AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Librairie Nationale d`Education et de récréation


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Chasto
  12 avril 2019
Fables de Jean de la Fontaine de Jean de La Fontaine
La Nature au service de l'Homme.



Regard croisé de l'un vers l'autre ou les vérités des uns s'offrent au jugements des autres.



A faire découvrir au plus grand nom et à faire étudier et analyser par tous.



Sagesses d'existence trop vite oubliées.
Commenter  J’apprécie          40
Salomem
  18 mars 2019
Fables de Jean de la Fontaine de Jean de La Fontaine
Réécriture très inspirée du conte arabe Kalila ou Dimna devenue un classique de la littérature française.
Commenter  J’apprécie          30
Lutopie
  06 mars 2019
Fables de Jean de la Fontaine de Jean de La Fontaine
Les fables où les hommes sont travestis en animaux mettent en relief les relations humaines au sein d'un monde où règne l'injustice, les conflits d'intérêts : la Cour du Roi, où chacun se prend d'ambition comme nous le dit La Fontaine dans « Le berger et le roi ». L'amitié se fait difficilement, lorsque l'orgueil, l'amour-propre, nuit à autrui. « Chacun se dit ami ; mais fol qui s'y repose. Rien n'est plus commun que ce nom ; Rien n'est plus rare que la chose. ». La Fontaine, dans la fable XVII du livre IV, « Parole de Socrate » met en scène le philosophe antique et en fait le porte-parole de la sagesse, afin de nous mettre en garde contre les personnes qui se réclament être des amis, sans l'être. La Fontaine nous demande de ne pas nous fier aux apparences, de nous écarter des faux-semblants. Les courtisans, au sein de la Cour de Louis XIV, se présentent comme des amis, alors qu'ils n'agissent le plus souvent que par intérêt. Les amitiés sont souvent feintes ; par conséquent les relations se font et se défont, l'ami peut même devenir un ennemi. Il y a trahison lorsque la relation n'est pas sincère. En effet, l'amitié n'est qu'apparence dans la fable XXII tirée du livre VIII « Le chat et le rat » qui nous présente une relation semblable . La Fontaine, de manière ironique, aux vers 13 et 14 nous rappelle que le chat emprisonné dans les rets, est le « mortel ennemi » du rat. Le chat, pour se tirer d'affaire, appelle le rongeur à l'aide avec cette apostrophe : « Cher ami » ; le chat est au vers 41 qualifié d'hypocrite. La Fontaine insiste sur la perfidie de l'animal qui caresse le rongeur de ses propos afin de l'attirer à lui ; il serait d'ailleurs sans doute prêt à manger son bienfaiteur. Le rat lui apporte son aide, en vue des circonstances mais il s'éloigne cependant, et nous donne la morale de la fable : « S'assure-t-on sur l'alliance Qu'a faite la nécessité ? » L'amitié, l'amour, ne sont pas que des passions, des sentiments, puisque leur analyse permet d'accéder au domaine de la raison. L'amitié sert aussi une réflexion éthique  ; puisqu'il s'agit comme nous le dit Aristote de trouver en quoi l'ami peut se rendre utile ; en quoi il sert à la fois d'agrément, tout en servant la vertu : ainsi décrit-il les différents stades de l'amitié dans l'Éthique à Nicomaque. Les Fables apparaissent comme diverses variations du rapport à l'autre. Il s'interroge sur le statut d'autrui, capable de susciter souffrances et jouissances. Il s'agit d'appeler à la défiance nécessaire à toute relation au sein de la cour ; il apporte aussi une réflexion éthique et politique à travers le cycle des amis et des amants puisqu'il nous propose dans certaines fables la vision d'une société idéale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172