AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

E. Dentu


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Cricri08
  07 juillet 2019
Tartarin de Tarascon de Alphonse Daudet
Tartarin n’a jamais quitté Tarascon et pourtant il collectionne les plantes exotiques et les armes venues des quatre coins du monde ! 40-45 ans, petit, gros, trapu et rougeaud, il passe son temps à la chasse à la casquette, les proies ayant déserté les lieux depuis bien longtemps !

Son âme est aventureuse mais il y a deux Tartarins qui s’opposent : Tartarin-Sancho, prudent et pantouflard, et Tartarin-Quichotte, l’intrépide aventurier !

Malgré un voyage manqué à Shangaï, il sait en parler mieux que quiconque : on ne ment pas dans le sud, c’est un mirage, le soleil transforme tout !

Alors quand il décide de partir chasser le lion en Afrique !!!!

Un personnage attachant, un peu lâche, naïf, pas très courageux … mais si gentil ! Connu certes, mais je le découvre enfin réellement en lisant ce roman. Un très bon moment de lecture.

Commenter  J’apprécie          80
denis76
  22 juin 2019
Tartarin de Tarascon de Alphonse Daudet
Tarascon, 1860. Tartarin, vantard mi-Quichotte, mi-Panza, est pris à son propre piège : il doit partir chasser le lion dans l'Atlas.

Lui qui n'est jamais sorti de son Tarascon fait son fier à Alger, avec tout son barda. Mais tout le monde se moque de lui : le Prince, Bombonnel, et les Arabes.

N'empêche qu'il arrive quand même à tuer un lion....

.

Un classique sympa qui manquait à ma culture :

je confondais Tartarin et Cyrano, oooooooooh !

Les Babeliotes de Marseille vont être scandalisés.

Encore heureux que je n'ai pas mis l'immortel, le grand César de Pagnol dans le même sac.

J'ai vécu à Narbonne, et même si "l'assent" se rapproche de celui de Marseille, la culture est différente : c'est le Rrrrruby ave le Cassoulet.

.

Alphonse Daudet sensibilise le lecteur, le jeune lecteur, aux différentes conséquences du vice (mineur ) de vantardise, ou folie des grandeurs. Je pense qu'on appellerait cela "mégalo" actuellement. C'est, je crois, un vice mineur, car le pauvre Tartarin ne fait de mal à personne, et c'est une victime, et en aucun cas un prédateur.

Un autre fait m'a amusé. Tartarin est un double personnage, qui n'a cependant rien à voir avec le Docteur Jekyll et Mister Hyde de Stevenson.

Il est intrépide comme Quichotte, et douillet comme Panza, et donc, il va souvent à l'armurerie Costecalde ou à la pharmacie Bézuquet comme on va au café.

Enfin, j'ai relevé une autre observation intéressante : Daudet cite plusieurs fois les Mahonnais en Algérie. Ce sont des Espagnols des Baléares qui ont immigré entre 1830 et 1845 en Algérie pour chercher du travail. Ils se sont intégrés aux Pieds-Noirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          362
Diabolo44
  10 mai 2019
Tartarin de Tarascon de Alphonse Daudet
J'ai lu Tartarin de Tarascon lorsqu'il a été déclassé de la bibliothèque de mon école où il figurait par paquets de 12 depuis la fin des années 60, à une époque où les écoles élémentaires recevaient des jeunes jusqu'à 14 ans (en classe de fin d'études, après le certif).

Je me suis dit alors que je n'étais pas sûr qu'on pourrait le faire lire à des gamins de cet âge aujourd'hui, étant donné le niveau de langue.

Toute la gouaille provençale d'un exagérateur burlesque et souvent ridicule qu'est ce Tartarin... rien que le nom, déjà ! et l'on comprend dès lors d'où vient cette expression : "tu serais pas un peu Marseillais toi, sur les bords ?"

Beaucoup d'autodérision méridionale de la part de l'auteur, et le charme suranné des descriptions de l'Afrique du Nord coloniale. Un truc à lire.
Commenter  J’apprécie          70