AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Steinkis Editions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Steinkis Editions


Dernières critiques
Orangetree
  02 octobre 2022
Derrière le rideau : Simone Signoret & Yves Montand de Xavier Bétaucourt
Derrière le rideau, de part son historicité et la simplicité de ses dessins rapides en noir et blanc, peut davantage être vue comme un documentaire illustré sous forme de BD qu’une bande dessinée très travaillée. La place est laissée aux dialogues, à leurs sous-entendus, et on comprend ainsi mieux la dichotomie d’une génération d’artistes enthousiasmés par le communisme mais souvent aveugles aux violence perpétrés par les dirigeants des pays dominés par le parti. C’est finalement l’aspect le plus intéressant du livre, même si la relation entre une Signoret alerte et un Montand coureur de jupons aurait pu mériter davantage de développement. Merci en tout cas aux éditions Steinkis et à Babelio pour cette découverte intéressante.



Commenter  J’apprécie          00
Commedans1livre
  01 octobre 2022
Chronique du 115 de Massot Aude
Aude Massot a eu la chance de pouvoir partir en tournée et d’aller au plus près des personnes qui sont dans le besoin. Elle a pu constater que si certaines refusent de l’aide, d’autres sont éternellement reconnaissantes. La preuve, la ligne du 115 est tout bonnement saturée et les lits disponibles se comptent parfois sur les doigts de la main.



J’ai beaucoup apprécié le trait d’Aude Massot et toute la bande dessinée en général, car le récit m’en a appris un peu plus sur le fonctionnement du SAMU social et sur les personnes qui en ont besoin. C’est un service qui a le mérite et qui se doit d’exister !
Lien : https://commedansunlivre.fr/..
Commenter  J’apprécie          10
MaggyM
  01 octobre 2022
Derrière le rideau : Simone Signoret & Yves Montand de Xavier Bétaucourt


Signoret et Montand, couple mythique s'il en est, étaient intellectuellement engagés à gauche, voire très à gauche. Au lendemain de la révolution de Budapest en 1956, après pas mal de tergiversations, ils décident de maintenir une tournée prévue dans les pays de l'Est. Ce sera donc Moscou et la rencontre avec Khrouchtchev, la Pologne, la Tchécoslovaquie,... Derrière le rideau de fer, c'est le rideau de fumée de l'idéal communiste qui commence à tomber pour le couple.



L'angle narratif était suffisamment inédit pour attirer mon attention et répondre à l'appel de Babelio qui m'a proposé cet ouvrage graphique lors d'une masse critique. Même si on connait l'engagement politique de ce couple, que l'on a plutôt l'habitude de voir sous les paillettes et sur les tapis rouges, il ne reste pas grand monde pour se souvenir que dans les années 50, ils ont quitté quelques temps les cercles parisiens où l'on parlait communisme pour aller sur place se faire une idée de la réalité. Et finalement, cette réalité qui leur saute à la figure est assez loin de l'image d'epinal de fraternité que le concept véhicule en France.



Sur le fond, j'ai trouvé l'ensemble assez intéressant, surtout que l'auteur ne fait pas dans l'angélisme et n'hésite pas à égratigner ses personnages. Par une astuce graphique, le contexte politique du moment est expliqué dans les grandes lignes permettant au lecteur de mieux comprendre le récit. Tout cela reste assez léger bien entendu, on est dans un graphique d'un peu plus de 100 pages, il ne faut pas s'attendre non plus à un cours d'histoire sur le bloc de l'Est.



Côté dessin, j'ai été assez déçue. Si j'ai bien aimé le choix du noir et blanc crayonné et la rondeur du tracé, j'ai eu plus de mal avec la représentation des personnages. D'une part, je les ai trouvés peu ressemblant avec la réalité, d'autre part, j'éprouvais des difficultés à les reconnaître d'une planche à l'autre. Alors si cela avait été l'histoire d'inconnus, je n'aurais peut-être pas relevé la chose, mais ici, les personnages sont supposés incarner des personnalités publiques, connues et reconnues. Et là, ça ne le fait pas.



Les éditions Steinkis sortent ici le premier volume de la collection Dyade qui devrait continuer à mettre en lumière des duos célèbres. Une collection dont je vais suivre l'évolution avec attention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40