AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

21 g


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
BillyJane
  19 janvier 2020
Macron m'a tuer de Maxence Granger
J'ai reçu ce livre dans le cadre d'une opération Masse Critique.

Alors, je ne m'attendais pas du tout a ce genre d'ouvrage. Je pensais recevoir un livre avec du texte, beaucoup de texte, et je me retrouve avec un petit livre remplis d'illustrations que je n'ai pas du tout aimé.

Malgré quelques pages et passages interessant, ce livre ne m'a pas plus du tout, je suis très déçue. Je pense que l'on peut trouver beaucoup mieux sur le sujet.
Commenter  J’apprécie          00
dorotheehauquier
  12 janvier 2020
Macron m'a tuer de Maxence Granger
Gagné lors de la masse critique, ce n'est pas du tout le style que je m'attendais. J'aurai préféré plus d'écriture, de descriptif que de simples courtes phrases. Enfin ce n'est pas mon style
Commenter  J’apprécie          10
Bobby_The_Rasta_Lama
  10 janvier 2020
La philo par les blagues de Ondine Lauriot-dit-prévost
"Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question"

(P. Desproges)



A quoi m'attendais-je, en cochant ce livre lors de la dernière masse critique ? Difficile à dire...

Peut-être à une BD remplie de gags marrants, où Xanthippe râle à propos de sa vieille trige toute cabossée qui lui fait honte devant les voisins qui exhibent tous un rutilant quadrige dernier cri... et Socrate lui assène une vanne pleine de bon sens sur la jalousie ?

Maintenant je sais que j'en savais rien, n'est-ce pas, Socrate ? Ton disciple (celui qui te fait dialoguer avec Glaucon) dirait même qu'en ouvrant le livre, je suis sortie de ma caverne aux illusions sur la franche rigolade un peu facile. Et par un étrange coup du hasard (qui désigne, évidemment, une absence de causes prévisibles), je fus agréablement surprise par les qualités de ce livre.

Il peut être assez utile si votre bambin s'apprête à passer son bac, car il s'agit d'une révision concise, claire et amusante des notions fondamentales en philosophie. C'est clairement destiné à nos jeunes, mais notre psychorigidité parentale ne souffrira pas non plus de ces quelques assouplissements cérébraux.



Chaque chapitre est introduit par une petite histoire drôle en BD, qui laisse présager le thème à venir. Dans les trois parties ("Se connaître soi-même", "Soi et les autres", "Le monde qui nous entoure") on va aborder des sujets aussi divers que le désir, l'habitude, la folie ou la mort; mais aussi l'humour, la justice, le hasard ou la beauté. Une trentaine de notions en tout.

On rit (ou pas) à la blague initiale, on a une brève introduction à la notion abordée (qui peut générer des questions auxquelles on n'aurait pas forcément pensé), et ensuite on va regarder la problématique à travers différents philosophes.

Il ne s'agit pas toujours d'avis antinomiques sur le sujet; seulement deux ou trois avis différents qui nous feront davantage réfléchir : tout semble justifiable, alors qui a raison, et pourquoi ? Où est le juste milieu ?

Dans ce sens, je trouve le livre utile et bien conçu, car il va pousser le lecteur non pas à absorber passivement les théories, mais à forger sa propre opinion en les comparant - à douter, scruter, accepter, rejeter - bref, à penser, et donc... être ? Aussi, mais surtout à "philosopher" à son tour.



Vous allez faire un rapide tour du monde et des époques en passant par Bouddha, les philosophes de l'Antiquité et ceux des Lumières, et aboutir dans l'ère moderne avec M. Foucault ou H. Arendt. Il y a suffisamment pour un apprenti-philosophe, mais si vous voulez encore plus, une intéressante bibliographie est fournie avant chaque chapitre.

Vous retrouverez des citations et des expressions que vous avez sans doute déjà croisées, sans pourtant savoir qui et dans quel contexte a prononcé ces mots.

Bref, un livre intelligemment présenté qui va à l'essentiel.



Et ces blagues, alors ?

Non seulement l'humour est un concept philosophique en soi (même si l'idée de rire avec "Le rire" de Bergson me fait rire), mais c'est une bonne philosophie de vie tout court. Ce n'est pas pour rien qu'on dit de ceux qui peuvent rire de leurs malheurs qu'ils "prennent la vie avec philosophie". Et cela va sans dire qu'il faut savoir quelque chose de la façon dont le monde tourne, pour être capable de rire aux blagues et trouver certaines situations "drôles". Nous philosophons sans arrêt, mais nous ne rions pas tous de la même chose (demandez à Freud !), cela dépend de notre attitude face au monde.

Mais comme le rire est plutôt associé aux sentiments positifs qu'on garde volontiers dans la mémoire, les histoires drôles de ce livre peuvent nous aider à nous rappeler tel ou tel concept philosophique qui les accompagne.

Philosophons donc en riant, le monde s'en portera mieux...



Merci à Babelio et à la masse critique. Mention spéciale pour les portraits de Sartre et de Nietzsche sur la couverture ! L'un fait penser à la petite vieille dans les "Délices de Tokyo" et l'autre, l'air vaguement stalinien, semble avoir copieusement arrosé ses blinis avec de la vodka avant se lancer dans l'art gonflable. Rien que pour ça...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5516