AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Cercle d`Art


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Cercle d`Art



Dernières critiques
ludmilalbina
  29 juillet 2021
Le Sens du Beau : Aux origines de la culture contemporaine de Luc Ferry
En lisant Luc Ferry.

Dans l'Antiquité l'art est sensé d'exprimer l'harmonie du Cosmos - détenteur de la beauté absolue.

A l'ère des religions monothéistes il sublime la grandeur du Divin.

Dans nos démocraties humanistes l'art est l'expression de la profondeur et de la richesse du génie humain.

Cette dernière étape d'évolution de l'art diffère fondamentalement des deux premières par le fait que l'objet des œuvres n'est plus extérieur à l'homme mais représente l'artiste lui-même, les sensations, les expériences vécues par le créateur.

Auparavant l'art était l'imitation de la nature ou du divin, pas «l'invention » mais « la découverte », le reflet du monde extérieur.

Maintenant, c'est la question de création qui se pose, la question de l'expression de la personnalité d'un individu. Certes, cet individu est hors du commun, un génie, mais humain quand même.

A cette mutation du coté l'auteur correspond, du coté du spectateur, apparition de la notion de goût. Le concept d'esthétique est né. (aisthésis=sensation).

Cela se passe assez tard, à l'époque de Montesquieu, qui publie en 1715 son « Essai sur le goût » :

« Ce sont les différents plaisirs de notre âme qui font les objets du goût, comme le beau . Les sources du beau sont donc dans nous-même ».

Et voilà. La beauté n'a plus de critères, elle est proclamée par notre bon vouloir et ne se discute plus.

Tout est l'affaire du goût.

Mais alors, comment comprendre que certains auteurs traversent les siècles et les civilisations, deviennent classiques, sont considérés géniaux avec un bel consensus unanime ? Le beau nous réunit mystérieusement, avec nos différences et les goûts personnels.

L'esthétique se voit , donc, forcée de reconnaître la vérité objective de la beauté, sa transcendance , d'élaborer ses critères et aussi d'analyser les goûts...

« Des goûts et des couleurs on ne discute pas ...et portant on ne fait que ça ! »

Friedrich Nietzsche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PatriceG
  01 juillet 2021
Bonnard inédits de Pierrette Vernon
Ces inédits de Bonnard, c'est bonnard, ce sont des choses, des dessins, des ébauches, des pochades, des études qui permettaient au peintre d'accéder à son travail "au propre" comme le pianiste fait ses gammes. le public n'en connaissait pas grand chose, grâce à nos spécialistes Gilles Genty et Pierrette Vernon qui ont consigné tout ce travail invisible, il est permis aujourd'hui d'en savoir plus sur l'immense post-impressionniste que fut Bonnard côté fond d'atelier et probablement sur la genèse de la création. Ce beau-livre a paru en 2003, et quand on aime Bonnard, c'est un pur régal de découvrir tout ce travail en deca qui a été catalogué, répertorié. Un certain nombre de cette collection est tombé aujourd'hui dans le marché de l'art , puisque même le chapeau de Bonnard intéresse les collectionneurs. Une chiure de Bonnard valant 5000 euros, vous pensez bien qu'on ne va pas laisser dormir ce trésor de guerre, c'est comme écumer les fonds marins, on sait très bien que les chances de trouver aujourd'hui un nu de Marthe dans le grenier d'un quidam sont quasi-nulles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          84
Jacopo
  27 octobre 2020
Turner - Découvrons l'Art, Cercle d'Art de Denys Riout
Dans ma série sur le peintre Joseph Mallord William Turner, je vous présente un livre sur lui, des éditons Découvrons l'Art - XIXe siècle, Cercle d'Art publié en 1996, 64 pp., avec le responsable de la rédaction de l'ouvrage, Denys Riout. Une collection plus d'une centaine de titres, belle présentation, une haute qualité iconographique. On débute par la place de l'oeuvre de Turner dans le XIXe siècle, avec sa carrière d'académicien, sont choix d'être un peindre de paysage et les ambitions d'un novateur et organise sa propre gloire. Ensuite un court texte sur l'univers et les découvertes de Turner qui définie son démarche picturale, que ce soit avec l'aquarelle dont il excellait et la peinture avec sa démarche avec la couleur, mais surtout avec le blanc. Il reçu même avec ses disciples l'étiquette White Painters (Peintres du blanc). Turner fut le peintre de la lumière et développais avec la pâte picturale puisqu'il fut un des premiers artiste à travaillé au couteau. Une chronologie biographique de la vie de Turner et ensuite vient la présentation d'une collection de tableaux (49) parmi ses meilleurs, par différent thème avec un léger court texte explicatif. Pour moi, Turner c'est la puissance de la lumière et l'éclatement des couleurs osées pour un paysagiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191