AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yucca


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
cardabelle
  31 janvier 2020
Contes urbains, contes anodins de Stéphanie Chaulot
.

Déroutante cette balade .

Toulousaine ? ou urbaine tout simplement . On est partout et nulle part .

Une jeune fille en errance dans une ville qu'elle n'aime pas rencontre un photographe qui lui , tente de proposer un autre regard .

Une idée intéressante pour ce petit album , certes .



Mais , la découverte des textes m'a , je dois dire , interpellée et même sidérée !

Ce n'est ni simple prose , ni poésie .

Expression libre peut-être , occultant toutes les conventions : de drôles de vers à mille pattes , à quatre pattes qui riment ou pas ...

Les textes se succèdent bizarrement , les liens m'échappent .

Une lecture rendue difficile par ce côté brouillon et par une narration autocentrée qui n'a pas capté mon intérêt .



Mais , surtout , encore une fois je m'interroge sur des textes publiés non corrigés avec de terribles fautes de syntaxe , exaspérants de lourdeurs et de maladresses et ici , j'ai eu l'impression de lire un devoir ou parfois un jeu de rimes pour les rimes .

Pauvre langue française !

Malgré tout , je me suis accrochée grâce à une citation de " Grand corps malade " : c'est peut-être du slam ? j'ai encore relu ...et relu ...



Alors , il reste les photos ... quelques- unes .



♪ ô Toulouse ! Pauvre Nougaro ... tiens ça me donne envie de t'écouter pour voir ta ville en rose ♫



Alors , que la poésie est partout , même dans la laideur , ici , je n'ai pas su la trouver . Vraiment désolée.

Cependant je remercie l'équipe de Masse Critique et les éditions Yucca pour l'envoi de cet ouvrage .

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          504
isabellepriem1
  31 janvier 2020
Contes urbains, contes anodins de Stéphanie Chaulot
J'ai reçu ce livre dans le cadre de Masse Critique. J'essaie toujours de choisir des livres qui sont assez éloignés de ma zone de confort. J'ai peu l'habitude de la poésie. J'ai lu ce livres en plusieurs fois même s'il y a peu de pages. Je n'ai pas été subjuguée par les photos. Peut-être que le coté "brut" n'est pas pour moi. Les poèmes m'ont laissé une impression de mal être, en tout cas pour les 2/3 du livre. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai lu ce livre en plusieurs fois. J'avais l'impression que l'auteur était décalé par rapport à cette vie urbaine mais qu'il souhaitait désespérément apprécier cette ville. Je pense que les photos devaient nous prouver que la ville est belle mais cela m'a plutôt déprimé.

C'est très rare que je sois déçue mais peut-être ne suis-je vraiment pas sensible à la poésie.



Commenter  J’apprécie          01
DaNat
  31 janvier 2020
Des cris dans l'écume de Daniel Pagés
Une jolie petite histoire d'amitié et de conscience environnementale.

J'ai vraiment passé un bon moment de lecture.

La plume était fluide et addictive. Les personnages étaient attachants.
Commenter  J’apprécie          00