AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Presses Électroniques de France - L`Avant-Scène Cinéma


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Sycorax
  03 juillet 2019
Halloween, la Nuit des masques de John Carpenter
Le principe des publications de "L'avant-scène Cinéma" est connu des cinéphiles avertis : chaque volume décrit le découpage intégral d'un film plan par plan.

Ce découpage est toujours précédé d'un dossier critique sur le réalisateur, la réception du film lors de sa sortie et une étude critique sur l'ensemble de l'oeuvre du cinéaste.

Ce petit volume est une parfaite synthèse de ce qu'il y a à savoir sur "Halloween", que beaucoup de fantasticophiles connaissent et de la place qu'il occupe dans la filmographie de John Carpenter.

Y sont analysés la portée politique des films de Carpenter et sa vision du genre fantastique, une analyse de la série des "Halloween" au cinéma, et l'hommage indirect mais appuyé qu'il a rendu aux écrits de Lovecraft à travers ce que les exégètes ont nommé sa "trilogie de la fin du monde" (The thing, Prince des ténèbres et L'antre de la folie).

Ce livre, petit par la taille et le nombre de pages mais grand par la qualité des intervenants, est un concentré d'analyse filmique et thématique qui ravira aussi bien les connaisseurs de l'oeuvre de Carpenter que le novice qui souhaite aborder cet univers filmique unique en son genre et qui a bercé bon nombre des plus vieux cinéphiles d'entre nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hardiviller
  17 décembre 2017
L'aveu de Semprun Jorge
L'aveu dont il est question ici , n'est pas un aveu spontané , mais un aveu extorqué par la torture psychologique à long terme , ne laissant aucune issue . Même pas la mort qui de toute façon attend son tour , une fois l'aveu signé et jugé , sauf que London n'est condamné ' qu'à ' la prison à perpétuité . Le livre s'arrête là .... En 1956 London est réhabilité , quitte son pays en 1963 et s'exile en France .



Arthur London , vice-ministre des affaires étrangères de la Tchécoslovaquie communiste , comme presque tous les autres accusés du procès " truqué " de Prague a signé , s'est confessé publiquement durant le procès .



L'histoire est connue par le film qu'en fit en 1970 , Costa Gavras , co-scénarisé par Jorge Semprun , et l'interprétation d'Yves Montand .

le livre est encore plus glaçant que le film et montre à voir l'absurde violence étatique .



Les années ont passé , mais nulle leçon n'en a été tirée , un peu partout de part le monde d'autres procès semblables ont eu lieu . La violence étatique court toujours vu que la loi doit rester au plus fort au détriment du plus faible : le citoyen .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Marti94
  16 novembre 2017
Sans toit ni loi - Scénario du film de Varda Agnès
Écrit et réalisé par Agnès Varda « Sans toit ni loi » et un film culte pour moi. Je l'ai vu dès sa sortie en 1985 et la lecture du scénario montre le travail très élaboré d'Agnès Varda. Il y a une volonté de sa part d'unir la fiction pure et des éléments documentaires.

« Sans toit ni loi » c'est l'histoire de Mona, jeune fille de 17 ans, SDF (que Sandrine Bonnaire joue parfaitement). C'est l'hiver et on la retrouve morte de froid un petit matin.

Le film ne se situe pas dans le suspense ou l'espoir, il fait le compte à rebours de ce qui s'est passé pour tenter de répondre à la question : quel moment, quel événement ont amené Mona à mourir de froid ?

C'est son errance qui est filmée et on ne saura pas d'où elle vient et qui elle est mais ce que c'est que faire la route pour une jeune fille. La route, Varda nous la montre notamment grâce à 12 travellings particulièrement étudiés pour rythmer le vagabondage de Mona.

Dans ce livre le découpage des 376 plans est présenté par l'auteure. Il faut dire qu'Agnès Varda est à la fois scénariste, dialoguiste et réalisatrice de ce film.

Et puis ce qui est particulièrement bien réussi ce sont les témoignages qui donnent un côté vraiment très réaliste à ce film primé.



Lu en octobre 2017

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30