AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Diane de Selliers


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
chgastou
  17 juillet 2019
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Il est juste impossible de ne pas mettre toutes les étoiles aux fleurs du mal , surtout lorsque soi même on essaie d'écrire de la Poésie. C'est l'Everest de cet Art et je ne remercierais jamais assez M Sudre, professeur de français à Avignon dans les années 70/80 pour m'avoir fait découvrir et aimer la poésie grâce à Baudelaire!
Commenter  J’apprécie          00
Nowowak
  14 juillet 2019
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Même un long poème peut s'arrêter. Et en cacher un autre. Il pleut ça brouille les essuie-grâce, dans ce taxi qui l'emporte quelque part ou nulle part. C'est pareil… quand on est poète ! Sous l'eau qui mouille, il se ronge les foies, il perd la boussole ou bien elle mue. Dans sa cave un vieux portrait derrière une malle, a-t-il les tripes qui le remuent, qui demandent un sursis, allez savoir. Vivant il donne tout, la mort pourra se brosser pour le lui reprendre. Si elle vient elle passera par la petite porte.



Est-ce qu'écrire libère ou enferme ? Vous avez deux heures. Eh bien cela dépend si on écrit pour soi, pour les autres ou pour les deux. Pire si on écrit pour quelqu'un qui ne lit pas. Arrive un moment où dans les limbes solidaires, l'usure isole ou l'ivresse du temps vous camisole. Où le bar est fermé. le rideau baissé. Les muses sont toujours là mais avec les vers à fleur de peau. Plus rien nous amuse en arrière-boutique. Sur l'enseigne on peut lire "Aux Amis de Baudelaire" Si on y boit de l'absinthe je réponds présent ! Ils sont là le museau dans le verre, la tête dans un livre, le regard dans une ruelle où passent des passantes aux gueules de muses. Ils ont l'ivresse des profondeurs et s'ils en reviennent ce sera de toute façon l'apocalypse, leur précieux matériau. Les amis de Baudelaire n'ont aucun ami, question de survie. Pour écrire il ne faut pas penser aux autres, pour écrire il ne faut que penser aux autres.



On ne cause plus qu'en italiques. Pas de quoi organiser des soirées suicides chez Monsieur et Madame Dupont, cette mélancolie est revendiquée. Il faut parler d'amour ? Être fringant ? C'est la foule qui réclame ? Elle veut du bien-être en bouteille, en cachets, en homéopathie ? Non c'est chiant. Les petits zoziaux, les chats qui sautent sur le lit, les nuages en forme de poire, les ciels bleus… c'est gonflant. Alors avant que le poète quitte la piste, on lui adresse un salut voire un coup de chapeau, de sombrero au sombre héros dont les gaietés sont irradiées. Lettre anonyme n'est pas un être anodin. Dans ce cachot d'archéologue où il creuse Beau de l'Air n'est pas orphelin, dans ces cahots il est plutôt souverain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          403
Sosoominouxxx
  06 juillet 2019
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Que dire. Je pense que la réputation de cette oeuvre n'est plus a faire. Je ne m'en lasserai jamais. S'il y avait un recueil de poésie que je devais conserver, ce serait sans aucun doute lui
Commenter  J’apprécie          00