AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Editions de l`Atelier


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Bill
  08 mai 2021
No more Natalie de Marin Ledun
Je connaissais Marin Ledun pour avoir lu son si dérangeant 'Visages écrasés', qui racontait le quotidien d'un médecin de travail très atypique, puis, le nom moins dérangeant 'En douce' où, au fin fond des Landes, une victime se vengeait.



Dans No more Natalie, le changement d'ambiance est radical : l'auteur nous ramène en 1981, en cette nuit de novembre où Natalie Wood est morte alors qu'elle avait embarqué sur le yacht de Robert Wagner, son époux, et de Christopher Walken récemment oscarisé dans Voyage au bout de l'enfer.



L'auteur imagine les causes de la mort de l'actrice, la responsabilité de son mari, les trafics en tous genres qui liaient le tout Hollywood et la pègre locale.



Un roman où l'angoisse monte peu à peu, où les récits discordants du pilote du bateau, de Christopher Walken et de Robert Wagner sèment le doute sur ce qui s'est réellement passé ce soir là ... 



Une écriture très cinématographique, une récit qui fait froid dans le dos ... mais qui est malheureusement trop court ! 



Un auteur dont je vais, bien sûr, rechercher d'autres productions  
Lien : http://les-lectures-de-bill-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EmericTellier
  07 mai 2021
L'écran rouge de Tangui Perron
Qui se souvient aujourd’hui que Jean-Paul Belmondo fut dirigeant syndical CGT, que La Marseillaise de Jean Renoir fut réalisée grâce au soutien financier et militant de la CGT ? L’historien Tangui Perron a réuni dans l’ouvrage L’Ecran rouge, une vingtaine de contributeurs sur l’histoire des rapports entre syndicalisme et cinéma, du Front populaire aux années de la Libération. Divisé en une petite cinquantaine de chapitres, autant de petites pépites à découvrir au gré des envies, ce livre n’omet pas les métallurgistes, au travers des films Les Métallos et Les Copains du dimanche. Le tout est préfacé par Costa-Gavras.
Commenter  J’apprécie          10
dujardinso
  28 avril 2021
Le homard de Pascale Dietrich
Aujourd'hui, je voudrais vous parler du livre que j'ai lu hier soir : le homard, de Pascale Dietrich, sociologue de son état.

Le homard est une novella (format littéraire plus long qu'une nouvelle mais plus court qu'un roman).

C'est avec délectation que j'ai lu ces 125 pages aux personnages pleins de relief et qui a su capter toute mon attention.

Le homard est un récit noir, bien rythmé, et surtout… jubilatoire !

Je n'aime pas beaucoup faire de comparaison et d'ailleurs, ceci n'en est pas vraiment une, mais j'ai envie de vous dire que, si vous avez aimé Mamie Luger de Benoît Philippon, vous vous régalerez avec le homard.

Ne me remerciez pas : vos PAL ne prendront pas beaucoup d'épaisseur avec ce livre, mais vous risquez fort de beaucoup l'aimer.
Commenter  J’apprécie          20