AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions de la Grande Ourse


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
MaToutePetiteCulture
  06 novembre 2018
Lola Bensky de Lily Brett
J’ai passé un sympathique moment de lecture avec ce roman… mais je dois avouer que je m’attendais à autre chose. Je pensais lire un roman pétillant comme il m’avait été décrit, et j’ai lu au final un roman extrêmement triste.



Commençons par les aspects sympathiques du roman. Son principal attrait réside dans les rencontres de Lola avec les stars du rock des années 60 : Jimi Hendrix, Mick Jagger, Mama Cass, Cher, Janis Joplin. Des portraits et conversations en toute intimité avec des légendes, moi, j’adhère totalement ! Sachant que le livre a une portée autobiographique, je me demande si ces propos ont été réellement tenus. Quand bien même ce ne serait pas le cas, je décèle une sincérité dans les lignes de Lily Brett, qui souhaitait à travers les pages de son livre, faire ressortir la personnalité de ces personnes. Et elle a réussi, avec brio !



Le roman aborde également la thématique très intéressante, et que je n’avais jamais vu à ce point exploitée, de l’héritage des enfants de parents déportés lors de la Seconde Guerre Mondiale. J’ai vraiment ressenti le poids qui pesait sur Lola, la manière dont le poids de son histoire familiale pesait sur elle, l’influence que les morts avaient sur sa vie de famille, et sur le coup porté sur les croyances de ses parents. L’autrice aborde avec beaucoup de pudeur les questions de religion et de tradition. Comment se construire et vivre sa vie dans une période de changement totale de moeurs, dans le milieu du rock’n’roll, au sein d’une famille si particulière ?



Je suis par contre plus mitigée sur l’histoire du roman en elle-même, qui est, ma foi, inexistante. A part nous expliquer la vie de Lola, aucun fil rouge ne vient agrémenter les chapitres. Et ça me manque, surtout quand on nous présente un livre que fait des allers retours temporels… De ce fait, j’ai trouvé que les passages d’interviews de stars du rock n’avaient au final pas de sens. Elles sont le prétexte à des réflexions de l’auteure sur son poids ou sur Dieu, mais rien de bien concret. J’ai limite trouvé que c’était un prétexte pour dire ‘J’ai interviewé telle et telle légende du rock »…



Lola Bensky est un roman intéressant, mais un peu maladroit dans sa forme, et qui tente de traiter d’une thématique très sombre par le biais d’interviews de stars du rock, ce qui ne m’a pas tout à fait convaincue.
Lien : https://matoutepetiteculture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lespetiteslecturesdemaud
  17 mai 2018
Ciao connard de Florian Eglin
Tu crois que les Suisses sont des êtres calmes, posés et presque trop lisses ?

Ben lis donc Ciao Connard de Florent Eglin et tu verras qu'il se passe un sacré paquet de trucs dans leur tête !

Florian Eglin nous livre ici un roman très original, troublant parfois violent mais finalement très juste.

Il nous offre à voir la violence potentielle que recèle l'écriture.

Deux hommes sont enfermés et l'un torture l'autre à l'aide d'un stylo plume japonais. Il l’éventre et pose ses tripes sur le bureau tout en entamant une conversation... ( ah ben je te l'avais dis, c'est quelque chose ce roman) Rapidement on comprend que ces 2 hommes ne font évidemment qu'un (tu comprendras aisément que converser quand tes boyaux sont à un mètre de ton corps relève de la fiction...) et que l'auteur nous propose sa vision de l'acte d'écrire.

L'auteur est présenté dans sa dualité, il doit mettre ses tripes sur la table, se torturer, fouiller au plus profond de soi pour y trouver les mots justes et les coucher sur le papier. Il y parle aussi de cette forme de solitude et de de torture qu'exige l'écriture, qui coupe parfois l'auteur de ses proches.

Je t'avoue qu'au départ ce livre m'a fait un peu peur parce que le côté un peu surréaliste n'est pas ma tasse de thé.

Mais je me suis surprise à y prendre plaisir au fil des pages. Parce que Florian a une plume, exigeante et précise mais aussi parce que les réflexions posées sont pertinentes et pour finir, le tout est d'une originalité absolue et délicieuse, toute terrifiante qu'elle soit !
Lien : https://www.lespetiteslectur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
patricia90
  04 avril 2018
Légère et court-vêtue de Antoine Jaquier
Une vie de couple. .. vu par elle, vu par lui... jusqu'à ce que. ..

Super bien écrit et si on n'est pas bien à son affaire, on ne voit rien arriver
Commenter  J’apprécie          00