AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Prisma


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Editions Prisma


Dernières critiques
sld09
28 juin 2017
Nos baisers sous la neige de Karen Swan
J'ai beaucoup aimé Nos baisers sous la neige.Malgré quelques maladresses dans la traduction et un ou deux raccourcis un peu faciles dans le récit, le style de Karen Swan est agréable et l'intrigue de Nos baisers sous la neige est bien plus complexe que la romance légère à laquelle je m'attendais après avoir lu la quatrième de couverture. A l'histoire d'amour, viennent s'ajouter une quête familiale et des manigances dans le monde de la haute finance.L'histoire devient vite très prenante alors qu'on a du mal à deviner où l'auteur va nous mener. Comme son héroïne, nous sommes baladés au gré des aléas qui viennent chambouler la vie de la jeune femme. Et le suspense grandit encore tandis qu'on essaye de démêler les intrigues professionnelles des intrigues amoureuses qui sont étroitement imbriquées.J'ai été un peu déroutée par l'héroïne, Allegra, qui a une sorte de double personnalité : la femme d'affaire est très différente de la femme "dans le privé", avec des réactions bien distinctes, presque cloisonnées. Mais au fil des pages et des événements, on voit ces deux aspects se fondre peu à peu pour laisser place à une jeune femme plus équilibrée. J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont Karen Swan décrit la relation entre les deux sœurs, avec beaucoup d'humour et d'émotion, un des points forts du roman à mon avis.En bref, j'ai passé un excellent moment avec ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bazart
27 juin 2017
Jean-Louis Aubert - Intime de Christian Eudeline






L'histoire de Jean-Louis Aubert commence avec Téléphone, l'un des plus grands groupes de rock français, le seul à avoir connu un si grand succès.

Le groupe se lance au milieu des années 1970, lorsque le rock n'est pas encore pris au sérieux. Et dès le début des années 1980, les quatre enfants terribles remplissent les stades et vendent des centaines de milliers de disques. Mais le phénomène devient trop difficile à gérer.

Le groupe se sépare, et Jean-Louis Aubert repart quasiment à zéro pour une carrière solo. Une deuxième fois, il deviendra une icône.



Dans son sillage on croise le rêve hippie, la révolution punk de 1977, la concurrence acharnée, les concerts balbutiants et le début d'une industrie, la compétition, l'amour, la haine, le succès, l'incompréhension et la rédemption. L'histoire de Jean-Louis Aubert illustre parfaitement l'histoire de la musique rock de ces quarante dernières années.



En s’appuyant sur une enquête complète et de nombreux témoignages,dont celui de Jean-Louis Aubert, cette biographie de Christian Eudeline auteur notamment d'ouvrages sur le rockcomme Du hard rock au métal les 100 albums culte,retrace l’itinéraire de l’enfant béni du rock. ou encore la biographie de Christophe.



Une bio classique linénaire mais complete et documentée.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Biancabiblio
27 juin 2017
Rendez-vous au cupcake café de Jenny Colgan
Izzy est une jeune trentenaire responsable administrative dans un gros cabinet immobilier. Cette londonienne célibataire entretient depuis quelque temps et dans le plus grand secret une liaison avec son boss, le beau Graeme, au grand dam de sa meilleure amie et colocataire Helena qui pense qu’il ne s’engagera jamais et qu’elle perd son temps.



Bien que la jeune se contente de son poste bien plan plan, ce qu’elle adore faire, c’est de la pâtisserie et plus particulièrement des cupcakes dont elle régale ses collègues de bus et de bureau. Un virus qu’elle a contracté auprès de son Grampa Joe qui l’a élevé et qui était boulanger.



Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si il n’y avait pas la crise et le groupe immobilier pour lequel Izzy travaille décide de procéder à des licenciements afin de conforter ses marges. Isabel est convoquée comme l’ensemble de ses collègues et elle a la mauvaise surprise d’apprendre qu’elle fait partie des premiers licenciés.



Révoltée contre cette décision qu’elle estime injuste et contre Graeme, qui n’a pas hésité à la sacrifier, elle claque la porte et va connaître quelques semaines difficiles à traîner en pyjama toute la journée et à se goinfrer de gâteaux et de crèmes glacées jusqu’à ce que Helena la secoue suffisamment pour qu’elle se lance dans un projet fou : devenir chef d’entreprise en ouvrant son propre salon de thé…



L’été dernier j’avais beaucoup aimé La petite boulangerie du bout du monde signé également Jenny Colgan, un feel-good book gourmand que j’avais dévoré sur la plage et que j’ai préféré à Rendez-vous au Cupcake Café qui lui ressemble trop sur bien des points : une jeune femme qui après un licenciement (une faillite dans La petite boulangerie…) se retrouve célibataire et qui décide de prendre une décision radicale, celle de changer de vie pour devenir dans un cas boulangère et dans l’autre pâtissière.



Le thème du nouveau départ n’est pas nouveau, il est même souvent au centre des feel-good books, généralement accompagné d’une romance avec triangle amoureux, ce qui est le cas ici et ce qui m’a un peu déçue.



Outre le fait qu’il ne sorte pas des sentiers battus et reste bien dans les clous de ce genre littéraire, il est trop calqué sur La petite boulangerie dont j’avais parfois l’impression de lire le remake, un peu dommage non ?



Néanmoins, la lecture est agréable, le roman est charmant et gourmand à souhait, on se laisse prendre au jeu, l’histoire est bien menée quoique l’on peut lui reprocher quelques longueurs, l’héroïne volontaire et attachante mais ce Rendez-vous au Cupcake Café reste trop prévisible à mon goût.



Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00