AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Delagrave


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Delagrave


Dernières critiques
cleophas35
  26 novembre 2021
Le livre de la jungle de Rudyard Kipling
Des nouvelles étonnantes et belles, avec une forte dimension symbolique. L'ouvrage est surprenant, tout autant que l'usage qui en a été fait par le scoutisme qui en a fait un support pédagogique pour les jeunes garçons. Un chef d'œuvre, y compris les quelques nouvelles qui n'ont rien à voir avec la jungle…
Commenter  J’apprécie          30
simoncailloux
  26 novembre 2021
Ben Hur de Lewis Wallace
Dans mon esprit, Ben Hur est avant tout un fim péplum dont le réalisateur est William Wyler et où le rôle de Ben Hur est tenu par Charlton Heston. Ce fim a reçu plusieurs oscars dont meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure direction artistique, meilleure musique, et j’en passe bien d’autres. J’avais une dizaine d’année lorsque j’ai vu le film. J’en ai seulement retenu la course de char.



A la suite du film, je disais à mon frère : « Si c’est rond mets ça là ».



C’est une soixantaine d’années plus tard que j’ai lu avec un très grand plaisir le livre qui connu de nombreuses rééditions.



Ben Hur où Ben-Hur ? Pour le même sujet, j’ai vu les deux orthographes. Qui a raison ? Ben signifie fils de, donc j’aurais tendance à écrire Ben Hur, bien que dans l’édition qui m’a servi de support de lecture il est question de Ben-Hur. Peu importe ne nous arrêtons pas là.



Juda Ben Hur ou Judah Ben Hur ? Je m’en tiendrai à l’orthographe de mon édition de lecture c’est à dire Juda.



Ben Hur comprend de nombreux personnages dont des personnages pivots autour desquels gravite l’histoire. Parmi eux je compte Ben Hur, Messala, le Nazaréen, Quintus et le mage Balthazar, ce dernier étant un centre conducteur pour faire comprendre à Ben Hur, qui est véritablement celui qui se dit être le roi des juifs.



Juda Ben Hur habite un somptueux palais à Jérusalem. Il est l’héritier d’une famille aristocratique juive très fortunée. Le procurateur Valerius Gratus défile dans la ville et est frappé à la tête par une tuile provenant de la maison des Hur. Juda Hur est accusé d’attentat et condamné aux galères par Messala sachant que cette vie dure ne tient pas un homme en vie plus de cinq ans. Sa mère et sa sœur sont emprisonnées. Ben Hur est bien décidé de se venger des mauvaises dispositions de Messala.



Le bateau dont Ben Hur est un des galériens est sous les ordres du romain Arrius, qui dit à Juda Ben Hur avoir connu le riche marchand Ithmar. Juda sachant bien où il voulait en arriver dit à Arrius : « Noble tribun, si tu sais quelque chose de ma famille, dit le moi, je t’en prie ! » Trois ans ont passés, trois années durant lesquelles chaque heure a été un supplice ;

« Avoues-tu ton crime ? » demanda Arrius. Ben Hur se dit innocent.



Chaque banc était équipé d’une chaîne terminée par des fers fixés aux pieds des rameurs, un dispositif de sécurités n’offrant aucun salut en cas de naufrage. Arrius donna l’ordre à son officier de cabine de ne pas mettre la chaîne à Ben Hur. Le bateau percuta un navire ennemi et vola en éclats. Ben Hur nagea et sauva Arrius de la noyade. Arrius sans enfant lui promis de faire de lui son héritier.



Ben Hur, la veille de la chute de la tuile, avait décidé de se faire soldat et même capitaine d’armée. Adopté par un romain, il était bien placé pour devenir soldat avec l’idée de se venger de Messala mais aussi retournée en Judée et avec son armée renverser le pouvoir romain.



Et la course de chars dans tout cela ? Si Ben Hur se nourrissait de vengeance, il en fût de même pour Messala. Les « Deux frères ennemis » avaient décidé de s’affronter dans la course de chars chacun pleinement certain de vaincre l’autre. Messala chuta de son char et devenu tétraplégique.



Il restait à présent à Ben Hur de se retourner contre les romains avec son armée alors qu’il croyait sa mère et sa sœur morte. Il rencontra à plusieurs reprises le mage Balthazar, qui s’efforçait de lui dire qui était véritablement le roi des juifs.



Qu’adviendra-t-il du Nazaréen, de Ben Hur, de sa mère, sa sœur, sa maison, son armée à construire. C’est à vous futurs lecteurs du livre à le découvrir !



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
smeknassi
  25 novembre 2021
La Tulipe noire de Alexandre Dumas
C’est une fiction historique qui se déroule aux Pays-Bas en 1672 inspirée de l’époque de la fièvre spéculative autour du commerce de la tulipe. C'est l'histoire de Cornelius et Rosa qui, entravés par des circonstances très malheureuses, unissent leurs forces pour voir le rêve devenir réalité en faisant pousser l'insaisissable tulipe noire.

Avec un style d'écriture immersif et puissant et un grand souci du détail, Alexandre Dumas a fait un excellent travail pour capturer l'air du temps de la Tulipomania. J'ai adoré chaque instant de la lecture.

Je le recommande vivement !

Commenter  J’apprécie          90