AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bleu autour


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Bleu autour



Dernières critiques
Cer45Rt
  23 mars 2019
Bug-Jargal de Victor Hugo
C'est un livre d'une haute puissance littéraire et d'une grande puissance d'évocation, que notre Bug-Jargal.

Contant avec force la révolte des esclaves à Saint-Domingue, notre jeune Victor nous offre ici un petit court texte qui vaut bien de plus gros romans.

Bien sûr, ce n'est qu'une petite oeuvrette de jeunesse ; bien entendu, il n'y a pas là de véritable vision de l'histoire ; mais, face à la puissance évocatrice de ce roman, comment ne pas céder ? Et face à la puissance littéraire de cet écrit, comment ne pas être émerveillé ?

Bien sûr, l'histoire n'est pas une grande épopée, c'est plutôt le genre "petite histoire dans la grande histoire". Mais c'est un joli texte quand même.

Un Hugo qui n'est pas aussi ambitieux que seront d'autres livres de Hugo, mais qui tout de même a du mérite.
Commenter  J’apprécie          164
Franz
  18 mars 2019
Dromomanies de Joël Cornuault
L’humilité du marcheur.

Léger petit livre blanc en lévitation, à l’image du beau pastel de couverture, « Dromomanie » n’est pas un bréviaire de la marche même si elle irrigue en soubassement les dix-neuf textes brefs et ciselés du recueil. L’auteur, libraire et poète, s’y dévoile modestement. Comment ne pas s’y reconnaître quand il introduit son premier texte, « Des fourmis dans les jambes » par une citation de Siri Hustvedt, poétesse américaine d’origine norvégienne : « Mes plus grands bonheurs consistaient à dessiner, à lire et à rêvasser ». Ces trois verbes complémentaires s’enrichissent et définissent un parcours personnel mais, comme le précise Joël Cornuault, ils n’excluent pas les autres, le contact, les échanges, la vie. L’auteur éprouve, sans esprit de caste, une sympathie innée pour « l’être à part », hors des enrégimentements. Ce court texte autobiographique introduit les chapitres suivants faits de connivences avec des hommes écartés des sentiers rebattus, Henry David Thoreau, Elisée Reclus, des productions intellectuelles marginales : « petites publications de poésie, d’anarchisme, d’art singulier, de végétarisme, d’histoire des jardins et de mille passions excentriques », des bistrots de quartier « hantés par des anonymes ». On y trouvera encore une évocation de citadins déambulant, de quartiers de ville se dévoilant, de l’eau de pluie circulant dans les caniveaux, jusqu’aux charmes liés aux lieux quand on égare ses repères sur des terrains archi connus. En guise d’épilogue, « La tombée des flocons » rappelle la joie simple et vive de la marche clandestine en moyenne montagne.

Mine de rien, « Dromomanies » est un livre fraternel, simple dans sa forme, complexe par ses affinités sous-jacentes, dans lequel chacun peut puiser à son gré, trouvant à s’y conforter ou à y dénicher de nouvelles pistes à emprunter, en vagabondant, « par sauts et gambades, par plaisir et enchantement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
La31
  09 mars 2019
Visites aux paysans du Centre (1907-1934) de Daniel Halévy
Interpellé par les écrits d'Emile Guillaumin, Daniel Halevy s'est rendu à plusieurs reprises en Bourbonnais pour appréhender, lui l'intellectuel parisien, la réalité rurale. Ce livre est paru en 1935.
Commenter  J’apprécie          00