AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

M.E.O.


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez M.E.O.


Dernières critiques
jeanpierrebalfroid
  18 février 2020
Le choix de Mia de Jean-Pierre Balfroid
Chère Lectrice (Abfabetcie - voir ci-après),

Que vous soyez passée à côté de mon roman m'attriste bien sûr mais c'est une question qui vous est personnelle et c'est votre droit de le dire.

En revanche, je ne peux vous laisser écrire que le roman se résume à quelque chose que vous avez déjà lu des dizaines de fois ("le mari, la femme, l'amant, la maladie") car cela est totalement inexact et porte préjudice au roman que le lecteur potentiel n'achètera pas (Ne perdez pas de vue que c'est mon premier roman, s'il vous plaît et qu'en cas de mévente, aucun éditeur ne voudra de mes romans suivants). Bien sûr, une partie du livre (large certes mais une partie seulement) est consacrée au classique triangle amoureux. Mais celui-ci est complètement revisité, émaillé d'humour et de poésie et, pour tout dire, original dans son style. Ensuite, bien d'autres thèmes sont traités comme le viol, la relation père-fils, le terrorisme, le harcèlement moral, le suicide. Par exemple, avez-vous déjà lu souvent des scènes de viol racontées par une fillette de huit ans avec non des mots d'adulte mais ses propres mots? Pour écrire celles-ci, j'ai dû me faire violence. Donc, des thèmes nombreux et lourds, que j'ai allégés par des scènes cocasses et parfois déjantées, des personnages hauts en couleur, réservant ainsi au lecteur des "fenêtres", des "respirations". Je ne peux en dire plus sous peine de découvrir le roman.

Vous me traitez aussi en tant qu'auteur d'obsédé sexuel. Je me demande si une telle assertion est bien conforme à la charte de Babelio relative aux commentaires. Mais...passons! Je vous réponds tout d'abord que le narrateur est un médecin et que, pour lui, un chat est un chat et qu'il ne s'embarrasse pas de métaphores. Je n'ai pas convoqué les violons, désolé! Ensuite, comme Jean le dit lui-même au tout début, il a voulu faire de la femme autre chose qu'une bonne épouse-mère-prof. Il lui rend sa féminité, son corps avec ses fulgurances, ses engouements. Mia est une femme "solaire", dans son coeur et dans sa chair. Enfin, ne perdez pas de vue

il y a 12 heures

x



jeanpierrebalfroid suite et fin de ma réponse à Abfabetcie:

Enfin, ne perdez pas de vue que je dédie le roman non à ma famille comme c'est souvent le cas mais à "Toutes les Mia et Romane de par le monde", ce qui devrait dissiper tout doute en ce qui concerne mon empathie profonde pour les femmes offensées, harcelées, et ma sensibilité. Mon roman n'est pas sexuellement outrancier, c'est tout le contraire, il est juste décoincé et politiquement incorrect, comme Jean.

Bien à vous.

Jean-Pierre Balfroid

il y a 6 heures

Pour commenter, je me connec
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
abfabetcie
  17 février 2020
Le choix de Mia de Jean-Pierre Balfroid
Que dire d'un roman que l'on a pas aimé ? Et surtout expliquer pourquoi on ne l'a pas aimé ? Question de moment, de rendez-vous manqué ? Sans doute. Quelque chose m'a profondément dérangée dans ce roman tout au long de la lecture mais je ne saurais dire exactement quoi. Je ne peux pas dire que ce roman n'est pas bon, ce serait injuste, je n'ai juste pas accroché. Je n'ai ressenti aucune empathie envers aucun des personnages, mis à part peut-être Mia, au travers de son journal intime. J'ai eu l'impression de lire quelque chose que j'avais déjà lu des dizaines de fois... le mari, la femme, l'amant, la maladie... un peu beaucoup voire beaucoup trop de sexe, comme une véritable obsession de l'auteur mais sans aucune profondeur (pardonnez-moi l'expression !) ni aucune subtilité. Je suis passée à côté de ce roman, c'est certain.
Commenter  J’apprécie          02
StephG54
  17 février 2020
Le choix de Mia de Jean-Pierre Balfroid
J'ai adoré le premier chapitre qui se déroule pendant l'enterrement de Mia. J'imaginais la tête de l'assemblée pendant le discours de Jean , l'amant . J'ai jubilé !

J'ai aimé les chapitres où Mia raconte ses souvenirs dans un journal posthume donné à Jean. Certains sont émouvants.

Les souvenirs de Jean m'ont paru moins intéressants du moins jusqu'à sa rencontre avec Mia.

Certaines réparties dans les dialogues sont efficaces et m'ont fait sourire.

En plus de l'adultère , des thèmes actuels comme le terrorisme, le harcèlement sont abordés.

De belles tournures de phrases sont présentes et l'écriture est fluide.

J'ai passé un bon moment.
Commenter  J’apprécie          40