AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Livres populaires du moment voir plus


Dernières parutions voir le calendrier des sorties


Dernières critiques
Les Enfants endormis

Attention coup de coeur !

.

Dire que j'hésitais à lire ce livre. Boaf les années Sida, ça me tentait moyen..... Je fais partie de cette génération qui a eu droit aux multiples jingles sur le préservatif, sur les dangers d'une relation sexuelle non protégée etc.... La partie antérieure (les premières découvertes, l'ostracisme) j'ai moins connu.

Finalement la critique d'evergreen13 me donne envie d'emprunter ce livre.

Deux histoires s'entremêlent : les années Sida avec les chercheurs, les médecins et celle plus intime de la famille de l'auteur, famille concernée au premier chef car touchée de plein fouet.

.

Un roman touchant, douloureux et si beau !

Les deux histoires sont passionnantes. Celle sur les médecins m'a rappelé quelques vagues souvenirs. Elle était intéressante et percutante (ah les histoires d'ego !)

La version plus intime était douloureuse. L'auteur se raconte sans fard (parfois honteux de ses réactions d'enfant). Je n'ai pas pu m'empêcher de me mettre à la place de la grand-mère de l'auteur qui voit sa famille se disloquer avec l'arrivée de cette maladie chez son fils aîné, sa belle-fille, et le bébé qui vient de naître. Que de tristesse ! de non-dits, de douleurs.....

Une lecture indispensable que j'ai déjà mis entre les mains de mes filles.

Dire que j'avais hésité ! Un roman magnifique, émouvant et douloureux. Un beau récit.
Commenter  J’apprécie          70
La librairie sur la colline

Dans la province de Lucques en Italie, il existe une librairie extraordinaire. Située sur une colline avec une vue imprenable, entourée d’un jardin de roses et de pivoines, la librairie Sopra la Penna est l’antre d’Alba Donati. Habituée à une vie trépidante citadine où en tant que poétesse et critique littéraire elle rencontre des auteurs internationaux, elle décide de retourner à Lucignana, le village toscan où elle est née, 200 habitants, et d’y monter une librairie.



Ce livre est le journal d’une aventure, entre un incendie et le confinement de la pandémie COVID, la librairie devient le poumon d’un territoire, un refuge pour les habitants, une destination touristique littéraire. On s’y retrouve, on y savoure une tasse de thé, on y trouve du réconfort et Alba s’occupe de dénicher la lecture parfaite pour chacun (de préférence écrite par une femme). L’amour d’Alba pour la littérature éclaire tout le livre avec pour chaque entrée la liste des livres vendus dans la journée. De quoi alimenter une très longue liste d’achats futurs.



Plaidoyer pour la librairie indépendante, célébration de la lecture mais également d’un bout de terre, de ses habitants et des femmes qui transmettent la mémoire, « La librairie sur la colline » est un délicieux moment, un livre un peu à part, comme une respiration qu’il fait bon s’accorder.
Commenter  J’apprécie          60
Celui qui va vers elle ne revient pas

Une belle découverte une lecture tellement intéressante. La foi la comprendre ! Ce mélange entre croire , perdre la foi. Se sentir coupable. Chercher sa liberté. Perdre tellement pour se trouver . J’ai beaucoup aimé . Je recommande cette lecture. Je n’avais pas envie que cela s’arrête .
Commenter  J’apprécie          00

{* *}