AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Albin Michel

Fondées en 1900 par Albin Michel, les éditions Albin Michel sont une maison d'édition française indépendante. Les publications sont variées, regroupées en divers départements tels que la littérature française, le premier d'entre eux, la littérature étrangère, ou encore les documents. Depuis 1992, Albin Michel publie environ 450 nouveautés par an, et voit régulièrement ses auteurs figurer parmi les meilleures ventes annuelles en France.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Albin Michel



Dernières parutions chez Albin Michel


Dernières critiques
chriskorchi
24 septembre 2017
Frappe-toi le coeur de Amélie Nothomb
Le Amélie Nothomb de la rentrée est un rendez-vous que je ne rate jamais, par curiosité, par habitude et puis même les livres que j'ai moins aimés sont quand même sympas à lire. Ce texte m'a touchée car le sujet est sensible pour une femme, une mère, une fille. Les liens du sang ne sont jamais simples, être une femme ne l'est pas plus. J'ai ressenti beaucoup d'émotion et on reconnait des personnes de l'entourage proche ou moins proche. Le personnage de la mère est horrible, je l'ai détesté, aucun instinct maternel, un égo surdimensionné, le père totalement effacé, un vrai toutou, j'ai juste eu envie de le secouer , de lui ouvrir les yeux. On ne sort pas indemne de ces traitements que peuvent infliger dans l'enfance des parents qui ne sont pas préparer à cela.



Alors que le début nous situe le décor et présente les personnages, on se demande où l'auteur nous amène, ça semble trop simple pour du Amélie Nothomb et puis ça monte pour enfin aller vers une mise en abyme qui ne peut que mener au drame. Elle décortique les relations mère-fille et là c'est bouleversant, on souffre, on doute, on est en colère, on est dégoûtée parce que ça parle à tous, on a tous une mère aimante ou pas, jalouse ou pas, absente ou pas... Des souvenirs surgissent, des choses oubliées, enfouies, des interrogations aussi, des doutes sur sa propre manière d'éduquer, d'être parents.  Le style est épuré mais les personnages sont très précis, très fouillés et la fin est vraiment bien trouvée et bien bouclée.



Il est donc question ici de jalousie, de pouvoir, de ressentiment, de fausse amitié. Autant de thèmes qui parlent à tous. L'amour maternel n'est pas inné et je trouve que ce livre le prouve bien. L'écriture est fluide et j'ai tourné les pages sans pouvoir m'arrêter, au bout d'une heure trente je le refermai en me disant qu'une fois encore, l'auteur avait réussi à me captiver et me surprendre.



VERDICT



Un très bon Amélie Nothomb qui vous fera passer une heure trente de pur bonheur.
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pilyen
23 septembre 2017
Frappe-toi le coeur de Amélie Nothomb


Une fois n'est pas coutume, cette rentrée j'ai sacrifié une heure à la lecture du dernier Amélie Nothomb. ( Oui, le roman n'est pas épais, écrit gros et avec des marges de bonne taille). Je dis " sacrifié", mais l'expérience reste agréable, c'est quand même plus passionnant que de regarder "Master chef " ou de tondre la pelouse. En regardant dans le rétroviseur, je n'avais rien lu de notre monument national belge depuis "Stupeur et tremblements" , 18 ans déjà puisque c'était en 1999 ! A l'époque, j'avais beaucoup aimé ses souvenirs japonais revisités. Pourtant la suite de sa production métronomique ne m'avait jamais vraiment tenté, encore moins depuis qu'elle apparaissait systématiquement en couverture de ses ouvrages, telle une reine de la littérature un peu auto-proclamée. Chaque fin d'été, François Busnel dans son style ravi de la crèche depuis que son émission brosse à reluire est devenue prescriptrice vient au secours des ventes en l'invitant dans son émission de rentrée alors que, un peu partout, on peut lire des avis, souvent les mêmes, sur cette nouvelle livraison, généralement sa meilleure depuis longtemps... Personne n'indique où se trouve exactement le curseur, longtemps devenant ainsi une notion vague finalement peu pertinente... mais surtout vendeuse.

Donc, malgré la couverture portrait façon geisha sinistre et l'ébahissement agaçant de Busnel, j'ai voulu vérifier si "Frappe-toi le cœur ", " son meilleur depuis longtemps" , pouvait rivaliser avec son évocation d'il y a presque deux décennies sur le monde de l'entreprise nippone. Est-ce que parce qu'en presque 20 ans, j'ai lu des centaines de romans, que mes goûts se sont sans doute affirmés, que mon opinion est mitigée ? Où est-ce que cette petite entreprise honorable de production romanesque annuelle souffre un peu de ce rythme cadencé ? Sans doute un peu des deux, mais la magie n'a pas complètement opéré. Le roman se présente un peu sous la forme d'un compte avec une mère marâtre qui n'aime pas sa fille aînée. Le thème est plutôt bien vu, bien traité, avec un certain mordant pas désagréable du tout. Au moins on ne pourra pas reprocher à Amélie Nothomb de tomber dans cette insupportable littérature bourrée de bons sentiments qui "fait tellement de bien". Cependant, et c'est peut être là où le roman ne convainc pas tout à fait, l'intrigue bascule quelque peu dans la deuxième partie, virant vers un thème plus mode et pas mal traité ces derniers temps, l'amitié toxique. Même si l'écrivaine, arrive habilement à retomber sur ses pattes à la fin, sa façon de faire avancer rapidement son histoire en laissant de côté la profondeur des personnages et l'intensité de leurs rapports, laisse le lecteur sur sa faim.

La fin sur le blog
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marti94
23 septembre 2017
Le Silence de la mer de Vercors
L'histoire de ce livre est assez particulière et son contenu d'une très grande valeur littéraire.

Écrit en pleine guerre, en 1941, par Vercors, nom de résistance et de plume de Jean Bruller, "Le Silence de la mer" est la première publication des Éditions de Minuit, cofondées par Jean Bruller et Pierre de Lescure. L’ouvrage a été imprimé clandestinement à quelques centaines d'exemplaires dans un atelier du boulevard de l’Hôpital, à Paris.

Le succès a été immédiat et De Gaulle en a fait éditer de Londres pour le diffuser plus largement.

"Le Silence de la Mer" est un huis clos entre trois personnages, un homme et sa nièce habitant une ferme réquisitionnée et un officier allemand, Werner Von Ebrennac, qui vit dans l'une des pièces de la maison.

L'officier, passionné par la culture française, parle un français parfait. Chaque soir, il fait part de ses idéaux et de sa passion pour la France à ses hôtes qui lui opposent un mutisme farouche et inébranlable, seul moyen pour eux de marquer leur hostilité à l'occupation allemande.

Werner Von Ebrennac croit en une possible union entre l’Allemagne et la France. Mais lors d'une permission à Paris, l'officier découvre les véritables intentions de l'Allemagne nazie. Ecœuré, il se porte volontaire pour le front russe.

Ce texte, vraiment poignant, évoque déjà la construction européenne alors que les deux pays sont en guerre, une union rêvée entre la « Belle et la Bête » qui n’aura pas lieu en 1941 mais bien des années plus tard.



Lu en septembre 2017

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60