AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Futuropolis

Futuropolis est une maison d`édition de bandes dessinées fondée par Étienne Robial et Florence Cestac après que ces derniers aient repris en 1972 la librairie éponyme. La maison d`édition fut cédée à Gallimard en 1994, qui ne l`utilise que périodiquement avant de la réanimer en 2004 en partenariat avec Soleil Productions.

Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Futuropolis


Dernières critiques
Blandine2
  18 septembre 2021
Le Premier Homme de Albert Camus
Ce livre est une pure merveille.



Il s'agit du dernier livre de Camus, dont le manuscrit a été découvert après sa mort accidentelle.

Sans doute inachevé, ce roman est un véritable chef-d'œuvre. ( et je pèse mes mots....)



Il s'agit d'une quasi autobiographie de Camus.



Il y décrit son enfance , le pays et la ville de son enfance, les odeurs, le soleil, le vent, les hirondelles, la mer, les copains, sa mère, son oncle et son maitre d'école ...

L'écriture est sublime, pleine d'une émotion palpable.

Les pages sur son instituteur sont justes exceptionnelles de sensibilité et de beauté.

Je me suis attachée à ce petit garçon pauvre, orphelin de père, mais tellement lumineux, qui grâce à la main tendue d'un simple instituteur, deviendra cet écrivain aujourd'hui reconnu partout pour son talent.



Je recommande ce livre, qui chez moi va laisser des traces durables, tant j'ai été bouleversée, émue et subjuguée par l'écriture .
Commenter  J’apprécie          251
Morphil
  18 septembre 2021
Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline
Comment parler d'une oeuvre qui a révolutionné le roman narratif sans la trahir, sans parler de son auteur, de sa genèse.

Premier roman, autobiographique comme l'ensemble de l'œuvre, c'est cependant l'épisode deux d'une sorte de saga personnelle, mort à crédit étant l'épisode un. Céline n'observera jamais un ordre chronologique rigoureux dans la rédaction de son histoire. Il reviendra parfois en arrière pour passer un épisode à la loupe (casse-pipe). Il mêlera la réalité à la fiction pour en faire son histoire. Mythomane ? peut-être, je n'en sais rien.

La première mouture est une pièce de théâtre écrite en deux temps, L'église, d'abord les trois premiers actes auxquels il viendra en ajouter deux, l'un né de son experience à la SDN (audit des usines Ford), l'autre fortement antisémite. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas rencontré le succès avec ce genre. Il voulait tant créer un rôle de danseuse pour Elisabeth Craig.

L'homme est un animal paradoxal qui n'est pas à une contradiction près. On peut s'interroger et je m'interroge depuis quarante ans sur ce paradoxe qu'est Céline. Voilà un homme qui est (violemment, hé oui) pacifiste, qui dénoncera toute sa vie l'horreur, l'atrocité, la barbarie de la guerre et qui écrira des pamphlets antisémites d'une violence jamais atteinte, telle que même "je suis partout" refusera d'en publier certains (cf les cahiers de l'herne), qui dans le même temps ne dénoncera pas son voisin juif (ib).

Qui aurait pu embrasser une carrière confortable de medecin pour une clientèle aisée à Rennes et qui choisira un dispensaire à Courbevoie après une longue mission pour la SDN entretenant les meilleurs relations avec le Docteur Rachjman.

C'est le même paradoxe, le même homme cynique qui méprise ses semblables qui continuera de soigner les indigents contre un poulet ou un lapin etc... à Meudon.

Être ou non-être, être ou paraître, je n'ai pas la réponse à la question. Alors je fais abstraction de ce qui me gêne sans l'oublier pour ne voir que l'écriture.

L'humanité est un paradoxe qui a engendré Gandhi et Hitler pendant le même siècle.

Arthur Rimbaud a révolutionné la poésie, comme un météore, il a, en trois ou quatre ans, vraiment tout réinventé.

Louis Ferdinand Céline a complètement bouleversé l'art de la narration sur une période d'une trentaine d'années à l'issue d'une lente maturation.

Un ado boutonneux lui aussi sacrément paradoxal et un adulte marqué par la guerre... tout est chamboulé en cent ans.

Je est un autre, c'est aussi ça, le voyage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
supernana77
  17 septembre 2021
Bella Ciao: Livre I : Uno de Baru


Ce livre a été lu dans le cadre du challenge mademoiselle farfalle 2021.

Catégorie  14 : un roman graphique.



Una mattina mi sono svegliato

O bella ciao, O bella ciao

O Bella ciao, ciao, ciao

Una mattina mi sono svegliato

E ho trovato l'invasor



O partigiano, portami via

O bella ciao, O bella ciao

O Bella ciao ciao ciao

O partigiano portami via

Che mi sento di morir



E se io muoio, da partigiano

O bella ciao, O bella ciao

O Bella ciao ciao ciao

E se io muoio da partigiano

Tu mi devi seppellir



Voici ce que ça m'inspirait  le livre  même  avant  de l'avoir lu. Qui n'a pas eu de frissons quand un certain professeur et un certain Berlin ont chanté cela a capella dans une certaine série ?



Bref....



C'est la 1ère  fois que je lisais un roman graphique pour moi ce n'est pas une lecture mais plus une galerie d'image  qui s'étalent devant moi. Il est donc impossible de faire un  résumé. 



Les travailleurs  italiens se font exclure des chantiers  suite à la crise de l'emploi qui polluent la France. Entre travailleurs  Italiens et Français les tensions  sont fortes et des émeutes éclatent  10 italiens perdront la vie dans l'indifférence française la plus totale. Pire les français deviennent racistes devant cette colonisation, racistes envers leurs frères  du Sud.



Les passages noirs et blancs, avec les couleurs sont très  agréables. Les textes  historiques  amènent  de la polyvalence  aux côtés monotones et assez vulgaire de la BD.



3/5 un genre que je n' affectionne quand même  pas
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80