surprendre. Un point que je n'avais pas eu pour le premier tome.



L'écriture, toujours aussi fidèle à elle-même, toujours aussi agréable. Ce point ne change pas. Les décors sont bien imagés, suffisamment pour qu'on les imagine.



Passons au reste.



Le début. Je reconnais que je n'étais pas tellement intéressée quand Ruby séjourne au QG... C'est seulement quand elle prend les choses en main avec Jude que j'ai vraiment commencé à être intéressée par l'histoire.



Le retour des anciens personnages. A contrario, le retour de Chubs m'a ravie, mais le retour de Liam... Je savais que ça allait se passer, la plupart des lecteurs l'attendaient avec impatience mais moi non. C'est bien, oui, mais ce n'est pas ce que j'attendais le plus.



L'addictivité. Ce n'était pas pareil que pour le premier tome où je me montrais vraiment accro. Ici, je l'étais à peine.





Conclusion : Malgré tout, je suis curieuse de connaître le dernier mot de cette histoire...
Lien : https://le-blog-d-eleanara.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Eleanara
  09 août 2022
Darkest Minds, tome 1 : Rébellion de Alexandra Bracken
Je ne peux pas dire que c'est un coup de coeur, parce que je n'ai pas littéralement adoré ce bouquin mais... ça s'en approche. En soi, ce n'est pas si original que ça, on retrouve certains ingrédients déjà vus. Même si j'avoue que je n'ai pas lu de roman qui initie un univers dystopique par une maladie touchant seulement les adolescents.



On suit donc le parcours de l'héroïne principale, Ruby. Je ne pense pas que je me suis attachée à elle. En fait, je ne savais pas tellement sur quel pied danser avec elle. Une fois, j'aimais bien ses agissements, une autre fois, elle m'agaçait. Je reconnais que l'auteur devait faire en sorte que Ruby soit effrayée par son pouvoir. Mais... Je ne sais pas. Je comprend, mais ça ne me satisfait pas pour autant. Vers la fin du bouquin, quand elle apprend à mieux contrôler son pouvoir et à apprendre à l'apprécier, j'en ai été tellement, tellement ravie ! Mais après ça a recommencé...



Passons aux autres personnages. A bien y réfléchir, je ne me suis attachée à aucun d'entre eux. Liam est sympathique, mais il est fait pour que justement la majorité l'apprécie - j'en ai vu tellement des personnages comme lui. Ce genre de personnage n'est pas franchement celui que je préfère. Au contraire, j'ai bien apprécié Clay. Tous ses moments avec Ruby m'ont intéressée. C'est plutôt drôle : J'apprécie le personnage qui est fait pour qu'on le déteste et à l'inverse, je me fiche un peu du personnage normalement attachant. Rassurez-vous, ce n'est pas la première fois et sûrement pas la dernière. Cela ne m'a pas étonnée. Je m'attendais à ce schéma. La petite Zu est attachante également. J'ai bien apprécié Charles dès le début. Le fait qu'il n'ait pas du tout accepté Ruby au début a joué. Toutefois, je ne peux pas vraiment dire que je me suis attachée à eux. Je les ai trouvé sympathiques mais sans plus.

Comme dans beaucoup de livres, je m'attendais à certains événements, donc la surprise n'était pas spécialement au rendez-vous.



L'univers est relativement bien décrit, sans que ce soit exceptionnel. L'écriture, quant à elle, s'avère bel et bien fluide, mais simple. J'ai vu mieux, j'ai vu pire. Le point positif c'est qu'on ressent bien les émotions qui se dégagent du texte. Comme au début du roman où l'ambiance est sombre : On le ressentait.



Par contre, le gros point positif, si on peut dire, c'est que je n'ai pas décroché. Une fois lancée, je ne pouvais plus m'arrêter. Impossible de lâcher le livre.

Conclusion : Une lecture sans prise de tête, bien que sans être exceptionnelle, a le mérite de faire passer un bon moment.
Lien : https://le-blog-d-eleanara.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10