AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

BD Must


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Erik_
  15 novembre 2020
Betty & Dodge, tome 1 : Meurtre à Manhattan de Pat Van Beirs
Betty et Dodge, c’est une grande aventure qui commence durant les prémices de la Seconde Guerre Mondiale dans le milieu de l’espionnage afin d’acquérir la bombe nucléaire. C’est un peu comme ces films de romance tournés à l’ancienne sur fond historique. Cependant, c’est diablement efficace malgré de grosses ficelles. Le must étant la parution de pas moins de 8 tomes en l’espace de 3 ans. La série est bouclée sans être fleuve.



J’ai trouvé le graphisme assez agréable et très lisible dans un style assez classique. On ne s’ennuie pas sur le thème de l’improbable duo efficace. Il est vrai que les faits sont assez prévisibles voire même risibles dans certaines situations. Le caractère de nos deux héros pourront faire grincer quelques dents mais que c’est bon de les voir ensemble. J’ai apprécié leur aventure car c’est divertissant, léger et mouvementé.
Commenter  J’apprécie          00
Yvan_T
  09 novembre 2020
Carmen McCallum, tome 8 : Dans le vide de Kirkwood de Fred Duval
Suite et fin de ce triptyque dont l’histoire tourne autour d’une organisation qui désire créer une nation indépendante pour les Êtres Génétiquement Modifiés (E.G.M.). Après avoir délivré le professeur Raj Kapoor, généticien de renommé, lors du tome 6 et éliminé Léonid Maïakovski au cœur de la Sibérie lors du tome précédent, ce tome-ci relate l’étape finale de la cause des EGM.



Le problème des EGM étant au centre de ce récit, celui-ci va légèrement délaisser son côté "aventure" pour se focaliser sur le contexte géopolitique de l’histoire. Du coup, notre célèbre mercenaire se retrouve un peu en arrière-plan de cette histoire, même si ça vie sentimentale vas y être solidement secouée.



Le fait d’aborder plus en profondeur le problème des EGM permet cependant aux auteurs de mettre le doigt sur les futurs dangers de la manipulation génétique, mais également de tirer le parallèle avec des problèmes plus contemporains liés à la discrimination, l’exclusion et à l’exploitation d’individus par des multinationales peu scrupuleuses.



L’action de ce tome se déroule principalement dans l’espace et permet à Gess de montrer tout son savoir-faire dans cet environnement spatial, pour ce qui devrait être son ultime travail sur la série. Si ce décor futuriste est très crédible, je préfère personnellement les scènes d’action se déroulant sur la terre ferme, comme le combat de Carmen McCallum dans les rues de Norilsk lors du tome précédent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
saigneurdeguerre
  09 avril 2020
Betty & Dodge, tome 3 : Otage au Kent de Van Beirs Du Caju
10 février 1938. Hamble-le-Rice, sud de l’ANGLETERRE.



Mon fiancé, le lieutenant Mortimer se livre à l’essai d’un prototype d’un avion de chasse révolutionnaire, le Spitfire. Je suis ses essais depuis l’aérodrome d’où il a décollé. A 20 .000 pieds, il tente un piqué, le moteur cale… Vais-je déjà perdre mon fiancé alors que je viens à peine de le retrouver ?

Heureusement, Harry est un pilote hors-pair et il réussit à rependre le contrôle de l’avion juste avant qu’il ne se crashe en mer ! Nous allons enfin pouvoir organiser notre fête de fiançailles ! … C’est sans compter sur cet odieux photographe américain, ce Dodge…





Critique :



Voici déjà le 3e tome des aventures de Betty et Dodge des scénaristes flamands Pat Van Beirs et Jean-Claude Van Rijckeghem. Comme dans les deux premiers tomes, les péripéties s’enchaînent et pour invraisemblables qu’elles soient, elles sont agréables à suivre. Les deux Belges rendent la vie impossible à cette pauvre Betty en lui gâchant toute opportunité de mener une vie pépère ! Mais en tant que lecteur, je ne m’en plaindrai pas !



Les dessins des personnages ne plairont pas à tout le monde, mais les décors sont de toute beauté, quant aux engins mécaniques, ils sont tout simplement exceptionnels ! J’apprécie le travail de Thomas Du Caju. Je suppose que la mise en couleurs est également de lui et c’est vraiment là l’un des principaux points forts de cette série. Dans cette album-ci, le brouillard joue un grand rôle, et l’on ne peut qu’y croire quand on voit le traitement de ces images.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260