AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mercure de France

A l'origine, Le Mercure de France est une revue française fondée en 1672 sous le nom de Mercure Galant. Elle devient une maison d'édition au XXe siècle, et publie les premières traductions de Nietzsche en français, l’éditeur publie les premiers textes de Paul Claudel, Colette, ou encore Guillaume Apollinaire, et Romain Gary y publie les romans signés Émile Ajar, qui lui permettent d’obtenir deux fois le Prix Goncourt.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Mercure de France



Dernières parutions chez Mercure de France


Dernières critiques
Petitondine
  17 octobre 2017
Danser de Astrid Eliard
En lisant ce livre, vous ne saurez pas comment réaliser un entrechat parfait, ni une pirouette éthérée. Vous n'imaginerai pas non plus la concentration et l'obstination qu'exige le travail à la barre. Car ce court roman n'est pas un livre sur les Petits Rats de l'Opéra de Paris, mais plutôt sur les adolescents, presque encore des enfants, qui rentrent dans cette institution avec leurs rêves et leurs ambitions et qui se confrontent à la réalité, parfois dure, parfois euphorique. Le monde ne se limite pas à leur talent, leurs aspirations ou leurs inquiétudes. Et surtout, la vie des autres n'est pas toujours ce qu'elle parait au premier regard. C'est ce que vont comprendre Chine, Stéphane et Delphine, trois petits rats qui se voient déjà étoiles dans quelques années. Mais la vie les rattrape, les malmène et les force à sortir de leur bulle. La vie, c'est les autres, avec tous les risques et les dangers que ça représente. Et les rêves qui se brisent aussi parfois...
Commenter  J’apprécie          00
Allantvers
  17 octobre 2017
Le testament français de Andreï Makine
A travers l’éveil à la vie d’un jeune homme, une magistrale page de l’histoire russe contemporaine doublée d’une ode à la France, portée par une langue somptueuse.

Une ode à la culture et au pouvoir d’évocation de la langue également, que du fond de la steppe sibérienne le jeune homme découvre tout au long de son enfance auprès de Charlotte, sa grand-mère française. A partir de lectures de poésie, d’anecdotes de l’ impressionnante vie de Charlotte traversant tout le 20ème siècle de Paris à l’immensité russe bouleversée par les guerres et la révolution, à partir également de cette valise remplie de journaux français du début du siècle que la grand-mère a par d’incroyables hasards toujours conservé, à partir de toute cette matière donc il se forge une idée de la France ainsi qu’une « francéité » qui sera déterminante pour lui.

Expérience singulière et nourrissante que de lire ce roman intimiste et profond, traversé d’images éblouissantes et de mots lumineux !

Commenter  J’apprécie          230
kuroineko
  16 octobre 2017
Le dérapage de Gilles Perrault
Le dérapage s'ouvre tambour battant. Maître Durand, le narrateur, 49 ans, est avocat pénaliste. Il attend le verdict pour son client, Frédéric Chapelin-Tourvel, 29 ans, accusé de l'assassinat de ses deux parents. Gilles Perrault place d'emblée le suspense très haut.



Son narrateur n'est pas un petit nouveau dans la cour d'assises. Pourtant en quelques heures, il va aller de surprises en ahurissements. Rude soirée pour cet homme revenu de la justice et de ses méandres plus ou moins éthiques. Et la nuit s'annonce pire. Je m'en tiendrai là pour ne pas déflorer un récit riche en soubresauts.



Ce court roman (environ 160 pages) se lit d'une traite, les doigts comme collés à la couverture. Gilles Perrault, célèbre pour Le pullover rouge et ancien avocat, connaît bien l'univers des tribunaux. Sa prose est nette et incisive. Les réparties entre le narrateur et son client ne font qu'amplifier l'envie de savoir enfin le fin mot. Le texte ne manque pas d'un certain humour noir et cynique, en particulier à propos de la justice ou de la presse à sensation spécialisée dans les faits divers.

Le rendu a un côté hitchcockien; on retrouve un peu l'ambiance du film La corde, une réussite cinématographique.



 Heureuse trouvaille dans la boîte à livres de ma ville!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          254