AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Petit à Petit


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Petit à Petit



Dernières parutions chez Petit à Petit


Dernières critiques
Takalirsa
  12 avril 2021
Le fantôme de Canterville et autres contes de Oscar Wilde
Je ne connaissais pas cette histoire d'Oscar Wilde et je suis agréablement surprise d'y trouver autant d'humour, c'est très différent de l'ambiance du Portrait de Dorian Gray! Le ton est donné dès le premier chapitre, avec des Américains désabusés qui ne croient pas une seconde à la malédiction qui pèse sur Sir Simon de Canterville depuis 1575. Il y a une tache de sang à l'endroit où il a assassiné sa femme? Un peu de détergent, et on n'en parle plus! Les chaînes du fantôme grincent quand il erre dans le château la nuit? Un peu de lubrifiant et c'est réglé! On entend un (pseudo) rire démoniaque? Il faut prendre un peu de sirop mon brave Lord!



Ainsi, toutes les tentatives du fantôme pour effrayer les nouveaux propriétaires sont tournées en ridicule, malgré une longue et historique carrière d'épouvanteur (le "Squelette du Suicidé", "Martin le Maniaque", le "Comte sans Tête"... c'était lui!). C'est même lui qui finit par avoir peur, les jumeaux ne cessant d'imaginer mille façons de le terrifier! Un antique spectre humilié, c'est le monde à l'envers... Et il n'y a que des Américains pour prendre autant à la légère d'ancestrales croyances ("Tout ça, c'est de la blague")!



Le conte met en effet en opposition deux milieux: celui de l'aristocratie victorienne, basée sur la dignité et les traditions; et celui, moderne et matérialiste de l'Amérique républicaine. Les Otis sont méprisants, arrogants, prosaïques ("Que pouvons-nous faire d'une gouvernante qui a des évanouissements? -Il faut les lui retenir sur ses gages"), convaincus de la supériorité de leur pays. Pour eux, le fantôme est le symbole d'une époque révolue. Pour Sir Simon, ils constituent une "affreuse famille, si grossière, si vulgaire".



Et pourtant, la fin, plutôt solennelle au regard du reste de l'œuvre, voit la réconciliation des deux mondes. La petite dernière, Virginia, finit par prendre en pitié le fantôme. Mr Otis se sent "saisi de scrupules". Une prophétie est réalisée et un mariage célébré. L'histoire se termine sur d'énigmatiques paroles: "Sir Simon m'a fait voir ce qu'est la Vie, ce que signifie la Mort, et pourquoi l'amour est plus puissant que l'une et l'autre". Peu importe ce qu'on lui aura fait subir, le fantôme aura conservé une certaine aura de mystère...
Lien : https://www.takalirsa.fr/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Zazaboum
  10 avril 2021
Contes de Hans Christian Andersen
Quel régal que de replonger dans ces jolis contes ! J'en avais oublié quelques-uns et d'autres m'étaient totalement inconnus mais le plaisir était là !



Très courts dans l'ensemble, ils sont plein de tendresse, d'humour et de poésie ! Pas de noirceur comme dans les contes de fées, pas de méchante marâtre ou d'employeur acrimonieux, même si tout n'est pas rose dans le monde d'Andersen !



Je vais partir à la recherche d'un livre illustré pour les petits, ces contes sont intemporels !



Les contes inclus : L'intrépide petit soldat - Les habits neufs du grand-duc - La bergère et le ramoneur - le briquet - L'ange - Petit Claus et grand Claus - La princesse sur un pois - le jardin du Paradis - La grosse aiguille - Les fleurs de la petite Ida - le compagnon de voyage - La petite fille et les allumettes - La vieille maison - L'ombre - le coffre volant - La pâquerette - Une semaine du petit elfe Ferme-l'oeil - La petite Poucette - La petite sirène - le vilain petit canard - Les cygnes sauvages - le rossignol - le chanvre



Challenge MULTI DEFIS 2021

Challenge RIQUIQUI 2021

Challenge XIXè SIECLE 2021

Pioche dans ma PAL avril 2021 par Tinaju
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          401
Goldtone
  07 avril 2021
Lettres de mon moulin de Alphonse Daudet
Ouvrage rassemblant d'éclectiques récits; certains s'apparentant à des contes, d'autres à des nouvelles, voire à des récits de voyage. La plupart se passent en Camargue, près de ce vieux bon moulin, mais le voyage peut nous emmener plus loin.

J'ai cru en apprécié le style, mais l'ennui m'a rapidement rattrapé…
Commenter  J’apprécie          30