AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Editions Ouest-France


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions Ouest-France



Dernières parutions chez Editions Ouest-France


Dernières critiques
YvPol
  28 juin 2022
Dernière nuit à Ouessant de Grégory Laignel
Très bien vu ce polar, malgré une fin un peu longue à force de redites. Double huis-clos, d'abord dans Ouessant coupée du monde, puis dans la mairie, même si les conseillers en sortent pour chercher des indices ou des témoignages, ils restent quasiment toujours entre eux. Les réticences des uns sont balayées par les circonstances : "​À cause de la tempête, le tueur ne peut pas quitter Ouessant. Il reste sur l'île, parmi nous, sans qu'on ne connaisse ni son identité ni ses intentions. Peut-être qu'il compte tuer d'autres personnes. Il est donc de notre devoir d'essayer de le trouver avant qu'il y ait une autre hécatombe." (p. 79)



Et cette équipe de néophytes de se mettre en ordre de bataille, de sortir dans les conditions dantesques pour trouver de quoi arrêter celui qui sème des cadavres derrière lui. Ce qui est bien, c'est que différents types de caractères sont représentés : le lourd aux blagues graveleuses, le taiseux, le coincé hésitant, la vigie de l'île, la garde-champêtre amoureuse du maire qui, lui-même tente de canaliser les initiatives pour qu'elles restent légales ; il est aussi la narrateur, celui qui raconte cette drôle de nuit ouessantine. Il y a donc les oppositions, notamment celle de l'opposant principal du maire et candidat malchanceux aux élections précédentes qui ne rate jamais l'occasion de taper sur son rival, mais aussi des petites rancœurs, des jalousies, des frustrations que Carla exacerbe.



Très bon polar, original aux décors et aux personnages tourmentés, à la tension permanente qui monte qui monte et à l'intrigue qui tient jusqu'au bout.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ASaulot
  28 juin 2022
Journal d'un chirurgien du coeur de Erwan Flécher
Un grand merci à Babelio et aux éditions Ouest France de m'avoir permis de découvrir ce livre, un ouvrage rassemblant les tranches de vie d'un chirurgien, sa pratique,  ses réflexions sur le métier, les patients,  l'hôpital en général. L'ensemble est écrit avec concision, sans fioritures, dans un style parfois tranchant sans être dénué d'humour. Entrevoir l'envers du décor m'a réellement intéressée,  j'ai apprécié d'enfiler les sabots de ce cardiologue et de découvrir comment un chirurgien peut percevoir son métier. Ce livre, très accessible de par son écriture et ses explications, humanise, à mon sens, une profession qui a parfois du mal à se mettre au niveau de ses patients. Ce n'est pas le cas ici où l'on découvre un homme bienveillant qui fait de son mieux, entre victoires et concessions à la grande faucheuse.

Une lecture très prenante et agréable.

Commenter  J’apprécie          20
OSOLEMIO
  28 juin 2022
La croisière du Snark de Jack London
"L'aventure c'est l'aventure "...

Jack London, Charmiam et Roscoe : l'oncle de son épouse décident au bord de la piscine de la réaliser en bateau pour un tour du monde d'au moins 7 ans !

Jack a 30 ans, il vit dans son ranch de Glen Ellen, publie des nouvelles à succès et comme Rescoe : il est amoureux de la mer !

Février 1906 : Il va faire construire un ketch de 17 mètres dans les chantiers maritimes de San Francisco, mais il y aura de terribles retards dans la construction, de plus il va être obligé de s'endetter pour subvenir aux aléas de cette dernière. le Snark ( nommé ainsi par un clin d'oeil à l'animal fabuleux de Lewis Caroll ) ne prendra la mer qu'en avril 1907 !

Ils vont à Hawaï, aux îles Marquises, à Tahiti, Bora-Bora, aux Samoa, aux îles Fidji ( ou il se recueillera sur la tombe de Stevenson) , aux îles Salomon ( la source de tous leurs maux ) pour finir à Sydney ( Australie ) en 2 ans seulement !

Le Snark a été mal construit : 96 mètres au lieu de 14 mètres 85 : une erreur dans la longueur, les flancs font eau, les cloisons ne sont pas étanches , heureusement l'étrave est solide ! A bord, les capitaines se succèdent dans l'incompétence à naviguer et, Jack comme Rescoe s'avèrent être de piètres navigateurs , incapables de se servir des instruments de navigation, de plus Jack doit assumer le rôle de médecin, de dentiste avec l'équipage et ses boys japonais ! Mais, c'est dans les îles Salomon qu'ils vont connaitre la souffrance du climat tropical humide : en effet les petites plaies, les petites blessures se transforment en ulcères, donnent la fièvre et les font souffrir, Jack utilise en antiseptique: le sublimé corrosif ( chlorure de mercure ), sans oublier les crises de paludisme, les dysenteries ! A tel point que le Snark finira sa route en " bateau-hôpital " jusqu'à Sydney !

Mais ce fut une aventure enrichissante sur le plan humain, en effet : ils purent faire du surf, pêcher les dorades (chères à Jack ), faire des randonnées à cheval à l'intérieur des îles, visiter une léproserie à Hawaï et, y trouver des lépreux heureux, rencontrer un américain " l'Homme nature", Tehei et son épouse Bihaoura de lignées royales mais surtout ils furent accueillis avec beaucoup de joies, de chants, de présents, de spontanéité !

Un récit plein d'humour, d'autodérision et cette aptitude de Jack à s'émerveiller de tout et de tous !

L.C thématique de juin 2022 : un titre à rallonge .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151