AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Bayol (Jean Paul)


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Dominique-Joelle
  12 décembre 2014
Le doctorant suivi de Zia Vito de Éliane Aubert-Colombani
Deux courts romans, étranges. Dans " le Doctorant" un jeune étudiant allemand se débat dans la schizophrénie. Il dialogue avec un double inquiétant et reçoit ses leçons de Goebbels. Il est reçu par Josée une écrivaine à succès en Corse. Karl-Fredrich est beaucoup plus sensible aux opinions et actes du vieil oncle collabo de Josée, héros d'un de ses livres qu'à ce qu'écrit désormais l'auteure. La Corse est là pour adoucir l'atmosphère oppressante sans oublier le cousin le cousin ange gardien... C'est le premier roman et il y a "Zia Vito" tout autre atmosphère, la Corse toujours et le continent parce qu'il faut bien partir parfois. Quel est donc cet amour qui unit Vito à André cet être veule et inquiétant? Judith finira - t - elle par découvrir pourquoi la belle et douce Vito qu'elle admire et aime d'un amour platonique se laisse bafouer. Comment ne pas s'attacher à ce jeune Samir que son homosexualité exclut de sa famille. de solides références culturelles sans aucune lourdeur émaillent le roman. Des conclusions fulgurantes, sans concessions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fabeli
  22 mars 2013
Punto final de Félicie Dubois


Le sujet de ce court roman ne m'était pas familier, je craignais même que mon ignorance ne parasite ma lecture. Il n'en fut rien. Dès les premières pages, je me suis laissée entrainer dans le sillage de Sofia, une jeune fille élevée dans un cercel familial protégé, qui pourtant cherche à connaître la vérité sur sa naissance.



Quelques paroles trop vite prononcées lors d'un repas de famille sont venues amplifier les doutes qui la taraudaient depuis déjà longtemps sur ses origines. Maintenant, elle veut savoir. Un test sanguin suffira. Ensuite, il s'agit de se montrer patiente. Quelques semaines à tuer, un voyage dans le temps et l'espace.



Sofia accepte d'ouvrir les yeux sur l'histoire sombre de son propre pays. Il y a 20 ans, que se passait-il donc dans les prisons de la junte militaire? Que devenaient les bébés nés en captivité? Sofia regroupe lentement les pièces du puzzle familial. Peu à peu, tout en traversant le pays pour le découvrir d'un oeil neuf, elle visualise une réalité ressentie mais inavouée jusque-là.



J'ai apprécié la lecture de ce roman à l'écriture simple, presque sèche, au service d'une narration prenante. J'ai deviné la volonté de l'auteure de témoigner d'une réalité historique et politique. Mais loin de tenir un propos pédagogique, Félicie Dubois trace d'une plume sensible le portrait d'une jeunesse écorchée par un passé trouble et trop longtemps tu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paulhaderach
  18 janvier 2012
Le Paradoxe du Sapiens : Etres technologiques et catastrophes annoncées de Jean-Paul Baquiast
Un titre prometteur, un concept ronflant (le principal acteur de l'évolution ? des superorganismes associant en symbiose humains et technologies).

Mais l'auteur n'en fait pas grand chose.

Il prétend dessiner un champ de recherche, explique en quoi l'état de l'art des domaines qu'il affectionne (IA, théories de l'évolution, neurosciences, biologie) fournit les bons outils pour appréhender son acteur principal de l'évolution... et s'arrête là. Avant de conclure que l'humanité ou bien court à sa perte si les superorganismes décrits s'en tiennent à leurs capacités actuelles (prédation, compétition), ou bien a un avenir plus joyeux si les superorganismes accèdent à une forme de conscience globale (hyperscience) suffisante à guider chacune de leurs composantes sur un mode d'existence raisonnable. Une croisée des chemins qui n'avait pas besoin d'un concept ronflant pour être pointée du doigt.
Commenter  J’apprécie          00