AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Candlewick Press


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
GribouilleEtPlume
  24 juin 2019
Et plus encore de Patrick Ness
Par Gribouille



« À lire absolument ! » disait John Green, mon auteur préféré. J’ai écouté (presque) aveuglément ses conseils. Et bien, je suis déçue. Pourtant le résumé et les premières pages promettaient : (alerte spoil) un suicidant gay de 17 ans noyé dans les courants marins, se réveille au beau milieu d’un endroit désertique. Il cherche à survivre et comprendre. Nous sommes alors très bien immiscés dans les pensées de Seth, on perçoit son « brouillard interne ». Puis, (alerte spoil) Régine et Tommy rapportent encore du piment dans cette histoire. Le personnage ne serait pas seul en enfer, malgré ses doutes quant à ses dires et besoins qui se réalisent à leur évocation. Le Conducteur amène l’adrénaline : se cacher, survivre, se battre contre ce « monstre », … Et là, je suis déçue par la fin de l’histoire. Ceux qui, comme moi, lisent beaucoup et à qui il est déjà arrivé quelque chose de similaire me comprendront. C’est bien joli : l’auteur a fourré ses personnages dans un bourbier pas possible, et vous, lecteurs, n’attendez que qu’ils s’en sortent par des moyens héroïques et une solution à laquelle personne n’avait pensé mais pourtant évidente. Sauf qu’un problème se pose. L’auteur n’a pas d’idées. Alors il est forcé (et oui, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin) d’inventer une situation irrationnelle. C’est vraiment ce sentiment-là que m’a laissé ce livre. Je me doute bien que ça ne s’est pas du tout passé comme ça, que Patrick Ness avait dès le départ conçu le déroulement de son histoire en tout point, mais la fin me laisse perplexe et je ne m’en satisfais pas. Il est sûrement vrai que les amateurs de (alerte spoil) mondes connectés, de cercueils noirs brillants et autres bizarreries dans ce genre apprécieront ce livre, c’est même ce que je leurs souhaite. Mais ce n’est pas mon cas. Au final, ce livre n’était juste pas mon style. En revanche, je salue quand même le travail fourni par le style d’écriture pour créer une telle ambiance et pour nous tenir en haleine tout le long du livre.



Une des choses que j’ai quand même aimé dans le livre les « flash-back rêves » de Seth. Ça permet de nous laisser quelques éléments au fur et à mesure sur ce qui s’est passé. Mais je déplore le dernier chapitre mi-philosophique, mi-incertain. Je déteste ne pas savoir ce qu’il se passe à la fin.



Le fil de l’histoire étant par moments assez complexe à suivre, je conseille de lire ce livre à partir de 13 ans.



Bonne lecture ! Je vous souhaite d’apprécier ce livre plus que moi !
Lien : https://griboulire.home.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Noctenbule
  04 mai 2019
Pingouin de Polly Dunbar
Le coup de crayon de Polly Dunbar n'est pas sans rappeler de vieux albums anglais. Et cela est bien normal car l'auteure illustratrice vient du pays du Docteur Who. Un style assez particulier, aérien, simple et efficace. Des pointes de couleurs pour les personnages avec un fond blanc permettant de valoriser l'histoire. Rien autour ne peut attirer l'attention. Les enfants peuvent s'attacher au petit Ben auquel ils pourront s'identifier. On lui offre un jouet qui ne lui répond pas alors il tente par tous les moyens que celui-ci interagisse avec lui. Tout un panel de stratagème se montre que les enfants et les parents vont reconnaître de suite. Puis l'imaginaire prend le dessus car la peluche en forme de Pingouin prend vie et affronte un lion. Quelle autre témoignage d'affection pourrait-on rêver de mieux? 
Lien : http://22h05ruedesdames.com/..
Commenter  J’apprécie          30
Mirabilia
  02 décembre 2018
Et plus encore de Patrick Ness
Le garçon est mort. Alors où est-il désormais ? Quel est cet étrange endroit, familier et inconnu à la fois ? Serait-ce l’enfer ?

Il est impossible de raconter davantage le roman de Patrick Ness. En effet, tout repose sur le principe de questionnement. De la première à la dernière page, on s’interroge : quel est le nom du personnage, où est-il, que va-t-il se passer… Et le savoir à peine acquis est sans cesse remis en cause, perturbé, ébranlé. Le lecteur ne peut alors s’empêcher de vouloir savoir le pourquoi du comment. Il faut toutefois pour cela venir à bout de la première partie qui, si on comprend après coup la raison de sa présence, peut sembler longue au premier abord. Mais une fois passée, les longueurs sont absentes et l’on retrouve tout le talent de l’auteur, déjà affirmé dans l’excellente trilogie La voix du couteau. Voilà donc un roman qu’il faut découvrir : bon plongeon au sein d’une lecture inattendue et d’une grande richesse !
Lien : https://chezmirabilia.wordpr..
Commenter  J’apprécie          10