AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Daphnis et Chloé


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
vrovro7
  07 mars 2020
Sortie de piste de Mark Welinski
Voici un roman atypique au premier abord, qui se révèle très intéressant et très agréable à lire.



L’auteur nous invite à suivre Moïse dans sa vie quotidienne, jalonnée de questionnements sur l’aspect spirituel de l’existence. J’ai pris plaisir à voir le point de vue de Moïse évoluer, au gré des aléas du destin, comme j’aurais dévoré une bonne série télévisée.



Tout en finesse, ce récit vient contrer les tabous médicaux qui entourent le phénomène de l’EMI. Mais il n'est pas axé uniquement sur cette thématique. Les sujets sont nombreux, abordés à travers le prisme des différents aspects de la vie de Moïse : son entreprise en faillite, son côté cartésien, sa vie personnelle tumultueuse…



La forme du roman surprend en raison de la quasi absence de séparation en chapitres. Ceci dit l’écriture est fluide et aérée. Tout en conservant l’emploi de la première personne, Mars Welinski passe d’un point de vue à un autre sans rupture narrative, en adaptant simplement le ton et le type d’échanges. Les émotions sont décrites avec justesse, sans lourdeur ni patho. Cela est sans doute dû à la grande place laissée à l’humour.



Tous les personnages, même secondaires, ont une épaisseur et une histoire qui leur est propre. De même, l'histoire est très bien structurée. J'apprécie le gros travail de préparation qui a dû être fourni pour arriver à ce résultat.



Merci à l’auteur qui, en s’inspirant de faits réels, amène le lecteur à réfléchir à l’importance du moment présent.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lettres_et_caracteres
  20 février 2020
Sortie de piste de Mark Welinski
J’ai la cote avec les éditions Daphnis et Chloé : je viens de recevoir pour la troisième fois un de leurs titres grâce à une Masse critique Babelio et pour la deuxième fois ça tombe sur un titre de Marc Welinski. Forte de cette petite expérience, je peux dire trois choses : le catalogue de cette maison d’édition est vraiment varié et original et ça, ça me plaît ; les très nombreuses coquilles gâchent toujours autant mon plaisir de lecture et ça, forcément ça me plaît moins et enfin les titres de Marc Welinski se suivent mais ne se ressemblent pas et ça, je ne sais pas encore bien si ça me plaît ou pas.



En demandant à recevoir Sortie de piste, je m’attendais à lire un roman psychologique aux frontières du thriller à l’image du Syndrome de Croyde. Mais ce roman porte bien son titre puisque la sortie de piste a eu lieu dès les premières lignes. Je suis partie d’un rire franc en lisant l’incipit et j’ai découvert au fil des pages l’humour pince-sans-rire d’un auteur que je n’imaginais pas aussi gai luron. Marc Welinski a un esprit caustique et lâche quelques formules savoureuses, c’est étonnant et distrayant. J’étais ravie d’avaler 400 pages sur les déboires de Moïse, ce patron d’une start-up qui bat de l’aile, quitté par sa femme mais adopté par sa maîtresse. Je l’aimais déjà ce pauvre gars avec son prénom impossible à porter, j’étais prête à lui consacrer mes soirées et à me délecter de ses tirades mi-amusées mi-désabusées.



Comment annoncer à un restaurateur chinois que l’on saute sa femme ?



Et puis d’un coup il est devenu moins drôle le Moïse. Il est monté dans un avion, l’avion s’est craché et lui, a fait un petit tour dans l’au-delà avant de revenir parmi nous. Dès lors, ça n’était plus vraiment le même et ses considérations avaient changé. D’un quotidien banal – mais très drôle – de looser, on est passé à des envolées pseudo-scientifiques mâtinées de développement personnel. Vriller du thriller au feel-good, il fallait oser !



D’autant que la recette ne semble pas vraiment maîtrisée. Après le passage sur l’EMI (expérience de mort imminente) l’auteur part dans une histoire carrément casse-gueule. Il ne sait plus bien comment négocier les virages pour enchaîner les scènes dans le réel et celles dans l’au-delà ou pour inclure des dialogues ou des pensées des différents protagonistes. Tout ça devient très maladroit, très candide aussi parfois, on sent poindre les bons sentiments larmoyants autant que l’ennui sous-jacent. Et ce ne sont pas les tirades scientifiques sur le fonctionnement du cerveau dans le cas d’une EMI qui parviennent à redonner du souffle au récit.



On sent que Marc Welinski a développé une passion pour tout ce qui touche aux sciences et aux technologies et qu’il aime en faire référence dans ses romans. Autant ça a plutôt bien fonctionné dans Le Syndrome de Croyde parce que ça servait son intrigue, autant c’est plutôt loupé dans le cas présent car tout ce qui gravite autour de l’EMI n’est que prétexte. L’auteur donne l’impression d’avoir brodé une histoire autour de cette notion qu’il souhaitait aborder. J’ai donc terminé ce roman de manière assez poussive, plus vraiment intéressée par l’orientation prise par l’histoire depuis l’apparition de Félix.



J’espère juste qu’un jour Marc Welinski osera croquer la société en toute simplicité. Sans ésotérisme, sans métaphysique, sans sciences dures, sans technologie mais avec l’humour dont il a su faire preuve dans ce roman. Je suis intimement persuadée qu’il est plutôt taillé pour ce rôle et qu’il ferait des étincelles dans ce registre.
Lien : https://www.lettres-et-carac..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lipinha
  19 février 2020
DPRK de Alain Gardinier
Merci à Babelio et aux Editions Dephnis et Chloé pour ce livre que j'ai reçu via les masses critiques Babelio.

Je me suis laissé tenter par ce roman car le sujet changeait, il parlait de la Corée du Nord.

Bien que je ne m'attendais pas à un traitement "historique" du sujet, le livre étant un roman, je dois avoué avoir été déçue par cette lecture.

Une histoire d'espion dans un pays les plus fermés du monde, sur le papier c'est prometteur... Sauf que non... Le nombre élevé de "péripéties" qui nous fait croire en la bonne fin de la mission fait perdre de la crédibilité au roman et c'est bien dommage. Le livre se lit très rapidement, mais l'intrigue n'est à mon sens pas très aboutie.
Commenter  J’apprécie          00