AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Institut culturel de Bretagne


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
ibon
  27 mai 2021
Attitudes autour de la mort en Bretagne de Georges Provost
La Bretagne a longtemps été considérée comme une région "morticole", littéralement, obsédée par les rites et les choses de la mort.

Les exemples s'accumulent avec l'Ankou, le fleurissement des cimetières, la Toussaint, le jour des morts, qui attirent du monde dans les églises, et les usages particuliers selon "les pays" bretons.



Anatole le Braz y est pour beaucoup avec sa "Légende de la mort" en mettant en avant des histoires ayant des arrangements avec la religion chrétienne pourtant triomphante au XIX siècle. Il faut croire que la christianisation fut moins parfaite qu'il n'y paraît.



Ces relents anciens de paganisme ont alors été remodelés par l'Eglise catholique conquérante. L'Ankou est devenu un prédicateur rappelant la nécessité de se préparer à la funeste fin et les fantômes, ou âmes errantes de l'Anaon, se sont mués en âmes du Purgatoire.



Ces glissements vers un récit plus "convenable", plus biblique, ont toutefois bien fonctionnés en amenant une foule considérable à la messe tous les dimanches jusque dans les années 1960 où cela a commencé à décliner.



En Bretagne, on a la mer. Et, la mer et la mort semblent d'ailleurs souvent complices.

Notamment à Paimpol avec ses 2000 disparus en mer en 80 ans de pêche au large (la morue). Faire son deuil fut et est toujours cruel sans corps.

D'où les monuments ou les murs commémoratifs érigés à la mémoire des marins car la plupart des fosses sont vides en 1908!

"Oh combien de marins, combien de capitaines"



Et, en Bretagne, on a(vait) les troménies (le tour des reliques) dont le parcours est parfois semé d'indices parareligieux avec la symbolique du chêne, l'immortalité, et du cerf, chevauché par Saint Télo, qui est un animal psychopompe, passeur d'âmes dans la tradition celte.



Cet essai énonce hélas peu de ces particularités du fond des âges.



Car l'essentiel du livre concerne les tendances actuelles des rituels funéraires et des nouvelles relations avec la mort dans différentes communes.



Seulement une petite trentaine de pages sur les 150 m'ont passionné.



Ou comment conjurer le mauvais sort avec cette trouvaille.

Avant de monter sur le cerf...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          345
Zebra
  03 août 2012
Permanence de la langue bretonne : De la linguistique à la psychanalyse (Anthropologie médicale) de Philippe Carrer
Puissant, émouvant, superbement documenté, ce livre très fouillé nous entraîne dans l'enracinement de la langue et sa participation active à la construction de la personnalité. Où l'on découvre qu'être obligé d'abandonner voire de mépriser sa langue maternelle, ça ne constitue pas un fait anodin mais un événement qui marque définitivement la chair et l'esprit au fer rouge !
Commenter  J’apprécie          130