AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Les Moutons Electriques


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Les Moutons Electriques



Dernières parutions chez Les Moutons Electriques


Dernières critiques
marialyze
  16 octobre 2021
Ce qui vient la nuit de Mathieu Rivero
"Les histoires sont comme les étoiles du ciel de nuit ,où que vous vous trouvez il y en a et plus vous voyagez, plus les motifs de la voûte diffèrent. "

Je ne connaissais pas les romans graphiques et j'ai pris celui- ci, un peu par hasard.

J'ai trouvé les illustrations très parlantes. Elles débutent par la nuit et se terminent par le grand jour.

Comme les transformations des personnages de ce roman, transformations qui se vivent parfois dans la souffrance et la cruauté... A chacun de trouver "son coeur véritable ".

Je garderai un bon souvenir de ce qui vient la nuit.

Commenter  J’apprécie          00
NigraFolia
  15 octobre 2021
Gagner la guerre de Jaworski/Jean-Philip
Une fresque monumentale. Lourde mais à laquelle on s’attache.

Gagner la guerre, c’est la politique et ses coups tordus, dans un lieu et un pays qui ressemble à une vision de notre Europe mais Jaworski nous projette vers un mélange de l’ Antiquité Romaine et la Renaissance Italienne. C’est surtout la guerre qui ne finit jamais mais vue du côté obscur, de celui des intrigants.

Comme peut-il en être autrement lorsque ce roman est tenu par un héros principal en la personne de Benvenuto Gesufal. Son rôle, plus qu’un métier, une raison d’être, assassin émérite, maitre espion de son excellence le Podestat de la République : Leonide Ducatore.

Là où je pressentais un ennui, j’ai y découvert la valse des jeux de pouvoir, des manipulations savantes et intelligentes, l’humour noir d’un auteur au service de son histoire et de ses personnages.

Alors oui, 1000 pages, ça envoie et il y parfois quelques longueurs. Mais sous le flot des descriptions, les assassinats, les batailles épiques s’avalent et m’ont régalé.

Certes, les royaumes de Ressina et de Ciudalia requièrent une certaine persévérance et surtout le courage de se jeter au cœur des pages. Mais quel plaisir une fois immergé. Cela faisait un bail que je n’avais pas succombé à la Fantasy. Les conseils éclairés de ma libraire manselle (chez Doucet) ont été judicieux. Il aurait été dommage de passé à côté.


Lien : https://nigrafolia.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
BurjBabil
  14 octobre 2021
Ubik de Philip Kindred Dick
Roman qui, s'il fut novateur à une certaine époque, nous plonge dans un univers SF dans lequel on est aujourd'hui tout de suite à l'aise : des télep, des précogs, des maisons connectées et équipées à la même sauce... Sans smartphone pour les commander, mais de la visio déjà (vidphone). En toile de fond, la bagarre entre deux sociétés pour dominer un marché, des employés névrosés, bref presque du classique, mais que l'auteur laissera tomber au milieu du roman. Si bien qu'après une longue mise en bouche narrative, on se demande où il veut en venir et même s'il sait lui-même où il nous emmène. Car c'est un peu l'appréhension de ce genre de classique encensé par l'ex intelligentsia : peut-on, si on est doté d'un esprit modeste, entrer dans le jeu narratif... faire autre chose que se vanter de l'avoir lu et d'avoir adoooréééé... comme touuuuut le monde...

Et bien, M. Dick réussit à nous prendre au piège de son histoire aux temporalités altérées. En surprenant peut être un peu moins qu'à l'origine, il nous entraîne dans le ballet de ces personnages improbables plongés en « semi-vie » et nous fait réfléchir au sens de la vie, de la mort...

Mais à la fin, quand même, l'affreuse sensation d'inabouti que je redoutais... Je crois qu'ainsi, il se moque de nous. En le cherchant heureusement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432