AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jungle !


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Jungle !


Dernières critiques
ValerieLacaille
  19 mai 2019
Les Gardiens de la pierre, tome 1: Duel au Mont Saint Michel de Greg Newman
Je ressors de cette bande dessinée bien moins emballée que je n’y suis entrée. Les premières pages m’ont en effet enthousiasmée : une bande de collégiens aux pratiques nocturnes mystérieuses partent en voyage scolaire au Mont Saint Michel ; voilà qui promettait de belles aventures ou de formidables découvertes. D’ailleurs, l’élève rejetée de tous, Cathy, trouvera peut-être le moyen de se faire enfin accepter des autres…

Hélas, l’intrigue verse dans le surnaturel et voilà qu’apparaissent une pierre violette permettant d’avoir des super pouvoirs… pour se battre, et des personnages ridicules, le Dr Lamuerté et son sbire, M. Piotr, ainsi que leur armée de « ragondins motorisés ». Leur projet : voler la statue de l’archange Saint Michel coiffant la flèche de l’église. Comment ? En utilisant la « démolécularisation à basse pression subatomique »…

Bref, une histoire improbable et trop fortement imprégnée de violence inutile à mon goût.

Un petit point positif tout de même résigne dans la qualité des pages documentaires à la fin du livre, éclairant le Mont Saint Michel d’un point de vue historique et technique.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bdelhausse
  19 mai 2019
Kaeloo T1 de Nicoloff;Chapotot
Héros de cartoon, Kaeloo est une grenouille déjantée qui vit à 100 à l'heure avec ses pote. Un écureuil hyperactif, un canard qui s'appelle coin-coin, j'en passe et des meilleures... ou des pires, c'est selon.



En ce qui me concerne, le pire est atteint. Ni queue ni tête. Sans le moindre intérêt, ni scénaristique ni graphique.



On pourra évidemment dénoncer un conflit de génération. Kaeloo est une série "djeuns". Clairement. Et je ne suis plus djeuns de puis longtemps. Il y a même des gens pour penser que je ne l'ai jamais été. Mais mon aîné, fan du cartoon télé, a vite délaissé la BD. CQFD.
Commenter  J’apprécie          10
MassLunar
  19 mai 2019
Les enquêtes d'Enola Holmes, tome 1 : La double disparition de Serena Blasco
Enola Holmes est un personnage créé par la romancière Nancy Springer. Enola n'est autre que la soeur cadette du fameux détective que nous ne présentons plus.

N'ayant pas lu le roman, je ne peux juger de la bonne qualité de l'adaptation. Toujours est t-il que la comparaison n'est sans doute pas à faire car l'autrice Serena Blasco illustre parfaitement une ambiance aventureuse, très féminine , intelligente à travers ce premier tome de la série Enola Holmes.

Avant toute chose, c'est une bd qui est assez " girly". Nous sommes vraiment dans la thématique d'un penchant féminin de Sherlock Holmes, même davantage car l'idée du scénario ( et par extension du roman), c'est d'introduire un personnage féminin cachée dans l'ombre de Sherlock Holmes et qui devra en quelque sorte faire ses preuves.

Le ton est donné : Enola Holmes est intrépide et n'a aucune intention de devenir une bonne fille de la société à coups de corset trop resserré et de bonne tenue. Derrière la simple enquête ( résoudre la disparition de sa mère) se cache un récit d'émancipation, une sorte de roman d'apprentissage plutôt moderne.

De plus, le fait que Sherlock et Mycrof Holmes sont limite présentés comme des machos sous estimant leur petite sœur renforce le trait engagé de cette adaptation BD. J'ai bien aimé ce coté-là du scénario qui allie donc une aventure typiquement "Sherlockienne" avec une certain regard contre la phallocratie.



La bd est très " féminine " dans le graphisme employé avec beaucoup de luminosité et d’aquarelles sur des couleurs fraîches ( fushia, violet, rose clair) . Même le noir se met briller dans cette bd. Honnêtement, ça m'a un peu rebuter au départ. J'ai trouvé ce graphisme justement trop girly. Après Serena Blasco a également réalisé Lili Chantilly , autre bd adressée au jeune public féminin. Personnellement, j'ai parfois un peu de mal quand les bd sont trop axés sur le genre masculin et féminin. J'ai l'impression de voir des mauvaises pubs pour action man et barbie à travers les premières de couvertures. Une bonne bd jeunesse est aussi une bd qui fait fi de la notion de genre ou qui dépasse cette notion-là, c'est d'autant plus important de nos jours.

Après, il faut préciser qu'Enola Holmes fait partie de la collection Miss Jungle chez les éditions Jungle, une collection avant tout adressée aux jeunes lectrices. En quelque part, le coté girly est donc commercialement assumé.

Passé ce premier regard sur un coloriage très édulcoré, j'avoue m'être attardé avec ravissement sur certains regards, certains portraits très réussies. Enola Holmes est juste remarquable dans ces moments de contemplations, il y a vraiment un très beau jeu de lumière très expressif au niveau des yeux. Cela donne énormément de vie aux personnages.

De même, la maîtrise de l'aquarelle très présente, finit par enchanter le regard, notamment lors de certains plans sur Londres. C'est très beau.

Bien sûr, nous ne sommes pas dans un Londres sordide même si au détour d'une page , on peut apercevoir une ruelle obscure.

Dans ce premier tome des aventures d'Enola Holmes, tout est lumineux. Après pour le degrè de maturité autour du personnage et du propos implicite qui est traité dans cette série, cette bd parlera plus aux pré-ados plutôt qu'au moins de 10 ans. Après, pour l'ensemble des jeunes lectrices, l'adaptation écrite et dessinée par Serena Blasco reste très abordable.



En somme , Les enquêtes d'Enola Holmes est une bd jeunesse féminine de référence. Le scénario est assez moderne avec un petit regard critique sur le comportement de la gente masculine dans une Londres phallocrate. De plus, l'intrigue n'éclipse pas le roman policier . L'histoire se suit sans peine, notamment grâce à au riche charisme de la rebelle Enola.

Objectivement, il faut quand même traverser un graphisme un peu trop lumineux, un peu trop "girly" pour pouvoir apprécier ce titre. Le contenu est beau mais, esthétiquement, c'est aussi très genrée ( logique de collection éditoriale) donc il est clair que cela reste un titre adressée à des jeunes lectrices fans de cette patte graphique riche en glucose coloré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00