AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anabase


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
poupy
  08 avril 2019
Une matinée chez le libraire de Carl Jacob Burckhardt
Assez original et rafraichissant.
Commenter  J’apprécie          00
maylibel
  02 mars 2013
Une matinée chez le libraire de Carl Jacob Burckhardt
Paris, début du XXe siècle. Le narrateur rencontre le poète Rainer Maria Rilke par hasard chez le coiffeur. Ils partent ensemble se promener et entrent dans une librairie…



Ce récit constitue un bel hommage aux libraires et aux amoureux de la lecture : le personnage du libraire passe sa journée plongé dans un livre et considère ses clients comme des importuns venus le déranger pendant sa lecture. Il n’accepte de partager sa passion qu’avec des gens qui savent savourer les textes, mais il les emmène alors dans une discussion sans fin.



Un ouvrage bref, mais passionné, accompagné de plus anecdotiques Souvenirs de Rainer Maria Rilke.

Commenter  J’apprécie          30
ivredelivres
  06 janvier 2013
Une matinée chez le libraire de Carl Jacob Burckhardt
Imaginez deux amis flânant dans les rayons d’un bouquiniste, une vieille vieille librairie « Une boutique étroite et obscure où les livres s’entassaient des deux côtés, jusqu’au plafond. Ils occupaient aussi les longues tables branlantes et recouvraient le sol dans les coins. »



Le libraire « un petit homme âgé » s’approche à regrets car il a été contraint d’abandonné sa lecture.

Là commence une conversation qui passe de Ronsard à Nietzsche, on vilipende Malherbe, le temps de s’extasier sur Racine et le libraire finit par poser la question : Qui êtes-vous ?

Et la réponse simple du client : un poète allemand.



Et voilà qu’arrive un autre client. Quelle guigne, mais non simplement la conversation s’élargie.

Alors c’est l’effervescence et l’on saute allègrement de Villon à La Fontaine, Valéry et Hölderlin. On évalue les qualités des traductions.

Parfois il y a dissension entre le poète, le libraire et le nouvel arrivant et cela donne lieu à des échanges enflammés. On finit pas se retrouver autour d’une poularde et d’une bouteille de champagne…

Un poète qui n'est autre que Rainer Maria Rilke, un historien, Monsieur Augustin le libraire et Lucien Herr bibliothécaire de l’Ecole Normale supérieure ……C’était dans le Paris de 1924.



Le livre de Carl Jacob Burckhardt a un charme certain et un peu suranné. Ce texte est complété par des « Souvenirs de Rainer Maria Rilke »


Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120