AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

FV Éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
mu-mu
  02 août 2021
La Dame aux camélias (roman) de Alexandre Dumas fils
J’ai recherché des titres de classiques à lire pour cet été et je suis tombée sur La Dame aux camélias. J’ai été agréablement surprise.

J’ai eu, comme souvent, du mal à entrer dans l’histoire, d’autant que la structure du roman est originale, un récit dans un récit. Mais je l’ai ensuite dévoré.

J’ai d’autant plus apprécié ce roman qu’il est une œuvre autobiographique qui s'inspire de faits réels. L’auteur nous précise dès le départ « N'ayant pas encore l'âge où l'on invente, je me contente de raconter. »

Ce roman nous plonge dans le monde éphémère et fragile des courtisanes, cela m’a rappelé Nana de Zola, mais surtout, la relation Armand - Marguerite m’a fortement rappelé la relation Lucien - Coralie dans Illusions perdues de Balzac ou de Lucien et d’Esther dans Splendeurs et misères des courtisanes de Balzac.



Commenter  J’apprécie          120
ARTMAJEUR
  29 juillet 2021
La Guerre du feu de J.-H. Rosny aîné
La tribu des Oulhamr connaît l'usage du feu et sait le conserver mais ne sait pas le produire. Les membres de la tribu des Wagabou envahissent le territoire des Oulhamr et une bataille éclate. Les Wagabou sont représentés comme des sauvages proches de l'animalité, couverts de poils, dont rien n'indique qu'ils maîtrisent un outillage avancé ou le feu, et dont la langue est à l'évidence très rudimentaire. Malgré tout, ce sont eux qui gagnent grâce à l'avantage du nombre, leur force brutale et leurs ruses stratégiques. Une poignée d'Oulhamr réussissent à s'enfuir, en laissant en chemin les blessés. Le gardien du foyer s'enfuit lui aussi avec un peu du feu (le reste a été volé par les Wagabou), mais après avoir retrouvé les survivants de la tribu, le peu de braise incandescente finit par s'éteindre. Sans feu, les voilà condamnés à mourir de froid et de faim. Bon roman écrit d'une plume archaïque.
Commenter  J’apprécie          00
balarasse
  25 juillet 2021
Psychologie des foules de Gustave Le Bon
Ce livre est à la fois court et dense.

Bien que son sujet soit l'étude psychologique des foules, son analyse s'appuie également sur des éléments sociologique, historique et politique.



Voici une liste des principales idées qui y sont exposées:

-L'individu et la foule ont des comportements complètement différents et ce indépendamment de la qualité des personnes qui la compose.

-Dans une foule, la responsabilité se dilue et un sentiment de puissance apparaît.

-Ces propriétés font que les foules sont capables d'actions radicales, violentes ou encore héroïques. Cela en font des vecteur de changement de l'histoire.

-Le niveau de réflexion des foules est quasi nul. Elles sont sujettes à l'auto-suggestion et sensibles aux manipulations de leur meneurs.

-Les forces les faisant bouger sont de 2 natures différentes. D'un coté il y a les causes lointaines/latentes (culture, religion, croyances) et d'un autre les causes immédiates (événement déclencheur).



Une bonne lecture qui clarifie, approfondie et dépasse des intuitions que j'avais sur les comportements de masse.



La valeur historique et scientifique de ce livre n'est pas usurpée.

Je vous en recommande la lecture, lui qui est un peu le grand-père de l’ingénierie sociale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51