AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Réunion des Musées Nationaux


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Réunion des Musées Nationaux


Dernières critiques
Giraud_mm
  18 octobre 2021
Vivian Maier de JOSSE GAËLLE / MORIN ANNE
Un format original, celui d'un quotidien, pour ce portrait artistique de Vivian Maier. Ce n'est pas une biographie de la photographe, mais plutôt une illustration textuelle des thèmes qu'elle a choisi de traiter, tels qu'on peut les reconstituer a posteriori, sans pouvoir lui demander son avis puisqu'elle n'a été découverte qu'après son décès...



Exerçant la profession de nurse, Vivian Maier a beaucoup photographié les enfants dans la ville, mais également les adultes, leurs vies et leurs gestuelles.

Ayant la chance de travailler pour des familles très aisées, elle a pu voyager, rapportant de magnifiques vues de France, d'Europe et d'Asie.



Mais Vivian Maier a également développé une véritable démarche artistique autour des miroirs, des reflets et des ombres, qu'elle a notamment utilisée pour ses autoportraits.

De nombreux clichés montrent que la photographe s'intéressait au mouvement. C'est donc naturellement qu'elle s'est approprié la caméra 8mm, nous léguant de nombreux films. Une modernité que l'on retrouve également dans ses photographies couleurs dès les années 1970.



Bref, plus que le catalogue complet de l'exposition, au prix élevé, ce petit journal vendu 6€ est un excellent complément à la visite de l'exposition.



Gaëlle Josse est romancière. Anne Morin est historienne de la photographie.
Lien : http://michelgiraud.fr/2021/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
m__personne
  05 octobre 2021
Vivian Maier de Réunion des musées nationaux
J'ai découvert l'oeuvre de Vivian Maïer il y a déjà quelques années notamment par les quelques ouvrages qui ont été publiés à l'étranger. Il était donc évident pour moi de me rendre à la première exposition d'ampleur qui lui est consacrée en France en ce moment et jusqu'au 16 janvier 2022 au Musée du Luxembourg.

Je suis resté le souffle coupé par les photographies que j'ai pu y contempler. Vivian Maïer a un réel sens de l'esthétique et de la composition ; les portraits d'enfants ou d'adultes sont criants d'humanité ; les scènes de rue sont souvent cocasses et prêtent à sourire sans moquerie ; les autoportraits laissent transparaitre une certaine gravité voire de la mélancolie. Vivian Maier a brillamment capté le monde qui l'entourait. Son travail est le témoignage d'une époque, d'une Amérique où elle a vécu.

L'exposition et le catalogue contiennent des images inédites (les tirages les plus récents sont datés de 2020). Contrairement à ce que je fais habituellement, je ne l'ai pas feuilleté avant de l'acheter. Cette action me convainc d'acheter ou non l'objet convoité. Je me suis donc laissé surprendre par la découverte de l'ouvrage.

J'ai tout de suite aimé la couverture, la couleur jaune orangé. Graphiquement, j'ai été convaincu par les plans de Chicago en illustration sur les gardes. Figurent ensuite des pages d'introduction et de préface tirées sur du papier de type journal et avec des typos imitant les vielles machines à écrire mécaniques. Tout cela donne au livre un look résolument vintage très années 50-60 qui correspond bien au coeur même de l'oeuvre de l'artiste.

L'ouvrage reprend ensuite fidèlement le découpage de l'exposition. Les reproductions des tirages sont d'une excellente qualité et j'y ai retrouvé les émotions que j'ai pu ressentir. Elles sont quasi toutes pleine page pour celles qui présentent un réel intérêt photographique. Le papier où sont reproduites les images est de très bonne épaisseur et qualité.

La postface retrace la vie de Vivian Maier et permettra à chacun d'en apprendre plus sur la personne.

Ce livre est à conseiller à tous ceux qui aiment la photographie argentique noir et blanc, celle de rue, le format carré, le mouvement humaniste dans lequel l'artiste s'inscrit de toute évidence, ou les ambiances de l'Amérique des années 50-60.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lehibook
  04 octobre 2021
La tapisserie médiévale au musée de Cluny de Fabienne Joubert
Nous aimons beaucoup le Musée de Cluny , que nous avons parcouru presque à chacune de nos visites à Paris . Ce catalogue est consacré particulièrement à la tapisserie médiévale dont la fameuse "Dame à la Licorne" qui est à ce lieu ce que la Joconde est au Louvres . L'ouvrage après une introduction présente et commente 24 œuvres .
Commenter  J’apprécie          10