AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gallimard Loisirs


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
celinefabre27
  08 juillet 2019
Bérézina de Sylvain Tesson
C'est court, mais j'ai du mal à avancer. Je l'ai lu pour mes élèves car il est conseillé dans un des manuels... Si j'ai du mal, je n'ose pas imaginer mes élèves qui n'aiment pas lire ! Je reprendrai peut-être, mais pour l'instant, je passe.
Commenter  J’apprécie          00
allard95
  11 juin 2019
Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi de Jean-Christophe Rufin
Comme beaucoup d'autres, JC Rufin s'est aventuré sur les chemins de Compostelle: il a parcouru les presque 800 kilomètres allant d'Hendaye à Santiago, en une seule fois, par la route de la côte: Bilbao, Santander, Oviedo, Lugo. C'est beaucoup moins que ce que parcourent ceux qui partent de Vézelay ou du Puy, mais cela constitue quand même une véritable expérience, qui justifie ce témoignage.

Son initiative n'était pas d'inspiration spirituelle, l'homme étant agnostique, du moins le pense-t'il.

Son ton est distancié, goguenard, vis-à-vis du rite du "chemin": il critiquera plaisamment le phénomène de mode, le snobisme de certains marcheurs (parfois tricheurs, vantards ou menteurs), la composante marketing de la chose et son exploitation commerciale sur place.

Mais il fera aussi de belles découvertes: un pays magnifique, par sa beauté naturelle comme par celle des lieux laissés par les hommes au cours des siècles: églises, abbayes, villages de pierres, greniers à foins asturiens, un mur, une clôture, une grille….

Il rencontrera les difficultés liées à l'effort: douleurs, découragement. Il découvrira aussi les nuits seul sous la tente, la rusticité des gîtes d'accueil, les jours sans douche, le linge restant sale, les odeurs, …. Il fera de belles, mais brèves rencontres.

Mais sa principale découverte sera l'attirance irrésistible du chemin, chaque matin: en passant au-delà du mode dérisoire, en oubliant ses petits bobos, il reconnaîtra avoir découvert la spiritualité de la démarche. La solitude, l'abandon des choses matérielles du monde, l'effort douloureux payé par l'atteinte d'un sommet laissant apparaître un paysage vertigineux, le bonheur de rencontrer sur sa route le calvaire ou la chapelle marqué(e) sur la carte et repéré(e) bien à l'avance….. Cet aveu est l'essentiel de son témoignage. Il y a beaucoup d'autres livres narrant l'expérience de ces pèlerins (voir par exemple le récent livre d'Hervé Lejeune, "Caminos"), mais celui-ci, écrit par un homme qui commence à avoir une expérience de vie riche et variée, et qui a incontestablement un talent d'écriture, est d'une part très plaisant, mais aussi véritablement très intéressant. Et JC Rufin reprendra à son compte le constat de Nicolas Bouvier, déjà approuvé par Bernard Ollivier: nous croyons faire un voyage, mais un jour, c'est le voyage qui nous fait.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PiertyM
  29 mai 2019
Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi de Jean-Christophe Rufin
Croyant juste y trouver quelques aventures sur le chemin de Compostelle, peut-être un peu plus de théorie sur la spiritualité, mais c'est l'homme qu'on va retrouver dans ce magnifique livre jonché de photos très parlantes, l'homme dans ces moments de solitude, au grand rendez-vous avec lui-même, avec ses efforts, son endurance, l'homme dans ces moments d'humilité, de brisement, de dépassement, l'homme qui, après cette expérience, devient certainement un autre. Je ne dirais pas que j'ai lu ce livre avec beaucoup d'enthousiasme mais je n'ai pas pu m'arrêter un seul instant. Il est d'abord bien structuré, les chapitres bien réfléchis suscitant de la curiosité, relevant à chaque fois des changements survenus dans certains endroits sur ce long chemin, causés par le modernisme, modifiant ainsi certaines coutumes de route au point que le pèlerin se sente dérouté dans ses attentes, parlant bien du pèlerin authentique, en quelques heures je suis arrivé au bout de ce livre!



Commenter  J’apprécie          280