AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Éditions Underground


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
AlouquaLecture
  27 janvier 2020
Baran Le Maudit de Antoine Barbar
Lorsque l’auteur m’a proposé de découvrir son livre, il ne m’a pas fallu plus que le mot « pirate » pour me convaincre. Dès qu’il s’agit de pirates, je suis foutue ! Et ce, peu importe le genre littéraire dans lequel je vais me retrouver. Des pirates et je suis convaincue qu’il faut que je le lise. (Même s’il m’a fallu une éternité pour qu’enfin je le lise).



Antoine Barbar a su me happé dès les premières pages de son roman, celui-ci fait un peu moins de 400 pages, et pourtant, je suis arrivée à la fin bien trop vite. Son style entraînant et captivant n’y est pas étrangé, mais l’intrigue en elle-même a réussi à ce que je ne veuille pas poser ma liseuse en cours de route. Parce que non, l’écriture ne fait pas tout, il faut également une bonne intrigue pour que l’on se sente complètement transporté.



Je pense que ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’humour présent au fil des pages réussi à alléger un peu le récit qui parfois prend un rythme de folie. Dans ces moments-là, on a l’impression de pouvoir prendre une bonne bouffée d’air frais afin de mieux poursuivre l’aventure.



J’ai pris énormément de plaisir à tenter de comprendre la malédiction de Baran avant que celle-ci ne nous soit révélée, mais comme toujours, je suis une bien piètre enquêtrice !



Lorsque l’on parle pirates, avouez que vous pensez aux bateaux, et pourtant ici, nous en sommes pas sur la mer, mais bien dans l’espace. Ce qui pour moi, donne de l’originalité au récit. Encore fallait-il que l’ensemble soit cohérent, et ce fut le cas jusqu’à la fin. J’ai adoré me retrouver à bord de l’Aiguillon en leur compagnie à tous, même si en vrai je n’aurais pas donné cher de ma propre peau dans ce milieu !



Je ne vous en dévoile pas plus, d’après moi le résumé en révèle déjà bien assez pour vous convaincre de monter vous aussi à bord de l’Aiguillon. Allez, en avant moussaillon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leslivresdenancy
  13 janvier 2020
Missi Dominici de F. V. Syam
Je remercie les éditions Underground de m'avoir permis de découvrir ce livre. Et quel livre! Un énorme coup de cœur!



J'ai adoré l'univers créé par l'auteur. Un univers très riche et très bien décrit où nous suivons les enfants d'Emrys: Sand, Hayden et Alaric qui se retrouvent malgré eux entraînés dans une dangereuse chasse au trésor pour trouver le légendaire Thyrse de Merlin.

Mais dans cette chasse au trésor, ils ne sont pas seuls. Le Maester, chef du conclave, qui veut lui aussi cet objet et lance à leur poursuite ses agents, les Missi Dominici qui ont pour ordre d'éradiquer les enfants d'Emrys.



J'ai dévoré ce roman. L'auteur, nous propose une excellente histoire où malgré les 475 pages, on ne s’ennuie pas une seule seconde. C'est une histoire sans temps morts avec pleins de rebondissements où nous suivons nos personnages ainsi que les différentes épreuves qu'ils doivent surmonter.



J'ai adoré suivre ses personnages qui sont très complémentaires et qui ont chacun leur propre caractère. Ce sont des personnages très attachants et je n'avais pas du tout envie de les quitter à la fin de ma lecture.



De plus, la plume de l'auteur est très fluide et nous entraîne dans son univers sans aucun problème.



En bref, comme vous l'aurez compris, j'ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman.


Lien : https://les-livres-de-nancy...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MinieHouselook
  11 janvier 2020
L'étrange voyage de Théo Gossein, tome 1 : Hospitalia de Malric
Théo Gossein est un artiste malade. Son traitement lui bloque toute sa créativité, alors il décide de l’arrêter pour retrouver son imaginaire et reprendre le contrôle sur sa vie.

Vous venez de débarquer dans la capitale française à une époque intemporelle. Théo fait le point sur sa vie, ses dessins et sa créativité. Il se rend compte qu’il déprime et que ses illustrations lui donnent peur. Les femmes qu’il dessine le fixent de manière morbide et sombrement. Lorsqu’il sort pour tenter de respirer, de se sortir de ces drogues, il vogue dans les brocantes. En chinant, il rencontre une jeune femme. Sa chevelure rousse attire tout de suite son regard et il ne peut plus la lâcher...

Malric a été élevé par Baloo, mais promis, l’ours l’a laissé revenir à la civilisation. L’auteur peut paraître bourru au premier coup d’œil mais ne vous y fiez pas, Malric a un vrai cœur tendre. Lorsqu’il sort de sa tanière, les joies de l’architecture, de la finance, du dessin, de la musculation, du Kung Fu et de l’informatique remplissent ces univers. Cette diversité lui permet de s’épanouir dans ces divers domaines et de s’inspirer pour ses écrits...
Lien : https://miniehouselook.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30