AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les Deux Terres

Fondée en 2003 par l`américaine Nina Salter les éditions les Deux Terres sont une maison d`édition spécialisée dans la publication et la traduction de romans étrangers. La maison publie environ une dizaine de romans par an. On trouve dans le catalogue des auteurs connus comme Kazuo Ishiguro, Jeffery Deaver ou encore Carl Hiaasen.

Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Rotkif
  27 novembre 2020
Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro
Très beau roman.
Commenter  J’apprécie          00
lila11
  27 novembre 2020
Signe suspect de Patricia Cornwell
Enfin fini ! Ce fût laborieux. J'ai adoré les 10 premieres aventures de Kay Scarpetta et de ses acolytes : j'ai aimé voir grandir Lucy, voir une relation de confiance s'installer entre Kay et Pete et assister à sa rencontre avec Benton. Et puis les enquêtes étaient palpitantes. Tout cela jusqu'au dixième tome et depuis, c'est long et ennuyeux.



Commenter  J’apprécie          31
Villebard
  23 novembre 2020
La perte en héritage de Kiran Desai
Le début du livre plante le décor, les sommets du Kangchenjunga rosis par le soleil levant, agréable souvenir, depuis la ville de Kalimpong et sa vue sur l’Himalaya. Cela fait oublier Darjeeling, sans doute une ville les plus moches de l’Inde, les Indiens ont réussi à saccager le cadre magnifique avec leurs constructions en vrac, les fils électriques en vrac, les tuyaux d’eau en vrac par terre, on en rigole, au début. Ensuite, ensuite… La tartine de lieux communs sur la vie dans les patelins indiens, puis les non moins banales descriptions des situations pas très rigolotes, scoop, des expats venus chercher du boulot aux USA et ailleurs sur la planète, dans la restauration par exemple, on y retrouve les Pakis et autres Asiatiques… Pour le lecteur français, pas la peine d’aller si loin, les restaus du quartier latin ! Et des dizaines de pages sur le choc des cultures, tiens-donc, il existerait ? Aucune interrogation sur le pourquoi de cette nécessité de l’émigration. Une fois encore les petit-bourgeois multi-cul bien pensants se sont livrés à leur chère séance d’auto-flagellation en accordant un prix à ce bouquin, honorable certes, mais d’une banalité aseptisée. On pourrait leur conseiller des établissements dédiés ! Un conseil toutefois, faire lire cette prose aux hordes qui nous envahissent… pour leur bien, évidemment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10