AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les Moutons Electriques


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Les Moutons Electriques



Dernières parutions chez Les Moutons Electriques


Dernières critiques
eterlutisse
  15 mai 2019
Ce qui vient la nuit de Mathieu Rivero
Avec ce deuxième opus de la bibliothèque dessinée, on passe du rouge au jaune, de la préhistoire au moyen âge. Les illustrations rudes semblent issues de cauchemar. Elles prennent parfois le relais des mots ajoutant à la tention dramatique, absorbant le lecteur. La plume est toujours élégante et évocatrice ; elle nous plonge dans une ambiance horrifique de veillée dans le Gévaudan : des marais brumeux, des créatures venues du fond des âges païens...

Les personnages sont bien campé, charismatiques : un croisé de retour sur ses terres après une longue absence, sa dame pragmatique et mélancolique, l'étrangère aux mystérieux savoirs... Un délicieux et frissonnant moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          00
mcd30
  11 mai 2019
Gagner la guerre de Jaworski/Jean-Philip
Pauvre Benvenuto,

qui de la mer a le mal.

Et pour qui, pas de bol,

la géôle c'est pas drôle.

Quand au Podestat et à Ciudalia,

que de tracas il y trouvera.



Quel mec, ce Benvenuto ! Quel homme courageux ! Il vit en surveillant ses arrières, ses paroles, toujours un poignard a porté de mains. avec la peur au ventre, à l'idée d'une exécution, d'un empoisonnement et autres réjouissances... Un métier en or jusqu'au bout des dents mais un avenir incertain.



Faire un brin de route avec Benvenuto est tout sauf ennuyeux, on croise le Podestat, Léonide Ducatore et sa vision de la République. Sassanos, un mage aux pouvoirs inquiétants plus toute une cohorte de personnages plus ou moins corrompus, des traîtres, des êtres assoiffés de vengeance, bref que du beau monde.



Je savais que cette lecture me plairait à force de lire les commentaires élogieux des babélionautes et je me joins à eux, j'ai adoré.



Je n'ai mis que quatre étoiles et demi parce que Benvenuto n'avait pas de contrat sur la mule et que même si il admet tuer sans se chercher des excuses. C'était le mort de trop.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Judithbou
  09 mai 2019
Gagner la guerre de Jaworski/Jean-Philip
« Je n’ai jamais aimé la mer.

Croyez-moi, les paltoquets qui se gargarisent sur la beauté des flots, ils n’ont jamais posé le pied sur une galère. La mer, ça secoue comme une rosse mal débourrée, ça crache et ça gifle comme une catin acariâtre, ça se soulève et ça retombe comme un tombereau sur une ornière ; et c’est plus gras, c’est plus trouble et plus limoneux que le pot d’aisance de feu ma grand-maman. Beauté des horizons changeants et souffle du grand large ? Foutaises ! La mer, c’est votre cuite la plus calamiteuse, en pire et sans l’ivresse.

Je n’ai jamais aimé la mer, et ce n’était pas près de s’arranger. »



Le début inoubliable de Gagner la guerre, le premier roman mythique de Jean-Philippe Jaworski.

Pour moi Gagner la guerre , c'est du sang, du raffinement, un héros délicieusement insupportable et une écriture de très haut niveau. Bref une grosse tuerie ( et un des romans préférés de mon mari). A offrir aux amateurs de dark fantasy donc. Je le recommande souvent à mes amis militaires qui tournent en rond en opération. Je ne leur dis pas que cette lecture leur permettra d'intégrer l'école de guerre, mais je leur garantis de passer quelques heures de lecture palpitantes !



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150