AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Agnès Viénot Editions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Parthenia
  17 mai 2019
Meurtres au Potager du Roy : Roman noir et gastronomique à Versailles au XVIIe siècle. de Michèle Barrière
Autant le dire tout de suite : je ressors assez mitigée de ma lecture même si dans l'ensemble je l'ai plutôt appréciée. J'ai beaucoup aimé la description des jardins du roi, du conflit larvé entre jardiniers du Potager et ceux du château, les détails historiques et gastronomiques, mais j'avoue que j'ai parfois - surtout vers la fin - sauté plusieurs paragraphes qui ressemblaient trop à un inventaire des mets et des fêtes royaux (je fais par exemple allusion aux discours sans fin de Rolland et Audiger sur la boustifaille et leurs souvenirs des fêtes royales ou princières qui finissaient par devenir très indigestes...).

Par ailleurs, certains procédés pour nous donner des informations historiques ne semblent pas naturels car ils passent par des dialogues extrêmement longs. En outre, on devine très vite l'identité du comploteur principal, et l'intrigue est desservie par quelques rebondissements auxquels on ne croit pas une seconde. Et que dire du personnage principal, Benjamin Savoisy ? Il m'a vraiment paru antipathique à force d'être naïf et borné.



Pour conclure, j'ai aimé l'approche originale de l'auteur de nous parler de la Cour du roi à travers l'envers du décor, on apprend plein de choses sur la gastronomie de l'époque et des pays voisins, sur la manière d'achalander la table royale. Le livre n'est pas non plus dénué d'humour et j'ai beaucoup ri aux anglicismes de Lord Chasclith. Par contre, l'intrigue policière n'est qu'un prétexte et ne m'a guère convaincue. A la fin du livre nous sont données quelques recettes de l'époque...


Lien : https://parthenia27.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
meknes56
  15 mai 2019
Meurtres à la pomme d'or de Michèle Barrière
Un bon petit roman qui se lit rapidement..
Commenter  J’apprécie          30
Mimeko
  28 avril 2019
Meurtres à la pomme d'or de Michèle Barrière
François est étudiant en médecine à l'université de Montpellier en cette année 1556, mais son rêve est de reprendre le flambeau de son père traiteur à Paris. Avec son ami Felix, un étudiant suisse calviniste, ils sont logés chez Laurent Catalan, un marrane - juif converti - un apothicaire réputé et respecté. Quand un marchand ambulant vend une potion qui va décimer une cinquantaine de personnes par empoisonnement, la rumeur publique se focalise sur les apothicaires et en particulier sur Laurent Catalan, rapidement emprisonné. Reste à nos deux amis à trouver l'origine de ce poison inconnu et surtout d'innocenter l'apothicaire.



Meurtres à la pomme d'or est une très bonne surprise, un roman historique à intrigue dans lequel j'ai suivi les aventures de François, plus intéressé par la cuisine et les herbes aromatiques dans l'assiette qu'en cataplasme ou sous forme d'onguent. Avec Felix ce sont deux héros solaires, mais jamais mièvres qui affrontent les évènements qui s'enchaînent habilement. le contexte religieux est bien décrit puisque nos héros évoluent entre religion catholique, réformée et religion juive avec l'apothicaire. Mais c'est surtout la découverte de cette médecine de la Renaissance qui commence à s'affranchir des diktats religieux et qui voit éclore une véritable science qui fait le principal intérêt du roman : l'histoire des techniques et des recherches est bien illustrée et l'on y croise d'ailleurs énormément de noms connus Paracelse, Rabelais, moine médecin, Olivier de Serres, Ambroise Paré. La cuisine n'est pas en reste, à la fin du récit Michèle Barrière présente une série de recettes qui peut séduire les gastronomes.

Meurtres à la pomme d'or est un roman où l'intrigue tient la distance et le contexte historique est instructif.

Un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292