AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Thierry Marchaisse


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Editions Thierry Marchaisse


Dernières critiques
lesleoneries
  12 janvier 2018
Tchikan de Emmanuel Arnaud
Imaginez… vous avez à peine 12 ans, vous prenez les transports en commun seule tous les matins et tous les soirs pour vous rendre à l'école et un beau jour vous découvrez l'existence des « tchikan », ces hommes qui aiment se mêler à la foule aux heures de pointe pour se coller aux jeunes filles… et qui n'hésitent pas à laisser promener leurs doigts. Burk, hein ? C'est ce qu'a vécu Kumi Sasaki, l'auteure de ce très joli livre-objet. Ça se passe dans le pays « le plus sûr du monde », le Japon, et c'est un énorme tabou.



La première fois qu'elle a été confrontée à l'un de ces harceleurs, elle a cru faire erreur. On se dit que ce n'est pas possible, que l'on doit se faire des films. Comment ça pourrait se produire, là, au milieu d'une rame bondée alors que personne ne semble rien remarquer ? Et pourtant, ça se reproduit quotidiennement. Alors elle essaie d'en parler, à sa mère d'abord, aux copines ensuite. Mais tout ce qui touche à la sexualité au Japon, on n'en parle pas… ce n'est pas pour rien qu'elle n'avait jamais été mise en garde contre les Tchikan auparavant.



Ces petites filles d'à peine 12 ans se retrouvent donc seules dans leur désarroi, livrées à elles-mêmes. Comment vont-elles réagir ? Certaines cèdent et finiront par être payées pour leurs services, d'autres gardent le silence et font comme si de rien n'était…



Ce livre est touchant, intéressant, sensible. L'objet lui-même est également une pépite, la couverture est travaillée et délicate tandis que de jolis dessins agrémentent le texte. Véritable plaisir !



Un énorme merci à Babelio et aux Editions Thierry Marchaisse pour l'envoi de ce livre, et mes plus plates excuses pour le retard de publication, la technologie (et les fêtes) a fait des siennes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Impression-de-lecteur
  29 décembre 2017
Tchikan de Emmanuel Arnaud
Livre est très bien écrit, il est aussi très bien illustré. Ce livre a, d'abord, pour objectif d'informer sur le phénomène des « tchikans » ; pervers qui pratiquent des attouchements sur les enfants et adolescentes dans les transports en commun de Tokyo. Kumi S. est très critique envers les media japonais. Elle les accuse d'organiser le « Enjo-Kosai », relations tarifées entre un homme adulte et une enfant ou une adolescente. Ce livre a, ensuite, pour objectif de changer les choses notamment l'impunité dont jouissent les tchikans.

Je reprocherai juste la référence à André Gide comme auteur de livres d'amour. En effet, ce dernier reste un pédophile et un pervers. Je conseillerai à Kumi Sasak de lire "Le ramier" ou son « Journal » .
Commenter  J’apprécie          20
R-Lectrice
  27 décembre 2017
Le Dagobert optique de Isabelle Bergöend
Dans Le Dagobert optique, le lecteur suit des personnages essayant de percer le mystère d'un étrange objet. Il s'agit de d'une quête au nom de la vérité pour le personnage d'Hoanh qui veut découvrir le lien qui l'unit à cet objet et plus précisément aux personnages qui sont représentés dessus.



J'étais très intriguée par ce roman lorsque je l'ai reçu et c'est avec curiosité que je l'ai débuté. Toutefois, je ne suis pas parvenue à rentrer pleinement dans le récit alors que la moitié était bien entamée; c'est pour cette raison que j'ai décidé d'abandonner ma lecture.



Les personnages étaient très intéressants et j'ai trouvé Oscar, un jeune homme aveugle, particulièrement attachant. J'ai aimé suivre son point de vue et percevoir le monde tel qu'il se le représentait. De même, j'ai apprécié apprendre des éléments sur l'histoire de la photographie.



Certains romans, même s'ils ont à priori tout pour nous plaire, ne sont pas compatible avec notre humeur du moment ou les événements qui se déroule dans notre vie. Mais ce n'est pas grave; il faut simplement se plonger dans un autre récit et lorsque l'occasion si prête revenir à celui que l'on avait abandonné si l'envie nous prend. Je pense que c'est ce qui m'est arrivé avec cette oeuvre et cela est bien dommage.



Je remercie l'opération Masse Critique organisée par Babelio et les éditions Thierry Marchaise pour l'envoi de cette oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10