AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gope éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
kadeline
  19 février 2020
Ici Radio-bambou de Martin Booth
Dans ici Radio-Bambou, on suit Nicholas, un petit britannique vivant à Hong Kong à l’aube de l’invasion japonaise en 1941. Il est sauvé par les employés de maison chinois et part vivre avec eux dans la campagne au bord de la mer. Il apprend la pêche, les corvées de la ferme, le cantonais, les coutumes chinoises… Son quotidien est assez doux au vu de la période concernée. Il prend conscience de son statut privilégié peu à peu et tente d’y remédier à son échelle. Découvrir la seconde guerre mondiale du côté de l’Asie n’est pas fréquent surtout dans les ouvrages jeunesse. L’idée d’utiliser le point de vue d’un petit britannique permet d’évoquer en douceur un sujet doublement délicat : les prisonniers européens en Asie et la vie chinois occupés. Tout est dit avec tact via les yeux d’un enfant qui se rend compte que sa situation qui semble dur est en fait privilégié au vu des habitants des villes ou des prisonniers.

C’est un roman d’apprentissage dans toute sa grandeur qui est réussi même si j’ai un bémol lié à la traduction française. Il y a un point qui me dérangeait et en allant lire un extrait en vo je me suis aperçue que c’était beaucoup plus nuancé, beaucoup moins prononcé. Ah Kwan, Ah Tang et Ah Mee ont travaillé des années auprès des britanniques. Ils devraient parler sinon couramment au moins de manière simple mais correct. Hors en français les expressions non eux pas faire, nous partir… pullulent et surtout cohabitent avec des mots très complexes qui donnent un langage peu logique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fabienne1809
  08 février 2020
Sothon de Franck Quéré
❤ Coup de coeur ❤



Je remercie Babelio et les Editions GOPE de m'avoir permis de faire la découverte du premier roman de Franck Quéré.



Franck Quéré nous livre un roman historique où il est question de la terrible époque où les Khmers Rouges ont dirigé le Cambodge, imposant un régime de la terreur, dont nous découvrons les exactions et aussi les foyers de résistance. Si le nom de Khmers Rouges est un nom que j'ai entendu dans ma petite enfance, j'en ignorais tout si ce n'est que ce fut une période de souffrance pour le peuple du Cambodge.



J'ai beaucoup aimé la façon dont le récit est construit. D'un chapitre à l'autre, nous allons du figuier au Cambodge, sous lequel le vieux Cambodgien enseigne à son arrière-petit-fils ce que la vie lui a appris, vers l'Afrique du Sud, où vit la famille formée par Stéphane, Sarah et leur fille, Chloé. C'est aussi un voyage dans le temps au Cambodge.



Sarah ne sait rien de son histoire familiale. Sa mère, qui vient de décéder, ne lui a rien révélé. La passion de la généalogie du compagnon de Sarah et la sagacité de leur fille de 13 ans va les mener au Cambodge, où l'enquête va être ardue.



Même si le récit n'est pas rapide, ce roman est absolument addictif. Je pense que ce rythme est nécessaire à la compréhension. Au fil des pages, l'histoire familiale va se révéler comme l'Histoire avec un grand H, dans laquelle elle s'inscrit. Franck Quéré nous rend plus familier avec ce pays de l'Asie du Sud-est et parvient à exercer une fascination sur le lecteur pour cette partie du monde, peu connue en Occident.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
Tocca
  05 février 2020
Sothon de Franck Quéré
Sur le fond, l'histoire est vraiment intéressante. J'y ai appris des choses sur le régime des khmers rouges, sur le protectorat français au Cambodge et les bagnes en Guyane (et j'aime bien apprendre des choses nouvelles et inattendues dans mes lectures !). Et le fil rouge du récit est lui aussi enthousiasmant : la recherche d'un ancêtre disparu, en remontant les maigres traces laissées derrière lui (à la manière d'une vraie enquête, ce qui donne au lecteur les mêmes sensations que le généalogiste qui entrevoit enfin une piste ou tombe dans une impasse).

Sur la forme, je reste plus mitigé. Je ne vais pas en dire que du mal : j'ai dévoré le bouquin en une journée, preuve que l'intrigue est vraiment bien construite et incite le lecteur à tourner les pages pour découvrir la suite au plus vite. Mais trois éléments m'ont quand même fortement gêné : l'abus de longs monologues de Sothon pour raconter l'histoire (malgré les interruptions parfois artificielles des interlocuteurs auxquels ils racontent, ça manque de dynamisme et de relief à mon goût, je préfère les formes plus narratives) ; certains rebondissements et liens entre personnages un peu trop capillotractés ; et surtout, le caractère moralisateur beaucoup trop évident dans le bouquin, au sujet de la transmission, de la recherche de ses racines, de la manière de mener une vie "juste", etc (je préfère quand ces éléments sont suggérés de façon subtile plutôt qu'assénés trop lourdement et sans nuance, comme c'est le cas ici quand Stéphane ou Sothon insistent sur ce qui est important dans la vie).

Malgré ces quelques éléments (qui ne sont peut-être des défauts qu'à mes yeux mais pourront plaire à d'autres lecteurs), le livre reste une très bonne surprise, qui m'a sorti de mon cadre de lecture habituel (plutôt centré sur l'Occident et le Japon). Merci aux éditions Gopé et à Masse Critique de m'avoir permis cette belle découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50