AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

French Pulp Éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
mimi85600
  05 octobre 2021
Ils étaient vingt et cent... de Stanislas Petrosky
Mon avis :



Ils étaient vingt et cent c'est une lecture difficile, douloureuse, qui vous déchire le coeur à chaque page.



Ils étaient vingt et cent c'est l'histoire d'un jeune allemand, Gunther, illustrateur dans le tristement célèbre camp de Ravensbruck où l'on pratiquait de terribles expériences sur les femmes.



Ils étaient vingt et cent, c'est le témoignage douloureux des horreurs insoutenables qui ont été perpétrées dans ce camp durant la seconde guerre mondiale mais dans tant d'autres également.



Ils étaient vingt et cent c'est l'histoire d'hommes et de femmes qui sont morts dans d'atroces souffrances ou qui ont survécus mais sont restés marqués à jamais au fer blanc par ce qu'ils ont vécus dans ces camps.



Ils étaient vingt et cent c'est une page de l'histoire avec un grand H qu'il ne faut jamais oublier car si le monstre dort, il est n'est pas mort. Il attend, tapis dan l'ombre, prêt à ressurgir du passé.


Lien : https://myleunelectures.blog..
Commenter  J’apprécie          41
mimi85600
  05 octobre 2021
Nature morte de Lionel Olivier
Mon avis :

Ma lecture de ce roman s'est faite en deux étapes. En effet, j'ai lu la première moitié juste avant le début du Black November de Séverine Lenté et j'ai interrompue ma lecture pour cet évènement. Ce n'est que plus tard que je l'ai reprise et enfin terminée. Mais cette petite coupure n'a pas altéré mon ressenti. Je n'ai même eu aucun mal a me remettre dans l'histoire malgré les quelques semaines sans mettre le nez dedans.



Mais de quoi ça parle me direz-vous ? Eh bien il s'agit d'un thriller où l'on baigne dans le milieu de la peinture. Mais ne vous attendez pas non plus à un cours d'histoire de l'art. Ici, vous aurez surtout à faire à un peintre raté incapable de peindre sans avoir tué au préalable afin de mettre en scène son futur tableau. Les personnages sont intéressants. Je me suis particulièrement attachée à l'ex policier du 36 quai des Orfèvres devenu écrivain et fraîchement arrivé en province où il aspirait une "retraite" paisible.



Jusqu'au jour où alors qu'il dépose une plainte pour dégradation de son véhicule, une jeune femme, psychiatre pédiatrique, crois son chemin et l'embarque dans une drôle d'histoire. Peu à peu, il se retrouve happée par l'affaire du tueur qui défraie la chronique et sème des cadavres dans d'étranges mise en scène. Que va-t-il découvrir ? Cette affaire est-elle liée à la sombre histoire de la psychiatre ? Et Meng ? Va-t-il parvenir a échapper à la police ?



Dans ce roman, on sait d'entrée de jeu qui tue et pourquoi. Le suspense réside donc seulement dans le fait de savoir si oui ou non il va se faire prendre. Si l'histoire se lit bien et rapidement, elle manque cruellement de profondeur. Quant à la fin, elle est plutôt bien amenée mais elle m'a laissée sur ma faim. Néanmoins, ce roman a été une bonne lecture.



Merci aux éditions French Pulp pour l'envoi de ce livre.


Lien : https://myleunelectures.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Doradorage
  05 octobre 2021
Ils étaient vingt et cent... de Stanislas Petrosky
C’est mon premier de l’auteur et pour rentrer dans le vif du sujet il n’y va pas avec le dos de la cuillère. Il arrive vraiment à personnifier le mal. Ce jeune allemand enrôlé dans les forces allemandes contraint à construire les camps de concentration. Il dessine les horreurs pour il est confronté pour se souvenir.



C’est l’histoire d’un vieux qui raconte son parcours dans le camps de Ravensbrück en tant que illustrateur



C’est une histoire qui laisse sans voix. C’est un roman extrêmement bien écrit. Très réaliste, très triste.



Ce roman nous rappelle que de telles horreurs ont existé et ne jamais les oublier.
Commenter  J’apprécie          00