AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Alma Editeur


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Alma Editeur


Dernières critiques
bibliothecaire_reveuse
  10 août 2022
Habemus piratam de Pierre Raufast
"Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai péché. Mercredi dernier, lors de notre partie de Scrabble avec mes amies, j'ai triché."



Francis, brave curé de la paroisse de Chantebrie, s'emmerde ferme. Les petits vieux du village défilent tous les vendredi pour lui confesser leurs fautes les plus inavouables : fruits chapardés, vessie soulagée dans le puits du voisin, déchets mal triés dans le local à poubelle... Rien de très croustillant à se mettre sous la dent. Francis rêve d'adultères, de viols, de meurtres, des trucs un peu marrants quoi !

Un jour, un homme se présente dans son confessionnal : hacker de génie, il s'accuse d'avoir enfreint chacun des 10 commandements...



Pas besoin d'être une bête en informatique pour apprécier ce roman savoureux, drôle et malicieux. Vous y apprendrez comment voler la Joconde, pirater le dernier manuscrit d'Amélie Nothomb avant sa sortie, faire chanter des hommes politiques peu recommandables, et beaucoup d'autres astuces bien pratiques pour se faire un max de blé.



Derrière l'humour d'"Habemus Piratam", Pierre Raufast critique les travers et les failles de notre société numérique, dans laquelle personne ne semble à l'abri d'un éventuel piratage, et nous livre une petite pépite intelligente et caustique sur les défauts humains du système.

Vous n'allumerez plus jamais votre ordinateur comme avant.... Et pensez à effacer votre historique, bande de petits pervers !
Lien : https://www.instagram.com/bi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
myriampele
  07 août 2022
La fille surexposée de Valentine Goby
Valentine Goby évoque dans ce livre l'oeuvre de Miloudi Nouiga, qui , à partir de portraits de jeunes marocaines, crée de curieuses peintures balafrées de couleurs vives.

Elle met en scène une jeune femme: Isabelle et sa fille, Lilas, découvrant dans une boite à chaussures le portrait de Khadidja, une prostituée marocaine, sur une carte postale envoyée à son grand-père par un ami, un siècle auparavant. Alors l'auteure fait revivre ces femmes , souvent à peine pubères, dont les corps furent livrés aux soldats dans le quartier du Bousbir, à Casablanca.

Un texte de grande qualité, sensuel, et magique, précis et magnifique. Inoubliable.

Commenter  J’apprécie          80
sylvaine
  07 août 2022
Une verrière sous le ciel de Lenka Hornakova-Civade
Une verrière sous le ciel, est-ce la verrière de la gare de l'Est , est-ce la verrière de l'atelier d'Albert, est-ce tout simplement là où Ana se devait d'être, elle qui a refusé de rentrer à Prague, qui sur le quai a dit Non et non je ne monterai pas dans le train qui devait la ramener à Prague derrière le rideau de fer..Dire Non quelle prouesse , dire Non le jour de ses 18 ans il fallait oser et Ana l'a fait.

Guidée par l'écriture lumineuse de Lenka Hornakova-Civade j'ai suivi Ana avec elle je me suis retrouvée, après avoir beaucoup marché, à arpenter les allées du Père-Lachaise, j'y ai rencontré Grofka, moitié fée-moitié sorcière mais qu'importe je l'ai suivie et ma route s'est trouvée tracée. Bernard, Jacob et Yacoub, le Russe, Albert et Etienne ..

Une rencontre de pur hasard qui me laisse ravie. Une écriture de toute beauté sert un texte où les mots claquent et font mouche. Une auteure à découvrir si ce n'est déjà fait.





Commenter  J’apprécie          280